ALEX ENGWETE

Congologie : Espace d’analyses et d’opinions sur la culture et la politique du sous-continent de la République Démocratique du Congo. Contact: alexengwete@gmail.com

26 septembre 2009

Scandale à Kampala : La Porno de Tshala Mwana par l’entremise du bijou indiscret de la chanteuse Marie-José Méjé 30

danseuse12a

Dans la nuit du jeudi 28 août 2009, la Reine de la Mutuashi Tshala Mwana (photo ci-contre) et son ensemble Dynastie Mutuashi se produisaient au très luxueux Hotel Africana Limited de Kampala, sis Wampewo Avenue, à deux minutes du centre-ville. La Reine, nous apprend le reporter ougandais Alex Balimwikungu de New Vision Online, était à tshalamwanaKampala sur l’invitation du nouvel « ambassadeur congolais Jean-Charles Lokoto Lulakombe », qui voulait sans doute célébrer sa nomination comme représentant de la RDC en Ouganda.

 

Comme l’on peut s’en rendre compte par la photo ci-contre, la Reine a pris du poids et n’est peut-être plus que l’ombre d’elle-même. Alex Balimwikungu saisit toute la tristesse de la trahison du corps par l’âge et la graisse dans le titre de son reportage : « La production sereine de Tshala Mwana ». Alex Balimwikungu note aussi que cette Tshala Mwana version 2009 n’avait qu’un « lointain rapport avec la reine aux reins giratoires de la danse mutuashi… qui a honoré de sa présence la scène ougandaise en 1996 ». De plus, « [Tshala Mwana] était moins active, prenant des breaks intermittents et laissant son groupe et sa chanteuse principale, Marie-José [Méjé 30] (photos ci-haut et ci-dessous), prendre les choses en main pendant les deux heures de la production ».

 

Et d’ajouter : « Il n’y avait ni vigueur ni vitalité dans ses girations.  Même lorsqu’elle eut beau essayer de se trémousser, vous pouviez voir que son cœur le voulait mais que son corps ne pouvait suivre ». Tout en concluant toutefois avec une charité fort galante : « Cependant, ne vous y trompez pas, Tshala Mwana est une beauté sans âge avec une rare combinaison de grâce, de style et des tonnes de talent ».

 

On s’est déjà plaint des « mabanga » dans la musique congolaise. Eh bien, Tshala Mwana y est allée de sa petite « libanga » à Kampala. Alex Balimwikungu nous dit : « Dans une chanson, [intitulée] ‘Mirembe Gyokka’, faite en langue Luganda hésitante, elle chanta : ‘Nawulira Mu Uganda temuli mirembe naye kati mirembe gyokka, Wangala Museveni’ (J’entendais dire que l’Ouganda n’était pas paisible mais maintenant il est plein de paix. Que vive Museveni) ».

 

Si l’on s’en tient à ce reportage d’Alex Balimwikungu, rien d’extraordinaire ne se serait donc passé au cours de la production de Tshala Mwana à Kampala.

 

Mais il y avait bien des Congolais dans la salle qui ont pris des photos et qui se sont scandalisés de la prestation de la chanteuse Marie-José qui avait choisi de ne pas enfiler un slip sous sa robe de scène, offrant à la consultation libre du public kampalais ce que Denis Diderot appelait « le bijou indiscret ». Et des fatwas des nationalistes et patriotes congolais de tous poils fusent sur l’Internet. Comme si le bijou indiscret de Marie-José appartenait à tous les hommes congolais ! Et ces Congolais mêlent Joseph Kabila à cette affaire ! Comme si Joseph Kabila était responsable du comportement d’une chanteuse sur scène ! Comme si Tshala Mwana était allée humilier les hommes congolais à Kampala ! Comme si tous les hommes congolais s’érigeaient en « ministres des oukases » Albert Mende pour censurer le corps des femmes !

 

Je rappelle à ces hommes congolais qu’aux USA, dans l’avant-garde moderne du combat pour la liberté d’expression, il y avait deux pornographes : Hugh Hefner de « Play-Boy » et Larry Flynt de « Hustler Magazine » qui ont porté leur combat jusqu’à la Cour Suprême des Etats-Unis. Il nous faut peut-être des héroïnes comme Marie-José pour arracher notre liberté d’expression des mains sales d’Albert Mende, ministre congolais de communication friand de censures tous azimuts !

 

Que les moralistes laissent donc Tshala Mwana, Marie-José Méjé 30 et son bijou indiscret tranquilles.

danseuse11a

MISE A JOUR DU 26 SEPTEMBRE 2009: AVIS AUX TALIBAN CONGOLAIS

Voici deux photos du photographe polonais Casimir Ostoja Zagourski qui avait son studio à Kinshasa jusqu’aux années 1940. Elles montrent comment on s’habillait chez nous il n’y a pas si longtemps.

1. Scène de route ordinaire :

femmesNues

2. Epouse heureuse devant la maison familiale dans le Kivu :

femmesNues01

Voici encore deux images de Casimir Ostoja Zagourski—portant la mention « type de l’Equateur » [Province de l’Equateur]. Pour ceux qui prétendent que la femme congolaise n’exposait pas sa sexualité, peuvent-ils nous dire à quoi servaient ces scarifications sur la poitrine et le dos de la femme ? Elles servaient tout simplement à guider la main de l’homme lors de l’acte sexuel — les préliminaires. Tous les hommes qui voyaient cette femme savaient ce que ces scarifications signifiaient.

1. Scarifications du dos : début des préliminaires:

femmesNues02

2. Scarification de la poitrine et du ventre : intensification des préliminaires:

femmesNues03

MISE A JOUR DU 27 SEPTEMBRE 2009 : DEUX GRANDS ARTISTES NUS:

Voici la photo de deux grands artistes posant nus : John Lennon et sa femme Yoko Ono. Leur fils, Sean Lennon (né en 1975), me dit-on, a cette photo affichée dans son salon. Merci au bloggeur Bony de nous l’avoir proposée.

johnLennonYokoOno

ET VOICI, Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs.... l'incomparable CARLA BRUNIIII :

carlabruni

Posté par Alex Engwete à 01:24 - Tshala Mwana - Commentaires [275] - Permalien [#]

Commentaires

    ELLE EST LIBRE

    toi, qui a publié cette photo , tu as pris du plaisir . je n' ai rien trouver de pornographique si ce n'est qu'elle a oubliée de porter son slip; après tout elle est libre. ça ne sert à rien de faire une histoire. AU MOINS TU RINCER TES YEUX.

    Posté par ROGER, 26 septembre 2009 à 10:56
  • Je ne vois pas très bien le rapport entre la défense du droit d'expression, revendiqué par des EDITEURS, et cette minable "prestation" musicale.

    Aucun code penal au monde n'autorise l'exhibition de vos attributs intimes en public. Il ne faut pas tout mélanger. En droit pénal, cela s'appelle atteinte aux bonnes moeurs.

    Posté par kindu, 26 septembre 2009 à 11:04
  • hypocrisi de congolais

    les congolais sont de hyposrite il entre de soutenie un mr qui violeur un enfant de 14 ans est les congolais aspete quil sorte de prison une conrtege de EM PAR ce que il sont tout de hypocrite , pour meje 30 ce uni erreue toute le monde peu le faire main elle cotuni ce cariere

    Posté par bontumu, 26 septembre 2009 à 12:17
  • @ Roger:
    Me rincer l’œil! Si je voulais rincer l’œil, j’aurais choisi un portail Internet approprié…
    @ Kindu :
    Aucun code au monde ? Ne sais-tu pas qu’il y a des communautés nudistes ? S’il y a eu atteinte au droit pénal, c’eût-été du ressort des officiers de police judiciaire ougandais, pas de celui de n’importe quel bandit congolais qui veut bien violenter quelqu’un. Après ce qui est arrivé à Yves Kisombe à Londres, on sait à quoi s’attendre de ces bandits politico-religieux… Je t’informe aussi que dans ce secteur de la ville de Kampala, il y a plusieurs clubs où les femmes prennent des poses bien plus compromettantes — et légalement !
    @ Bontumu :
    Tu as raison. Un pédophile violeur de mineur a été scandaleusement relaxé à Kinshasa et tout le monde a applaudi. On voit une femme prendre le contrôle de son corps, et des nationalistes taliban lui lancent des fatwa… Je pourrais d’ailleurs afficher les photos de nos tenues traditionnelles des années 1940 et l’on verrait que l’on s’exposait plus entièrement que Méjé 30.

    Posté par Alex Engwete, 26 septembre 2009 à 16:05
  • Wapi OURAGAN, AYA KOLOBA

    Nous sommes tombés bien bas, nos mamans ont toujours été PUDIQUES, je me souviens en regardant la télé avec mes parents, les filles en dansant faisaient attention à leurs attributs sexuels, elles n'exposaient pas toute la marchandise.

    Nous sommes entre SODOME ET GOMORE, "botala tina toteki mboka ya ba koko na biso.

    Avec les dollars la PUDIBONDERIE a pris la place de nos moeurs.

    J'ai honte par rapport à ma pauvre mère qui est au CIMETIERE "maman ne regarde au ciel ces images maman!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    Prof.tongo etani

    Posté par tongo etani, 26 septembre 2009 à 16:07
  • @ Prof Tongo Etani:
    N’exagérons rien… Est-ce que nous regardons encore des photos de l’époque, entre l’arrivée des Belges et les années 1940 ? On circulait tous le cul nu au Congo !

    Posté par Alex Engwete, 26 septembre 2009 à 16:34
  • ça fait quoi?

    elle est à la recherche de sa vie laissez la comme ça, si tu trouve que ce pas interesant cesse de redarder la musique congolaise.
    moi je ne rien trouver de mal dans tout ça.

    Posté par didier, 26 septembre 2009 à 16:36
  • chers amis nous avons autres choses à faire que de nous attarder sur ce que j'appelle habit de scène ne savez-vous pas que par exemple Koffi aussi en faisant exhiber ses danseuses à l'intérieur certaines ne mettent presque rien et aujourd'hui à kin la plupart des filles ne mettent plus des culottes en sous histoires de mode et d'exhibition.
    Regardez plutôt des bonnes initiatives pour nous Congolais de la diaspora:
    http://www.youtube.com/watch?v=8pTqHsf8qgI

    Posté par kisalakindeke, 26 septembre 2009 à 17:37
  • @alex

    Une communauté nudiste s'expose librement dans un endroit déterminé et clairement délimité par les pouvoirs publics.
    Un nudiste ne l'est pas à tout moment et n'importe où!

    Il faut faire des comparaisons qui tiennent la route.

    Tu sembles tout mélanger et je ne vois pas bien le rapport avec l'agression de kisombe. Quant on a connu Tshala Mwana dans les années 80, qui était au faite de la gloire et avait si bien mis en valeur la culture musicale du kasai, on ne peut que s'etonner d'un tel comportement.

    Ceci etant dit, tous les gouts sont dans la nature, libre à tout le monde d'apprecier ou pas ce genre de spectacle.

    Le Congo a une tradition de chant et de spectacle unaninement reconnue. On a jamais dû exhiber ses attributs pour être reconnu musicalement.

    Le corrolaire qui est fait entre l'exhibition de cette femme,l'usage qu'elle fait de son corps et le fait que nos aieuls se promenaient nus est absolument ridicule.
    Encore une fois, quelle est le rapport ?

    Est-ce que nos aieuls faisaient de leur corps un objet de spectacle ?

    In fine, je rejoins prof tongo, il y a une véritable déchéance morale dans ce pays. Tout est normal. Pire encore, ceux qui sont choqués sont d'office taxés de talibans.

    Comme si la pudeur,le respect de la femme (j'ai honte pour elle si elle a des enfants), la dignité et l'honneur étaient des valeurs anti-démocratiques.

    Posté par kindu, 26 septembre 2009 à 17:37
  • @ Kindu:

    On convient de disconvenir, mon frère. Juste pour te faire remarquer que Marie-José Méjé 30 est maintenant dans le collimateur des mêmes gens qui ont agressé Yves Kisombe. Je cite ci-dessous in extenso le soi-disant « communiqué de presse » de certains fous qui circule sur Internet avec les photos de Marie-José Méjé 30. Et dites-moi s’il n’est pas de mon devoir de défendre cette pauvre chanteuse qui n’a fait qu’exhiber son propre corps :

    >Objet : Fwd: Tshala Mwana en Uganda :

    L'ALIAS JOSEPH KABILA ET CHARLES OKOTO REMERCIENT A LEUR MANIERE YOWERI MUSEVENI
    >Date : 24/09/2009 16:37:59 CEST
    >
    >---------- Forwarded message ----------
    > From: UNION DES PATRIOTES RESISTANTS POUR LA LIBERATION TOTALE DU CONGO UPR

    >
    > COMMUNIQUE DE PRESSE UPR DU 24/09/09
    >
    > *
    > POUR HONORER YOWERI MUSEVENI, TSHIALA MWANA, SE PROSTITUE EN OUGANDA SUR
    > ORDRE DE L'ALIAS JOSEH KABILA ET CHARLES OKOTO
    > *
    >
    >
    > COMPATRIOTES CONGOLAIS
    > VAILLANTS COMBATTANTS DE LA LIBERTE
    > CAMARADE RESISTANTS ET PATRIOTES
    >
    >
    > CES PHOTOS PRISES EN OUGANDA IL Y A MOINS D'UN MOIS, DEMONTRENT A JUSTE
    > TITRE LE NIVEAU DU CONGO DE KANAME FILS DE KANAMBE ALIAS JOSEPH KABILA : UN
    > PAYS SANS MORALITE ET SANS AVENIR ?
    >
    > AINSI POUR FETER SON ACCREDITATION, JEAN CHARLES OKOTO, ACTUEL AMBASSADEUR
    > DU CONGO A KAMPALA ( BIEN CONNU POUR SA CUPIDITE ET SONS SENS ELEVE
    > D'IMMORALITE) A INVITE, SOUS ORRE DE L'ALIAS JOSEPH KABILA, L'ARTISTE
    > MUSICIENNE TSHIALA MWANA AVEC DES PROSTITUEES KINOISES POUR OFFRIR UN
    > SPECTALE DESOLANT A YOWERI MUSEVENI, L'ENVAHISSEUR DU CONGO.
    >
    > APRES LES PILLAGES DE NOS RESSOURCES MINIERES, LE GENOCIDE DE PLUS SIX
    > MILLIONS DE CONGOLAIS, LE VIOL SEXUEL DE NOS MAMANS, NOS FEMMES ET NOS
    > BEBES, L'AGRAVATION DE LA SOUFRANCE DE NOTRE PEUPLE DEVENU REFOULE ET
    > MANDIANT SUR SON PROPRE SOL,
    >
    > APRES UNE HONTEUSE HUMILIATION NOUS INFLIGEE PAR L'OUGANDA, LE RWANDA ET
    > BURUNDI, L'IMPOSTEUR DE JOSEPH KABILA ET SON VALET CHARLES OKOTO ONT CHOISI
    > A LEUR MANIERE (musique et danse pornograpiques) DE REMERCIER LE DICTATEUR
    > DE L'OUGANDA, EN RIDICULISANT TOUT UN PEUPLE LONGTEMPS MEURTRI.
    >
    > L'UNION DES PATRIOTES RESISTANTS POUR LA LIBERATION TOTALE DU CONGO (UPR)
    > ET
    > SON PRESIDENT SON EXCELLENCE PROF. JULLIEN CIAKUDIA , COMDAMNE AVEC LA
    > DERNIERE ENERGIE CETTE ACTE INDIGNE POSE PAR KANAMBE FILS DE KANAMBE ALIAS
    > JOSEPH KABILA AINSI QU'ILS INVITENT DONC LES CONGOLAIS DU MONDE ENTIER DE
    > PROTESTER ENERGIQUEMENT CONTRE L'IMMORALITE QUI GERE NOTRE DESTIN AU SOMMET
    > DE L'ETAT DU CONGO.
    >
    > LES CONGOLAIS ONT ILS TOUS ACCEPTE L'INACEPTABLE ? IL EST TEMPS DE METTRE
    > FIN A CE REGNE DES MENTEURS, DES IMMORAUX, DES PILLEURS, DES DETOURNEURS DE
    > FONDS PUBLICS QUI SONT SANS AUCUN SOUCI DE L' AVENIR DE NOTRE PAYS.
    >
    > A BON ENTENDEUR SALUT !
    >
    > POUR UPR
    >
    > PROF. REV. JULIEN CIAKUDIA
    > PRESIDENT NATIONAL

    Posté par Alex Engwete, 26 septembre 2009 à 17:51
  • @ Kisalakindeke :
    Merci pour le lien. Mais tu sais ce que je pense de Zacle !

    Posté par Alex Engwete, 26 septembre 2009 à 17:54
  • Nous devons éduquer nos enfants dans la dignité et le respect de nos attributs SEXUELS

    @Alex

    J'ai une petite anecdote, je suis le sixieme enfant de mes parents, j'ai cinq grandes soeurs, je suis le premier garçon de la famille avec mes six grandes soeurs, la vie était difficile pour moi garçon au milieu des filles.

    J'ai tellement bien évolué dans cette famille, j'ai appris, le respect, la pudeur, la modestie.

    Mes soeurs étaient exemplaires, toute ma vie, je n'ai jamais vu les sous vêtements de mes soeurs trainés n'importe comment.

    Nos mamans au village avaient le seins nus sans LUBRIFICATION DES YEUX DES MALES EN RUT (lol)

    C'était normal, maintenant la petite MEJE 30, expose tout, avec facilté et un regard à DAMNER UN AYATOLLAH.

    Notre culture disparaît petit à petit dans la GAUDRIOLE, MAWA MAMAN!!!!

    Prof.tongo etani

    Posté par tongo etani, 26 septembre 2009 à 18:37
  • Je soutiens MEJE30 contre les TALIBANS, SHEBABS CONGOLAIS

    @ Alex,

    Je suis aussi indigné que nos talibans Congolais utilisent les images de la petite pour jeter l'OPPROBRE sur nos mamans, filles et soeurs.

    Je t'avais fait un signe NA NZELA KATI pour voir où mène la POLITIKI.

    Nous devons défendre cette petite en lui disant de mettre son slip, string, boxer pour cacher cet attribut de nos MERES, sans la cmouer AU PILORI, Maman PARDON MINGI, TOKOMI WAPI BA MAMANS?

    Prof. tongo etani

    Posté par tongo etani, 26 septembre 2009 à 18:52
  • E3st-ce que na kokomaaaaa

    Etant le premier fils de ma mère, j'étais le chouchou de ma mère.(nako traduire na falaçais téé, eza vie na nga, mawa trop!!!!)

    BO LIMBISA NGA SOKI NAZO ZUA BA POSITIONS PO NA DEFENDRE BA MAmans? MA MAMAN ME MANQUE.

    "Chez les parents, muana muasi alulaka LIBALA, na libala, muasi azoluka respiration na libanda ya mariage, LIBALA ba mekaka tééé lokola mungwa

    ça va où ça ne va paaaaas!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    BASI NIONSO BAZA BA ELUES DU COEUR TEEEEEEE,

    BASI MOSUSU BAZALAKA LIBANDA YA MARIAGE!!!!!(bolimbisa nga!!!)

    Prof.tongo etani

    Posté par tongo etani, 26 septembre 2009 à 20:54
  • commentaire

    ezali vie na ye batika ye azika soki ako zika azali muana muke te, lokola ye moko atrouver ya ngo malamu to normal quelque soit oyo ezali kolobama eko change ye te.
    tola nanu koffi na clip ya soupu fille wana azala ki pe nu pourquoi pas bolobeli ye te kaka mj30
    tshala mwana pe abina nu boloba boloba tosuka wapi, akufa to azali? bomipesa reponce bino ba oyo bolinga koloba.
    botikaye aluka vie naye.

    Posté par teddyjet, 26 septembre 2009 à 21:08
  • @alex

    Mon frère, j'apprécie beaucoup ton travail mais sur ce coup, ton raisonnement m'étonne.

    Je condamne les actes de violence qui ont été commis à Londres tout comme je condamne les menances dont pourraient être victime cette chanteuse.

    Mais sommes-nous pas entrain de tout mélanger ?

    Doit-on s'abstenir de critiquer un comportement sous pretexte que d'autres en font un fonds de commerce politique ?

    En fait, tu defends cette chanteuse parcequ'elle est menacée par des gens dont tu condamnes le comportement (à raison d'ailleurs). Tout comme toi, j'ai reçu cet email et franchement tout ce que j'en ai retenu ce sont ces photos (peut-on prendre au sérieux quelqu'un qui diffuse un texte en se faisant appeler "excellence"?).

    En fait,ce que je trouve dommage c'est que tu agis exactemment comme ceux que tu condamnes - tu supportes ce comportement parqu'il est critiqué par ceux dont tu ne partages pas les idées.
    C'est dommage.

    Tout comme il est dommage d'avoir une vision réduite par rapport aux réactions que ces photos provoquent (ceux qui aiment sont des amis de la liberté, ceux qui n'aiment pas sont des tabilans).

    Si regretter la pudeur de nos mamans c'est être un taliban, alors je suis le premier des talibans.

    Comment esperer être respecté si on ne se respecte par soi-même ? Dois-je rappeler la place de la femme dans la société bantou ?

    Puisqu'il convient manifestement de politiser cette affaire, faut-il rappeler que ce spectacle se tient à Kampala, capitale d'un etat qui a agressé notre pays et qui est condamné à nous payer 15 milliards $ en guise de dédommagement (jamais reclamé par l'etat central).

    Ta ville natale a été completement détruite.
    Ca ne te dérange pas que cette artiste fasse l'apologie d'un criminel de guerre qui est co-responsable de la disparition de millions de nos frères en exhibant son sexe ?

    Autre chose, en se comportant de la sorte, cette femme ne participe pas t'elle à la "chosification" de la femme, réduite à un sexe.

    Devons-nous dès lors nous etonner que les femmes congolaises ne soient plus que des objets sexuels dont on se sert comme n'importe quel kleenex ? Devons-nous nous etonner que nos mères et soeurs soient violées ?

    Pour conclure, merci pour tes belles photos, mais encore une fois, il y a mélange de genre.
    Sortir des photos des années 40 pour justifier un comportement indigne en 2009 est un contre-sens.

    J'ai jamais dit que la sexualité était proscripte chez nos anciens ou que la sensualité était inexistante mais comment faire un lien entre la scarification du corps et l'exhibition de l'appareil génétique en public ?

    Notre société est malade. Malade des ses moeurs dépravés, considéres comme normaux. Malade de son immoralité politique, malade de la perversion des valeurs familliales propres aux bantous.

    Voilà pourquoi mon frère j'accepte, avec grande fierté,d'être consideré comme un taliban.

    Posté par kindu, 26 septembre 2009 à 21:36
  • MEJE 30 la nouvelle perle congolaise

    Pourrait-on admirer le talent de MEJE 30 autrement qu'en admirant traîtreusement ses attributs imberbes qui du reste dégagent une certaine beauté. Que celui qui n'a pas l'eau à la bouche en les admirant lève le doigt.
    Ces bijoux de famille nus,sans poils,exhibant la jeunesse dans toute son innocence apportent la preuve du viol qu'un voleur de photographie peut provoquer. Cette jeune personne a été violée tout simplement et elle ne trouve personne de bien pensant pour la défendre. C'est cela la bassesse,insulter quelqu'un qui a besoin de notre bouclier.
    Que ceux qui font appel au gouvernement pour sanctionner une victime reviennent à la raison. On ne punit jamais une victime. Se serait une inversion de valeur. Jusqu'à preuve du contraire le port de la culotte n'est pas encore obligatoire sous les jupes.
    Si par hasard on exhibait publiquement ses "parties honteuse",ce qui n'est pas le cas ici pour MEJE 30,on commettrait une contravention qui s'apparenterait à un attentat à la pudeur,on ne mériterait pas une sanction pénale pour cela.
    Il est inutile de tomber dans la manipulation.
    Voici une photo jumelle de celle qui fait problème et une vidéo qui présente MEJE 30 sous ses qualités d'artiste.

    http://congodiaspora.forumdediscussions.com/musique-f3/meje-30-provocatrice-en-ouganda-t1967-45.htm


    http://www.youtube.com/watch?v=CsQi0ykHhbo&feature=related


    http://congovideos.com/component/option,com_seyret/Itemid,94/task,videodirectlink/id,3736/

    Posté par bony, 26 septembre 2009 à 22:17
  • @ Kindu : Il y a maldonne entre nous

    Une petite préface d’abord, mon petit frère Kindu : cet espace appartient à tous les bloggeurs qui y participent. Et contrairement à d’autres blogs, ici il n’y a aucune censure. J’ai une fois essayé de censurer notre frère Bony, l’homme, à raison, est monté sur ses grands chevaux. Ce n’est donc pas mon « travail » qu’il faut apprécier, mais le travail de nous tous qui participons à ce forum. Sans ta participation et la participation des autres, ce blog ne vaudra absolument rien !

    Tu sais que je te respecte et que je respecte tes opinions. Tu es la dernière personne sur terre que je traiterai de « talib ». Je conviens également avec ton analyse selon laquelle je réagis émotionnellement dans cette affaire. Ma réaction réflexe est de prendre le contre-pied de ces soi-disant nationalistes et patriotes qui s’arrogent le droit de dicter les choses à tout le monde par la loi de la rue. Et justement, ce sont eux que je traite de taliban — pas toi !

    Je conviens également avec toi que la destruction de Kisangani par les Ougandais et les Rwandais n’était pas dans la ligne de la « politisation » de mon argument.

    Mais il reste quand même entre nous deux 3 petits points de « désaccord » que j’essaierais de clarifier (je ne sais pas si cela sera à ta satisfaction) :

    1. Tu parles de la « pudeur de nos mamans »… Moi j’ai grandi parmi des « mwali » et des « somo » et jamais il ne m’aura jamais traversé l’esprit de parler de la pudeur de nos mamans. Ces femmes de la société secrète féminine de l’Umwali avaient percé à jour les boniments des hommes congolais qui prétendaient les aimer et les appelaient des « mamans » alors que dans le fond, il leur mettait un joug insupportable sur les épaules — la propagande, quoi !, le « viol de la foule par la propagande politique ». Eh bien, ces femmes me parlaient des choses « sans pudeur » !...

    2. Tu parles aussi de la « place de la femme dans la société bantoue ». Je suis plus vieux que toi… Je connais la petite place de la femme dans la société bantoue et j’ai des tonnes d’anecdotes à te raconter sur cette petite place de la femme dans la société bantoue ! Dont voici une : Une femme sert à manger à son mari, le « dictateur » de la maisonnée comportant plusieurs autres épouses. La femme a commis l’erreur de mettre un peu trop de sel dans la nourriture. L’homme s’empare d’une machette et lui sectionne une oreille sur le champ. Cela se passait dans la tribu de ma mère jusque vers la fin des années 1940, avec la répression judiciaire des autorités coloniales belges.

    3. On parlerait de « chosification » de la femme si c’était par exemple un proxénète qui l’exploitait. Ici on a une femme qui prend son corps en charge et qui se prend en charge. Je ne vois pas en quoi cela serait une chosification.

    Posté par Alex Engwete, 26 septembre 2009 à 22:46
  • c'est une honte

    exhiber ses attributs,sa chatte publiquement est une honte pour cette fille ,elle manque de dignité et du respect envers sa famille a son chérie si il elle a en un et a toute les femmes congolaises
    il n'y a aucune justification valable qui puissent excusez cette déchéance morale ou bassesse
    ce qui est navrant en RDC est que les artistes congolais confondent la vulgarité et la musique qui est un art ,une expression populaire
    la musique peut etre une arme dans une société organisée et responsable ,souvenez vous de combats de beaucoup des artistes noirs contre le racisme et la misère
    quand j'écoute "whe are the world" pour lutter contre la famine et voir par la suite la chatte béante de cette jeune fille soit disant vedette congolaise j'ai honte du pays de mes ancêtres
    Pourquoi en RDC musique rime avec n'importe quoi ? les artistes congolais la majorité sont de vicieux et de vulgaires
    je rend hommage a seigneur Tabu ley qui a été toujours exemplaire dans ses tenues et ses chassons de la vrais poésie sans oublier le vieux Simarro Lutumba
    j'ai chez moi la video du 70 ème anniversaire de Lutumba il y a un passage hot celui de M'bilia Bel qui malgré son âge s'illustre aussi dans de contorsions endiablant l'assistance les puristes diront de la pure provocations
    les congolaises doivent apprendre a dansez dignement sans artifices inutiles

    Posté par OURAGAN, 26 septembre 2009 à 23:58
  • je viens de voir ce MJ 30 sur you tube pour me faire une idée d'elle
    c'est vrais si elle n'avait pas poser la chatte en l'air ,elle a aller créer un fantasme chez beaucoup de gens mais a la voyant nue je ne plus aucun fantasme envers elle
    elle très bien habiller avec ses rondeurs mais nue pas belle du tout, elle aurait bien fait de garder ses robe moulante avec une culotte
    vraiment dommage de se s'aborder comme ça au début d'une carrière, sa place est maintenant dans un bordel

    Posté par OURAGAN, 27 septembre 2009 à 00:26
  • je viens de voir ce MJ 30 sur you tube pour me faire une idée d'elle
    c'est vrais si elle n'avait pas poser la chatte en l'air ,elle a aller créer un fantasme chez beaucoup de gens mais a la voyant nue je ne plus aucun fantasme envers elle
    elle très bien habiller avec ses rondeurs mais nue pas belle du tout, elle aurait bien fait de garder ses robe moulante avec une culotte
    vraiment dommage de se s'aborder comme ça au début d'une carrière, sa place est maintenant dans un bordel

    Posté par OURAGAN, 27 septembre 2009 à 00:27
  • j'ai bien peur que tous les péripatéticiennes de Kinshasa qui racolent le long des grandes artères de la ville soient immolées dans les jours prochains.
    Au nom de la pudeur on voue aux gémonies une jeune artiste parce qu'un photographe indiscret lui a pris et publié son image sans demander son avis. Nos mères dont on parle,la plupart d'entre elles ne se promenaient elle pas nues sous leurs jupons?
    Je suis sûr que parmi nous quelques polissons se sont amusé dans l'enfance à placer des miroirs sous les jupes des filles dans la cour de recréation pour un spectacle bien maigre mais ils l'avaient fait. Le vice ne s'avoue toujours pas.
    Il faut savoir défendre les victimes car sur Digital Congo on dit que son avocat porte plainte. Il faut défendre MEJE 30 contre le malin qui a diffusé la photo mais aussi contre ce média puissant,internet,que nous aimons tous qui devient de plus en plus incontrôlé. N'importe qui peut en être la victime.
    Les gens ont oublié la puissance des médias qui ont pu faire croire que les cadavres sortis de la morgue de Timisoara étaient ceux des victimes du dictateur Ceaucescu pendant la révolution roumaine.Nos amis ici savent cueillir les nouvelles à chaud et à réagir sans analyse. Dans ce cas il faut savoir faire machine arrière lorsque la réalité s'avère tout autre. Cette jeune artiste se voit flinguer son début de carrière par une photo. Je le redis,les putes de la ville de kinshasa n'ont qu'à bien se tenir,elles passeront toutes au bûcher ces jours prochains quand les pères la pudeurs vont débarquer à Ndjili.

    Posté par bony, 27 septembre 2009 à 01:14
  • Tes arguments sont intessants, c'est juste dommage que tu utilises toujours des élements ponctuels dans le temps et dans l'espace pour en tirer des conclusions générales.

    En secondaires déjà on nous apprenait qu'on ne peut tirer de conclusions qu'à partir d'elements repetitifs,verifiables et contestables.

    Pour toi, la femme n'est pas un pillier en Afrique car un jour un fou à coupé l'oreille de sa femme.

    Soyons serieux et privilegions un dialogue constructif qui sert à tous.

    La femme est le pillier de la société congolaise.Les rwandais l'ont compris eux depuis longtemps et c'est en s'attaquant à elles qu'ils détruisent le fondement de la société au Kivu.

    Tu me sembles un brin hautain en declarant de façon péremptoire que tu es plus agé que moi. On s'éloigne peut être un peu du débat mais saches que je suis père d'adolescents et j'aimerais beaucoup qu'ils aient une image valorisante de leur pays.
    Cette femme sali l'image de son pays.

    Ouragan nous l'a rappelé, on a produit les plus grands artistes du continent,des artistes qui se respectaient, respectaient le public et leur pays.

    Je dis leur pays car il y a un élément essentiel que tu n'as pas compris : un artiste qui se produit à l'étranger est un ambassadeur de son pays. Comment peut-on encourager un comportement si dégradant ? Pendant des années on a réduit les zairois à la sape, la frime et l'ambiance. Faudra t'il bientôt ajouter le qualifactif pornographe pour les congolais ?

    Quant je parle de chosification, je parle nullement de proxenetisme, je parle de réduction de la femme à son sexe uniquement.
    C'est un phénomène globale que je constate et que je déplore.


    Pour conclure, je te réiteire mes felicitations pour ton travail car j'ai bien compris qu'il est le fruit de la participation de tous mais aussi et surtout il est le fruit de ton travail de création et d'animation.

    Posté par kindu, 27 septembre 2009 à 01:56
  • Je suis choquée par cette photo. Et je pense que si nos ancêtres étaient nus, ce n'était pas par impudeur et bestialité: c'était tout à fait naturel et sans arrière pensée "sexuelle ou sexiste" ils étaient pudiques, malgré les apparences. Il faut comparer de choses comparables. La pornographie n'est pas liberté, mais le rabaissement de la femme et de là, de toute la race humaine. Nous sommes des êtres humains et la bestialité ne peut conduire qu'au chaos ( viol,esclavage sexuelle). J'espère qu'il n'y avait pas des enfants à cet endroit public, sinon il aurait fallu l'interdire aux moins de 18 ans: la protection des enfants contre ce genre d'image est leur droit, pour en faire demain des citoyens responsbales, respecteux de la mère et par extension de la société et de la nation. Et c'est un manque de respect total par rapport à nos pays: une fête de célébration d'un ambassadeur, qui represente tout un peuple et le continent n'est pas une orgie pornographique.

    Posté par AÏDA, 27 septembre 2009 à 02:45
  • Je suis vraiment choqué par l’hypocrisie des hommes congolais autour de cette affaire. Il y a un an, Evoloko a kidnappé et violé de manière répétée une mineure de 14 ans. Il y a eu un procès monstre et on a condamné l’homme à 10 ans de prison. Ce mois passé, le ministre de la justice décide d’élargir ce criminel pédophile pour bonne conduite. Et tous les hommes congolais d’applaudir cette décision inique !
    J’étais à Kinshasa quand les femmes, au Palais du Peuple, en un seul mouvement, on montré leur cul à Azarias Ruberwa pour le maudire. Et tous les hommes congolais d’applaudir ce dénudement public !
    Toujours à Kinshasa, en 2006, c’était devenu une manie de l’UDPS d’envoyer dans les rues des colonnes de manifestantes Baluba — toutes NUES — pour soi-disant maudire Kabila. Et tout le monde applaudissait ! Des centaines de femmes de nues chaque jour dans les rues de la capitale. Et j’avoue qu’avec des copains, on se positionnait d’ailleurs dans certaines nganda pour être aux premières loges. Des femmes de toutes sortes — des belles, des moches, des jeunes, des vieilles, des fillettes, des femmes enceintes ! Tout le monde de cette soi-disant opposition applaudissait… Et dès qu’on pillait quelque part, c’étaient les femmes qu’on violait. J’étais à Kinshasa le 26 juillet 2006 quand des centaines de supporters de Jean-Pierre Bemba ont violé une jeune femme dont la seule faute était de travailler pour le bureau de la Haute Autorité des Média (HAM). Le même jour, ces soi-disant patriotes sont descendues à l’église de Sony Kafuta, supposé être de mèche avec Kabila. Il y avait une dizaine de femmes du groupe de prière « Filles de Sarah » qui y étaient en retraite de prière. Cette centaine d’hommes a sauvagement violé ces filles… Chaque fois que je me promène avec mes filles dans les rues de Kinshasa, les hommes nous lancent des obscénités incroyables ! Alors, qu’on ne vienne pas nous jouer de faux patriotes moralistes choqués par la nudité— toute de beauté d’ailleurs comme l’a noté Bony —de Méjé 30 !

    Posté par Alex Engwete, 27 septembre 2009 à 04:51
  • Taliban, shebab, al quaïda, ayatollah Tongo etani

    @ Alex,

    Nous parlons de la pudeur et du respect envers nos mamans, nos filles, nos enfants.

    J'ai encore une anecdote, dans les années 70, avec l'arrivée des fims américains, dès qu'il y avait un petit baiser sur la joue des acteurs, mes grandes soeurs changées de chaîne (lol).

    Alors s'il y ' avait MEJE 30 à cette époque, mes soeurs allaient avoir une crise aigue d'APOPLEXIE (lol).

    En plus Alex, le viol n'est pas notre culture, Tabu ley avait chanter:"Deux millions des femmes baleki mibali na mingi, boya bana mboka tokende recensement".

    Nous nous émouvions dans le LITOYI, soki esimbi c'est bon, soki esimbi tééé, na meka muasi ya mokusé soki esimbi té, naluka muasi ya démoulayi, oyo akonda, to oyo ya munene (mata mata), ya mpembé to ya mwuindou tout (lol).

    L'éducation au pays est parterre, les thuriféraires de kabila nous parlent plus des tchinq tchantchiers (éducation nationale mawa trop).

    Comme Kindu, la base de notre société bantoue répose sur nos mères, la moralité doit guider nos mamans dans l'éducation des enfants.

    TALIBAN PROF. TONGO ETANI

    Posté par tongo etani, 27 septembre 2009 à 09:52
  • Mawa trop!!!!!!!

    Scandale :

    Kampala : une des danseuses de Tshala Muana exhibe ses parties intimes

    Une des photos choquantes prises à Kampala.

    La scène se serait passée dans la capitale ougandaise en marge de la cérémonie d’accréditation du nouvel ambassadeur de la RD Congo à Kampala, le PPRD Charles Okoto.

    «Le peuple congolais fait face à un ennemi invisible mais très coriace. Cet ennemi n’est autre que le Congolais lui-même.» Cette réaction désabusée, un brin alarmiste, d’un confrère kinois, dissimule à peine une colère contenue à la dimension du scandale.

    De quoi s’agit-il ? Nommé le 25 juin dernier à la tête de la représentation diplomatique de la RD Congo auprès de la République ougandaise, Jean-Charles Okoto Lola Kombe a présenté, il y a plus ou moins un mois, ses lettres de créance au président Yoweri Kaguta Museveni.

    Pour marquer l’événement, «Son excellence» Okoto, appelé affectueusement «Zeke» par ses intimes, a mis les petits plats dans les grands. Il a amené avec lui la chanteuse Tshala Muana et son groupe musical «Dynastie Mutuashi» afin d’agrémenter la réception prévue après cette cérémonie diplomatique. Jusque là, il n’y a rien à fouetter un chat.

    Scandale

    Depuis plusieurs jours, des photos obscènes circulent sur le «Net». A travers plusieurs clichés, on voit une femme africaine noire entrain de se trémousser dans un numéro de «danse du ventre». Vêtue d’une robe largement fendue, la danseuse est comme enivrée. Sur un autre cliché, on la voit les jambes écartées, exposant sciemment ses parties intimes. Elle ne portait pas de culotte encore moins le fameux "string". La prestation a manifestement été préméditée.

    Renseignements pris, la danseuse dont question appartiendrait au groupe musical de la chanteuse Tshala Muana. Elle répondrait au doux nom de «MJ 30». Les images qui font le tour du monde auraient bel et bien été capturées dans une salle à Kampala lors de la soirée organisée à l’occasion de l’accréditation de Jean-Charles Okoto. «Tshala» était-elle au courant ? Quid de l’ambassadeur dont une des missions consiste précisément à défendre les intérêts non seulement matériels mais aussi moraux de son pays ?

    "Incitation à la débauche"

    A Kinshasa, une association, qui a requis l’anonymat, étudie avec des juristes la possibilité de citer en justice la chanteuse Tshala Muana pour «incitation à la débauche» et «exploitation d’êtres humains». Dans les milieux associatifs, on assure que cette affaire est loin d’être le premier du genre. «Un grand chanteur congolais disparu avait fait la même chose lors d’un concert à Malabo, en Guinée équatoriale, commente un activiste des droits humains. Ses danseuses baissaient de temps en temps leurs slips en montrant leurs poils pubiens». Il semble que les autorités n’auraient opposé aucune réaction à cette grave atteinte à la dignité de la femme congolaise.

    Dans les milieux congolais de la diaspora, les photos du scandale suscitent une vive controverse sur la Toile. «Apres une honteuse humiliation nous infligée par l’Ouganda, le Rwanda et le Burundi, l’imposteur de Joseph Kabila et son valet Charles Okoto ont choisi a leur manière (musique et danse pornographique) de remercier le dictateur de l’Ouganda, en ridiculisant tout un peuple longtemps meurtri», écrit Julien Ciakudia, président de l’UPR (Union des patriotes résistants pour la libération totale du Congo). L’homme invite «les Congolais du monde entier à protester énergiquement contre l’immoralité qui gère notre destin au sommet de l’Etat du Congo.»

    Madeleine Wassembinya
    © Congoindépendant 2003-2009



    6 Réactions

    SONECA [soneca@yahooo.fr] 26/09/2009 18:19:29
    --------------------------------------------------------------------------------
    C’est ne pas quelque chose de surprise car ce comportement est l’oeuvre de Maman tshala Muana elle même, faites un peu une analyse retrospective lors du quora organisé par mandela en Afrique du Sud en 1994 ou 1995, les artistes congolais invités à cet évenement étaient papa wemba et Tshala Mua, Après avoir exibé la danse, Maman Tshala Muana avait fait exactement ce que MJ a faire, elle a soulevé la robe et tout le monde avait vu son sexe, donc c’est une manière pour cet artiste de séduire le public, Il est regretable ke Kabila le père l’a copté comme honoble, c’est malheureux.



    Kape [Kapepel@yahoo.fr] 26/09/2009 18:45:44
    --------------------------------------------------------------------------------
    Vous appelez ça scandale ? Non, c’est de l’art Kanambe!
    Franchement tout ce qui se fait et qui se vit depuis l’arrivée de cet home au Congo n’est que scandale. je dis bien tout. Sauf que là aussi on peut accorder une circonstance aténuante si elle nous disait qu’en dernière minute, elle a perdu son string et qu’elle ne pouvait faire la suite afin que la fête soit * Fête*. Et les autres photo de notre Mamu Mutwashi nationale, vous les oubliez !
    Ce que je peux proposer à la danseuse, de porter plainte contre inconnu et de trduire le photographe en justice. Combien de fois de stars, le cas de Mme Royal qui traduit Paris match en justice pour des photographies volées et publiées sans son accord ? Que la femme dont tout son * pashasha* est vue, ne se suicide pas. C’est comme ça qu’on rende service à Kanambe et tous ses parrains.
    Pourquoi M Charles Okoto, le pilleur de la Miba qui entrait en poste à Kampala devrait faire appel à Mamu Tshala ? Je ne vois vraiment pas le rapport ? Y-a-t-il un initié qui peut nous expliquer cette manière de faire ?
    Dieu merci que Tshala ne s’était pas produit à Bruxelles. A qui la faute ?



    dinzey [dinzey@hotmail.com] 26/09/2009 21:12:10
    --------------------------------------------------------------------------------
    Il semble que Tshiala Muana et son manager sont dans tous les medias kinois pour tenter de "dementir".Ils parlent de "montage"..Mais pourquoi ne diffusent-ils pas,leurs images a eux ,de ce concert de Kampala a la tele ou sur le net?Evidemment au Congo Democratique,on dement tout,meme l’evidence...



    Claude Sho [c_shomongo@yahoo.fr] 26/09/2009 21:18:00
    --------------------------------------------------------------------------------
    Cher BAW, vous auriez mieux fait de ne pas exposer la compatriote ou son employeur en les citant nommément. Là, vous les avez malheureusement exposés. Je regrette que vous ayiez commis la même bavure qu’une presse des illuminés qui avait nommé la victime par l’entremise du stupide avocat du groupe auquel elle appartient. Pensez-vous vraiment que les gens ont du temps à gaspiller pour aller sur Hi 5 et chercher à savoir qui est cette compatriote? C’est la presse qui a rendu public cette triste scène. Il ya eu là attentat à la pudeur et outrage public aux bonnes moeurs,dont la victime, le photographe, l’avocat, et les organes de presse sont auteurs. Je crois que c’est un bon dossier à exploiter qui s’offre à la justice. A vous de jouer, monsieur le procureur!



    Congo-Vigilance [abasele@yahoo.fr] 26/09/2009 22:25:34
    --------------------------------------------------------------------------------
    OKOTO l’ancien PAD de la MIBA qui trafiquait les pierres avec "Joseph KABILA" quand celui-ci n’était pas encore Président de la République, OKOTO qui fait toujours l’objet d’une enquête judiciaire en Belgique pour avoir tenté de faire enlever Stevie DAVIGNON, OKOTO dont le nom est cité dans certaines chansons de Koffi OLOMIDE serait devenu Ambassadeur ... Rien d’étonnant à ce que spectacle ait donné une fois encore une image avilissante de la RDC et de ses dirigeants !!!

    RDC QUO VADIS ?



    Patrick T. Ngoma [pktn2000@yahoo.fr] 27/09/2009 09:17:13
    --------------------------------------------------------------------------------
    J’ai reçu aussi ces photos, une dizaine mais elles sont très choquantes! Une simple danseuse, congolaise de surcroit, exhiber son sexe en Ouganda, dans une fête d’un officiel congolais. C’est symptomatique de ce que nous sommes devenus nous congolais: Un peuple sans âmes.

    Je suis très choqué, attristé, bouleversé et révolté par ces photos. Si on avait un pouvoir digne et patriote, une enquête allait être initiée, Tshala Muana devait répondre, sa trop généreuse danseuse bannie et des réformes devraient être apportées au monde du spectacle. Souvenez-vous de l’affaire du sein de Janet Jackson. Mais au Congo nous devons d’abord boire cette calice jusqu’à la lie parceque le 17 Janvier 2001 nous avions accepté d’être mobini ya djoba. D’ailleurs je peux parier que tous nos dirigeants en commençant par Kanambé passe leur temps à ausculter ces photos pour leur fantasme car ce sont des "sexologues" professionnels!

    Nous ne devons pas aller aux éléctions avec Kanambé qui ne fera jamais rien pour un grand avenir du Congo! C’est un agent qui ne fait qu’accompir ses missions! Il n’est pas allé à l’ONU pourquoi? Parceque pour lui la voix du Congo ne doit pas se faire entendre. Il n’a pas de respect pour ce pays et son peuple. Ce n’est pas son problème. Les angolais martyrisent notre peuple et il se tait! Voilà l’Elu du peuple!

    Chers compatriotes, à vous tous qui me lisez, la seule façon de faire partir cet intrus et de ne plus recommencer la bêtise de 2006: N’allons pas voter en 2011 si ce garçon est candidat. Il y a plusieurs raisons pour refuser sa candidature. Plutôt, sortons dans les rues pour le faire partir, lui et tous ceux qui travaillent avec lui! Cherchons de nouvelles têtes patriotes et connues pour recréer notre pays disparu. Si nous acceptons les élections en 2011 Kanambé passera comme Sassou et Ali Bongo, j’écrirai un livre et je change de nationalité car être congolais sera alors une terrible honte pour moi!

    Il n’y a que les naïfs nés qui croient que le Congo existe. Le monde entier en commençant pas ce tutsi savent depuis longtemps déjà que Mobutu a fini par nous abrutir au point que TOUT est maintenant possible dans ce pays. Regardez comment il s’est installé au pouvoir! Le gouvernement en place de l’époque l’a laissé faire la peur au ventre et l’imbécilité dans la tête. Même quand Kanambé s’enfoût de la classe politique et du peuple par ses décisions, personne ne lève le petit doigt. Au contraire, on trouve toujours les raisons de soutenir "le chef de l’Etat". Avez-vous suivi le feuilleton Kamhere? Pendant que Kabila l’accuse de traîtrise, lui continue à exprimer sa fidélité à son chef de l’Etat. Et maintenant, on parle de la révision constitutionnelle sur des points même que la constitution interdit toute révision!!! Là encore il s’est trouvé des experts qui ont perçu des enveloppes pour étudier comment faire passer cela. Kengo le sait et il se tait, Mende le nie même!!!

    Voilà le pays auquel nous appartenons. La grandeur du Congo dont rêvait Lumumba et nos héros est aujourd’hui exactement le contraire jusqu’aux moeurs. Ne reste qu’à voir un papa coucher sa fille à la télé. Il faut que l’ovni s’en aille pour refonder le Congo avec des congolais patriotes qui remettront de l’ordre partout car c’est partout qu’il faut intervenir.






    --------------------------------------------------------------------------------



    mkz@congoindependant.com Tèl : + 32 475 22 90 65

    Posté par tongo etani, 27 septembre 2009 à 11:13
  • Mon cher Alex

    Ta méthodologie est bizarre mais in fine, elle confirme tout ce que je suis entrain d'essayer de t'expliquer.

    Tu t'attardes exclusivement sur les conséquences d'un problème (banalisation du viol et du corps de la femme) mais tu t'intteroges nullement sur les causes.

    Ce que tu relates dans ton post est la conséquence d'un travail de sape de la moralité de la société congolaise, initié en autre par les artistes qui se sont lancés dans une course effrenée à la vulgarité.
    Cette femme vient d'atteindre un nouveau stade.

    Nul doute qu'un artiste concurrent voudra relever le défi. Quelle sera donc la prochaine étape ? une copulation en public ? (qui ne faudra surtout pas critiquer sous risque d'être taxé d'hypocrite)

    Tu énumères des faits de viols et d'attentats à la pudeur. Ne vois-tu pas le corrolaire entre ces actes et la dégradation de l'image de la femme ?


    Tu t'insurges contre les viols, le langage ordurier mais tu cautionnes une exhibition sexuelle en public. N'est-ce pas plutôt là la véritable hypocrisie ?

    On ne tire jamais de vérité de généralités (tous les hommes congolais, tout le monde a applaudi...)tout comme il est absurde et tellement réducteur de qualifier ceux qui ne partagent pas ton avis de moralisateurs hypocrites (surtout quant on se veut defenseur de la liberté d'expression).

    Le monde est un peu plus compliqué.


    Kindu l'Iranien

    Posté par kindu, 27 septembre 2009 à 11:50
  • l'artiste et la pute ?

    ALEX,BONY
    Que MJ est montrée sa chatte c'est son problème mais las ou le bas blesse et que ce MJ est une jeune artiste congolaise sans doute qui seras copier et suivie par d'autres jeunes filles ou moins jeunes quelle, quel est alors son message au plus jeune avec sa chatte en l'air ?
    d'autre par elle se produisez a l'étranger de ce fait elle était ambassadrice de la culture congolaise a travers sa personne et sa musique quelle image dégradée de la femme congolaise elle a donnée a l'étranger ? imaginons les ougandais qui ces sont déplacés en famille admirer le spectacle un père de famille avec ses filles de 13 ans ou 15 ans voir les parties intimes d'une artiste publiquement, au fait quelle fierté ou satisfaction vous tirez de c'est episode ?
    parlant d'EVOLOKO si c'est un violeur en liberté a qui la faute ? aux autorités judiciaires du pays sûrement pas les congolais d'ailleurs la libération d'Evoloko prouve bien la déliquescences de l'autorité en RDC comme tout les clips obsènes tolérer par les autorités du pays
    la musique ne pas synonyme de vulgarité comme s'illustre les artistes de la RDC
    le phénomène de la sape mal maîtriser avait été initiés par les musiciens congolais, l'immoralité aux quels ils participent la majorité d'entre eux favorisent a la destruction de moeurs en RDC
    mêmes les putes sur le boulevard ne ses promenaient pas chatte en l'air personnes ne tiendrez aux putes rigueur mais une artiste devant un public c'est différent pourquoi elle n'as pas juger utile de porter une culotte ? franchement ne défendez pas cette fille elle est immature et immorale,il y a une différence entre une pute et une artiste a moins qu'elle face les deux artiste et pute

    Posté par OURAGAN, 27 septembre 2009 à 17:51
  • je voulais ajouter si vous les pères de familles et intellectuels vous commencez a defendre ces genres de comportement immorale des artistes congolais, alors bientôt les artistes congolais vont s'accoupler publiquement devant le publique
    parce que nous sommes entrer de franchir les paliers régulièrement avec nos artistes
    il suffit de regarder les clips et écouter attentivement les chassons a part les paroles obscènes et une litanie de surnoms des escrocs a tout poils il n'y a plus aucun message responsable ou civique
    tous les congolais devriez dire a MJ stop nous voulons la voir chantez et dansez mais sa chatte meme bien rasée qu'elle réserve ça a son chérie dans leur intimité

    Posté par OURAGAN, 27 septembre 2009 à 18:03
  • @ Kindu:

    Tu te colles le surnom d’« Iranien », ignorant peut-être que les manifestantes iraniennes arrêtées récemment ont été violées par leurs geôliers en prison. Des enquêtes, qui n’aboutiront à rien, sont en train d’être menées à Téhéran et Ispahan. Informe-toi donc…
    Dans ton argumentation tu confonds 3 choses : le respect pour la femme ; la place de la femme dans la société congolaise ; et la dégradation des mœurs.
    Le Congolais ne respecte pas la femme — malgré des cris d’orfraie hypocrites qu’on entend depuis la « prise de corps » libre et intentionnelle de Méjé 30, qui figure désormais dans mon panthéon des « femmes libres ». J’ai donné des anecdotes plus haut pour étayer ce point.
    La place de la femme traditionnellement dans la société congolaise est une petite place étroite où la souffrance le dispute à la violence et au mépris. Lors du référendum pour la Constitution de Luluabourg, voici la catégorie de personnes qui n’avaient pas le droit de voter : les malades mentaux, les prisonniers, les mineurs et les femmes. La femme a donc toujours été considérée comme une mineure perpétuelle. Et jusqu’à très récemment, la loi congolaise interdisait aux femmes d’ouvrir un compte bancaire sans l’aval de leurs maris ou d’un proche parent mâle. Toujours en 1964, lorsque Tshombe voulut nommer une femme comme ministre dans son cabinet, tout le Parlement congolais s’était levé comme un seul homme pour s’opposer à cette nomination. On peut d’ailleurs arguer que c’est Mobutu, malgré tous ses travers, qui a libéré la femme avec la nomination de Mme Sophie Kanza comme ministre, le recrutement des femmes dans l’armée et le droit de vote pour la femme (quoique les élections eussent été des farces sous ce régime).
    Depuis le commencement de l’histoire écrite (passe-moi la tautologie), chaque société s’est toujours plainte de la « dégradation des mœurs », surtout par ceux qui voulaient écraser un groupe de la population au nom de la moralité dont la définition était le fait de ce groupe lui-même. Revois l’histoire de l’Inquisition en Europe où ce sont encore une fois les femmes qui ont payé un lourd tribut. Prétendre que Méjé « corrompt » les mœurs de la société congolaise pour un acte commis à près de 2 mille kilomètres de Kinshasa est l’assertion la plus ridicule qu’il m’ait été donné d’entendre. La vraie corruption des mœurs, à Kinshasa, c’est la culture du vol et du détournement des biens publics perpétrés par des politiciens !

    Posté par Alex Engwete, 27 septembre 2009 à 18:42
  • ALEX vous venez de faire un rappel de l'histoire de combats de femmes ,malheureusement MJ 30 déshonore ces combats par son sexe exposer en marchandise publiquement
    dans ce combat que vous avez mentionnés que pense la majorité de femmes sur le comportement de MJ ?
    en RDC les femmes dernièrement ces sont dressées contre l'utilisation de l'image dégradante de la femme congolaise par les musiciens congolais dans leur concerts et clips ou les filles sont obligées de ses de vêtir de la façon la plus humiliante
    effectivement pour d'autres femmes qui ses battent tout les jours pour leurs liberté et dignité dans le monde, MJ ne reflète pas l'image de ces femmes combattante de la liberté en aucune façon montrée ses parties intimes est un signe de liberté ou du courage depuis EVE dans le jardin d'eden
    pense a MIRYAM MAKEBA,MAMa EYENGA,Soeur ANWARITE NENGAPETA,Sophie Lhiau Kanza, La prix nobel en Tanzanie je peut élargir a Anne sangh suki,soeur Thérèse,ect... par contre l'image de MJ est pitoyable dans son numéro Pornographique pour une jeune artiste
    elle aurait due faire ses preuves par la chanson et non par son sexe exhiber publiquement
    certains rendent le photographe responsable mais c'est elle qui n'as pas porter une culotte sciemment
    nos grands pères disent si quelqu'un s'accroupissent nue en ôtant ses vêtements sans gêne pourquoi auras- tu peur ou honte de regarder sa nudité ? donc la seule responsable de ce qui arrive ce MJ elle meme qu'elle assume les conséquences
    cautionner son délire encourage encore plus ces comportement indécents de nos artistes congolais
    toi qui est aux USA ALEX est ce que les filles comme QEENN LATIFA ,BEYONCE,MARIA CAREY est les autres, n'ont-elles pas du succès et beaucoup d'argent sans exposer leurs attributs intimes dans de concerts ou dans de magazines ? MJ pouvez etre très sexy habillée et enflammées beaucoup des hommes, d'ailleurs c'était plus intéressante pour elle que de se donner a ce spectacle piteux qui la déshonore,imagine la réaction de ses proches en regardant comme nous sa photo nue, bon remarque pour l'argent tout peut etre tolérer ou accepter en RDC

    Posté par OURAGAN, 27 septembre 2009 à 19:59
  • je viens de montrer la photo a ma femme elle était outrée par la dégradation de l'image de la femme dans le spectacle offert par MJ ,elle n'as pas compris la démarche de cette fille qui n'as rien d'artistique si ce n'est cette volonté de la provocation gratuite qui déshonore les femmes et les enferment dans de rôle d'objet de spectacle parfois lamentable

    Posté par OURAGAN, 27 septembre 2009 à 20:07
  • @ Ouragan:

    Tu m’as fait rire avec le rappel du proverbe swahili : « Mfulamai hana haya, mtazamai hana kosa » (si celui qui montre son cul n’a pas honte, celui qui regarde ce cul ne peut pas être blâmé)… Comme quoi : il n’y a rien de neuf en ce bas-monde ; nos ancêtres ont bel et bien été témoins des frasques similaires de Méjé 30 à Kampala !

    Tu mentionnes Madame votre épouse. Eh bien, ma deuxième fille, qui a 19 ans, s’est arrêtée sur ce blog hier. Elle m’a téléphoné de l’Ecosse, où elle étudie, pour me dire qu’elle ne comprend pas toute l’émotion autour de ce qu’elle appelle la « wardrobe malfunction » de Méjé 30. « Wardrobe malfunction » ou « mauvais fonctionnement de la garde-robe » est un euphémisme américain pour décrire ce genre d’« accident » dont sont « victimes » certaines artistes américaines : les chanteuses Janet Jackson et Britney Spears ; ou l’actrice Sharon Stone dans le film « Instinct basique ». Assez bizarrement, ma fille a aussi ajouté : « Chaque pays a des stars de porno. Il était grand temps que le Congo en ait une ! » et d’éclater de rire, avant d’ajouter : « Ils sont bien naïfs, les hommes congolais, s’ils décrivent ce que je vois-là comme de la porno ! »

    On peut la comprendre. Elle a grandi aux USA, où ce genre de frasques n’émotionne que des fondamentalistes de la trempe du feu Révérend Jerry Falwell qui avait traîné en justice le pornographe Larry Flynt pour cette blague imprimée dans son magazine : une fausse interview de Jerry Falwell où il prétendait admettre qu’il avait été longtemps alcoolique et qu’au cours de ses ivresses il commettait de manière répétée l’inceste avec sa mère dans les latrines.

    L’affaire est arrivée à la Cour Suprême des Etats-Unis où on a donné raison au pornographe pour ce motif : Jerry Falwell est une figure publique ; et dans le cadre de la liberté d’expression du 1er Amendement de la Constitution américaine on pouvait se moquer comme on le voulait d’une figure publique !...

    J’ai moi-même fait la confusion dans mon argument, en y mêlant des noms comme Sophie Kanza dans mon énumération des figures féminines de proue et tu en rajoutes toi-même une couche en ajoutant le nom de la Bienheureuse Anwarite.
    Tout ça pour dire que Méjé 30 est une catégorie de nouvelle artiste congolaise : une « femme libre » du genre de Madonna à côté de qui Méjé 30 fait d’ailleurs figure de Sœur Anwarite ! Comme le dit ma fille, il nous faut aussi des femmes comme Méjé 30. Comme l’a dit Tongo Etani plus haut, certaines femmes ne sont pas appelées à être mariées. A ce que je sache, le Congo n’est pas une prison fondamentaliste !

    Posté par Alex Engwete, 27 septembre 2009 à 20:51
  • Montrer de la pornographie à son épouse cela me trouble un peu. Vous êtes sûrement un couple moderne. Je vous félicite.
    J'espère que dans tout ça vous savez faire la différence entre ce qui est érotique et ce qui est grivois.
    Que pensez-vous des photos ci-après? Michel Polnareff et le couple John Lenon - Yoko Ono.
    Peut-on comprendre les artistes?
    Peut-on condamner le polisson qui a publié cette photo sur le net?
    Peut-on comprendre que la jeune femme soit la victime dans cette affaire?



    http://www.antiquites-dinard.com/photos/Polnareff%20Web.jpg

    http://static1.purepeople.com/articles/1/43/41/@/14563-auto-portrait-de-yoko-ono-et-john-lennon-637x0-1.jpg

    http://phototrend.fr/wp-content/uploads/2008/07/2569417849_d855291bb9_o.jpg

    Posté par bony, 27 septembre 2009 à 22:44
  • ALEX,je constate que tu es vraiment un père a fond dans la modernité sans etre fondamentaliste si ma fille poser comme MJ 30 j'aurais le coeur briser ça c'est sur
    malgré me 30 ans en occident et la vie commune avec les femmes européennes, je récent encore un certains malaise devant certaine scènes dans les films regarder en famille
    honnêtement elle est belle MJ dans sa robe moulante mais toute nue faire voir son sexe comme ça pas très esthétique, d'ailleurs si vous regarder bien la photo elle devait -etre sous l'effet du canabis voir plus


    BONY, doit bien jouir toute les nuits avec cette photo de MJ attention BONY tu risque d'avoir une bosse sur le dos a force d'actionner le poignet pour arriver a balancer la purée,le budget du savon aussi risque de monter en flèche
    je n'ai rien contre la nudité mais pour une jeune artiste cela fait désordre remarque nos débats depuis la photo sur ce blog a KIN aussi ça doit provoquer beaucoup de débats entre amis ou dans de familles,elle risque d'etre l'égérie de l'immoralité pensés un instant aux prêches de pasteurs a KIN depuis cette photo circule

    Posté par OURAGAN, 27 septembre 2009 à 23:14
  • ALEX,BONY,TONGO,BELY 21,KINDU
    je vous conseille d'aller sur YOU TUBE est de chercher la chanson de MEYWE intituler " MISS LOLOS " j'adore cette chanson et le clip

    Posté par OURAGAN, 27 septembre 2009 à 23:23
  • @ Bony:

    Grand merci pour les photos de John Lennon et Yoko Ono que je dois immédiatement ajouter dans la mise à jour… Pour ce qui est de la porno avec son épouse, où est le mal dans la chose ? Des thérapeutes de couples conseillent d’ailleurs à ceux-ci de visionner des clips pornos en cas de troubles sexuels… Encore une fois, merci pour les photos de John Lennon nu qui ne diminuent en rien sa qualité d’artiste ! Au fait, le choc des hommes congolais, qui tient de leur sexisme, est dû au fait qu’ils croient que les « bijoux » des citoyennes congolaises leur appartient en exclusivité !

    Posté par Alex Engwete, 27 septembre 2009 à 23:24
  • J'ai suivi votre conseille mon cher Ouragan.

    http://www.mooveon.net/article_3125400438822

    Posté par bony, 28 septembre 2009 à 06:46
  • @Ouragan,


    J'ai suivi votre conseil.


    http://www.youtube.com/watch?v=KNgb2oSBU64&feature=related

    Posté par bony, 28 septembre 2009 à 07:11
  • @Tous,

    J'ai suivi tous vos commentaires et je me permet de dire que je suis offusqué de voir que l'on essaie de trouver des circonstances atténuantes pour la MJ30, femme adulte et donc responsable de son geste.
    Je ne pourrais la soutenir à moins qu'il soit établi qu'elle était sous effets hallucinogènes ou autres bien avant qu'elle porte ses habits, ou bien qu'elle est mentalement "insane".
    Or les differents lien internet de cette dame, montrent bien qu'elle est saine mentalement, du moins elle l'était avant cet incident.

    Je ne cautionne pas la thèse de "wardrobe malfunction" car il n'y a pas eu un problème sur son vêtement. C'est vrai qu'il n'est nullement defendu ou illégale de ne point porter de sous-vêtement, mais l'exposition des parties génitales en publique est un atteinte à la pudeur et donc repréhensible. Janet Jackson en sait quelque chose et à cause d'elle les retransmissions télé des concerts et autres spectables ne sont plus de retransmissions directes mais léger-différées d'au moins une minute pour permettre aux réalisateurs de "bip" les obscénités verbales et "blank" des parties intimes des performeurs.

    MJ30 a le droit de ne point porter des dessous, mais elle devait alors prendre toutes les mesures possibles pour être loin du bord du podium qui donne une vue en contre-plongé aux personnes logées aux premiers rang (yuk!!!!!) et éviter d'écarter ses jambes comme elle a fait.

    MJ30 n'a pas seulement jetté l'opprobe sur elle-même, mais surtout sur sa famille.
    Mais il parait qu'une femme qui montre ses parties génitales, non pas dans l'intimité mais en publique, est en fait en train de jetter un sort à ceux à qui cela était destiné; alors j'oses croire que MJ30 est allé maudire Ces ougandais pour tout le mal nous ont causé.
    Car si par les armes conventionnelles, la RDC n'est pas capable de se faire respecter de ses voisins, pourquoi ne pas envoyer nos sorcières, du genre MJ30, aller les maudire.
    Pauvre Congo, on est descendu plus bas que le fond!!!!!!

    Posté par Bely21, 28 septembre 2009 à 16:22
  • Alex, FATWA EKUEYI, LES EXTREMISTES SE DECHAINENT, ILS ONT LACHE LES CHIENS!, EBEBAAAA

    FATWA CONTRE TSHALA MUANA ET SON GROUPE



    Radio Grand Kasai

    Compte rendu de l’émission radio du 25/09/2009 à 21:30 TU

    Emission presentée par Dieudonne Makubakuba
    Dilama dia ngikadilu wetu,bu muntu ne bunkambua

    Rappel à tous les internautes par chatte sur le thème:
    TSHALA MUANA a exposé le sexe dénudé de la jeune artiste musicienne MJ30 sur scène en Uganda


    Etant kasaïen et homme de media socio-culturel, il est de notre devoir d’en parler.
    Le respect de la femme fait partie de la culture de kasaïenne, car c’est elle qui est gardienne de la culture et de la famille.
    A cause de la place que l’on donne à la femme quelque soit son âge, sa nudité n’est peut pas être ni exposée ni touchée, a titre d’exemple l’excision n’existe pas chez le kasaïen.
    D’une manière générale en Afrique la chanson est une façon de transmettre les valeurs culturelles et chez le peuple luba en particulier.

    FATWA ou INTERDIT

    Au nom de la communauté kasaïenne, tous les intervenants sans exception d’un commun accord ont condamné le fait et ont lancé une fatwa contre Tshala Muana, son groupe et son impresario étant responsable de MJ30 jusqu’à ce qu’elle revienne à la raison et s’humilie devant le peuple kasaïen de partout.

    Il est demandé à tout kasaïen de par le monde qui détient cassette, dvd, cd et photographie de Tshala Muana de les détruire et de ne plus s’en procuré. Il est par ailleurs demandé à tous les medias congolais et kasaïens en particulier de ne pas faire passer sur leurs antennes les œuvres de Tshala Muana A tous les internautes, nous demandons de retirer leurs vidéos de Tshala Muana sur Youtube et Dailymotion, car elle ne s’est pas rendue digne de tout ce travail promotionnel lui rendu gratuitement.

    A tous les commerçant, nous demandons de ne plus exposer et vendre les œuvres de Tshala Muana même si cela devrait leur couté, ainsi vous contribuerez à revaloriser notre image en Afrique et dans le monde.

    A tous les habitants du Congo et du Kasaï en particulier, nous demandons de faire peser de tout votre poids de mélomanes en respectant scrupuleusement ce FATWA. Ne pas allez aux concerts de Jézabel congolais et de zapper immédiatement toute chaîne de radio et de télévision qui n’aurait pas respecté la VOIX DU PEUPLE.

    A tous les chez coutumiers nous demandons d’exercer leur pouvoir sur Tshala Muana afin qu’elle revienne à la raison et honore leur rang de gardiens de nos valeurs culturelles.

    Nous signalons que cette jeune dame qui fut sœur en Christ et ancienne choriste a des parents et 5 frères.


    KASHONYI KELA TSHALA MUANA

    Bana bonso ba muena Kasai badisange luseka lumua , Bambi nenku Tshala Muana ,ne bena dienda tukumuela kalengu anyi kashonyi, tu mubenga mu bienzelu bienda,bua tumupingaja munjila, alomba lusa ku mesu kua bantu bonso, afuta bakaji bonso ba Kasai bua lumu ludiyi mupula.
    Kudi aba bonso badi ne matadi a meyi ne bindidimbi bia Tshala Muana, ba biosha ne kabudi bikuabu nansha to ne dituku dia futayi tshibindi kudi lomba dia luse kudi banfumu ba kuetu, kudi bakaji ne bana ba kuetu bonso.

    Tudi tulomba kudi bonso badi ku Congo benza kubukola buabu bua ne, kabayi kabidi muaba udi Jezabel wa Kongo wimba ne ku shintulula bisanji bia meyi ne bindidimbi bionso bidi bileja bimba ne bileja Tshala Muana. Bonso badi bapeta lumu elu balufikisha kudi badi kuetu buane bangata mapangadika adi akengela bua ku mu pingaja ku lungenyi lua bu muntu. Tulomba kudi banfumu betu ba kabukulu babikila Tshala Muana bamubela pa bantu.bua adilengeja.

    Muana wa bakaji ewu MJ30 udi ne baledi bende ne bana babo batanu. Kasaï tudi tshisa tshia mikenji.

    Fait à Liège le 25/09/09
    Bua Diyi dia Kasaï
    Dieudonné Makubakuba



    =

    Posté par tongo etani, 29 septembre 2009 à 08:50
  • MG30

    Je tiens personnellement a exprimer mon indignation a Tshala Mwana. Je me rappelle peandant que j'etais enfant a Kinshasa , Tshala Mwana entant que chanteuse se comportait de la meme facon que MG30. Les autorites de Kinshasa doivent chercher a decouvrir la verite. Il ne faut pas toujours continuer a nous tromper. Tshala Mwana et son groupe ont trahi les femmes congolaises. En principe MG30 et Tshala Mwana doivent etre arretees. Nous felicitonsce compatriote qui avait lance ces images. Il a fait cela par souci de defendre son pays et les femmes congolaises. Il ne faut pas directement avoir des prejuges. Je crois que les photos qui sont a l'internet doivent etre bein etudier par le service specailises. Il ne faut pas nous distraire. TSHALA Mwana est trop legere et cela est normalement pour MG30.

    Posté par MAT KWAN, 29 septembre 2009 à 17:55
  • HYPOCRISIE

    @ Bely21 :

    Je retiens ta théorie de « jeter un sort » par le dénudement comme hypothèse de travail. J’ai rappelé plus haut ces deux incidents : 1) des femmes avaient montré leur cul à Azarias Ruberwa, au Palais du Peuple, pour le « maudire » pour l’intervention rwandaise ; et 2) l’UDPS envoyait des femmes Baluba nues dans les rues de Kinshasa pour « maudire » Joseph Kabila. Ce qui montre l’hypocrisie de ces Baluba qui prétendent aujourd’hui que le « bijou » ne peut pas être montré au public.

    @ Tongo Etani :

    Ce n’est pas la première fois que je dénonce les taliban congolais de tous poils qui veulent dicter leur loi aux citoyens congolais. C’est la réactivation du mobutisme dans ses formes les plus stupides : le contrôle biopolitique du corps des citoyens… Comme si le corps de Méjé 30 appartenait à une nation ou à une tribu. Que se passerait-il si Méjé 30 décidait aujourd’hui de devenir star porno. La tuerait-on ?... Et puis, quelqu’un peut aussi décider de ne plus respecter une tradition ou d’appartenir à une quelconque tribu. Peut-on alors lui lancer une fatwa pour « apostasie culturelle » ? Et la plupart de tous ceux qui s’émotionnent aujourd’hui autour de cette histoire ont pris la nationalité quelque pays européen, perdant par là-même leur nationalité congolaise et leur identité tribale. De quel droit invoqueraient-ils encore la « nation congolaise » ou la « tribu kasaïenne » pour émettre leur fatwa ? Soyons conséquents quand même… Je me rappelle d’ailleurs ici qu’en 2006 il y avait cet avocat Muluba du Dr Kashala qui émettait des fatwas contre les structures de l’organisation des élections au Congo. Après vérification par les autorités, il s’est avéré que l’homme avait pris la nationalité française, perdant par là le privilège de parler au nom de la nation congolaise. On l’a bouté hors du pays, pour qu’il rentre chez lui en France ! A l’époque, j’étais contre cette décision, mais il s’avère qu’au vu de cette histoire de Méjé 30, je revois totalement mon opinion sur l’affaire de cet avocat !

    @ Mat Kwan :

    Sus à l’obscurantisme ! « Tshala Mwana et son groupe ont… » blablabla ! Méjé 30 est une femme libre qui peut faire de son corps ce qu’elle veut — y compris l’exposer en public si elle n’enfreint pas la loi ! Elle a exposé son « bijou » en Ouganda où il y a une police mieux organisée que la police congolaise. On a déterminé dans ce pays qu’elle n’a enfreint aucune loi ; alors où est le problème ? Il ne faut pas prétendre que les Congolais respectent la femme alors que chaque fois qu’il y a une manifestation à Kinshasa on en profite pour violer les femmes ! Je ne parle même pas du « terrorisme sexuel » dans les Kivu… Un pédophile violeur de mineure comme EVOLOKO a été relaxé de la Prison de Makala après un an derrière les barreaux alors qu’il y purgeait une peine de 10 ans ! Et je ne t’ai pas vu montrer ton indignation devant cette insulte faite à la femme congolaise. Je suspecte que tu as même applaudi cette relaxation… Des pays vraiment civilisés nous montrent un exemple de ce que c’est que le respect de la femme : la Suisse vient d’écrouer, pour extradition aux USA, le grand cinéaste Roman Polanski pour le même crime qu’Evoloko—crime commis en 1973 et malgré le pardon que lui avait accordé sa victime ! Alors, je ne laisserai pas passer cette hypocrisie du « respect de la femme congolaise » par ceux-là qui foulent aux pieds ce respect…

    Posté par Alex Engwete, 29 septembre 2009 à 20:08
  • Que la liberté ne nous aveugle pas de la réalité.

    Où est la dignité de la femme congolaise? Pourquoi expose-t-elle volontairement ses parties intimes?
    Parce qu'elle n'a plus des valeurs intimes et fondamentales congolaise. Ceci laisse croire que madame a fait son porno à l'occasion d'un concert.
    Elle n'a ni la dignité, ni le respect de soi. C'est une honte pour la femme congolaise. Au nom de la liberté, vous voulez faire devenir notre Congo l'exemple de la pervesité sexuelle. Nous sommes des congolais et nous devions respecter nos valeurs culturelles.

    Posté par Richard MWEMBO, 29 septembre 2009 à 23:57
  • Ayez honte de votre soi-disant evolution de mentalité positive

    Pour les soi-disant congolais immancipés parce qu'ils vivent en occident. Soyez déraciné, oublie vos valeurs culturelles, adoptez et minimisez la pervesité sexuelle. Tolérez aussi de voir les photos de vos soeurs en plein rapport intime. Acceptez la pédophilie, le sado-maso,...
    Voilà la belle exemple de la tolérance. L'importation des idées qui nuisent à nos valeurs culturelles. Soyez Congolais et non les résidus de la mixté culturelle.

    Posté par Richard MWEMBO, 30 septembre 2009 à 00:33
  • bigo

    pas trop d'indulgence au africain en matiere de porn. c'est aussi ça la mondialisation

    Posté par alios, 30 septembre 2009 à 12:35
  • Au diffuseur de la photographie

    Mon frère je regrette amèrement du comportement que tu as affiché à l'endroit de MJ 30, si la diffusion de cette photographie de MJ30 est un règlement de compte, alors j'appelle le diffuseur de cette photographie à la retenue. Qu'il lui règle son compte tout autrement et non pas de la sorte.
    Ceci dénote à quel point nous sommes disposés à nous faire du mal entre nous congolais. si c'est pas un règlement de compte, alors mon frère n'ose plus jamais agir de la sorte envers toutes personnes humaines, une telle humiliation n'est pas différente d'un meurtre. t'en fais pas , nous te retrouverons.
    A tous ceux qui prenne du plaisirs à diffuser cette photographie, arrêtez!
    De tous ce que MJ a fait, tous ce que tu as trouver à diffuser c'est selement sa nudité. je regrette.

    J'appelle tous ceux qui me lise au repect de la dignité humaine.

    Posté par Victor, 30 septembre 2009 à 16:24
  • Pauvre Congolais...Relevons le niveau du débat

    Chers compatriotes, Entre un homme célèbre qui a des rapports sexuels avec une mineur de moins de 15 ans et une femme célèbre qui nous exhibe son sexe dans un poduim lors d'un concert, pour moi je ne vois pas la difference. Tout cela réleve de la morale et surtout de l'education de la jeunesse.
    Il faut pas oublier que ces deux personnalités sont des personnes que les jeunes aujourd'hui prennent comme modèles.
    Alors que faut il en tirés commes leçons que tous les hommes doivent devenir des pédophines et les femmes ne doivent plus porter les slips. Ah! NON relevons le debat tous ces deux comportements ne sont pas justifiables, mais plutot condamnable.
    Merçi à tous.

    Posté par LAY BOSS, 01 octobre 2009 à 23:28
  • Une photo qui fait réfléchir

    Cette photo me laisse songeur. Qu'une artiste congolaise soit "obligée" de jouer avec une telle légereté dans un pays qui a agressé la RDC comme l'a si bien fait l'Ouganda me laisse perplexe. Est-ce un axe de totale liberté? Une telle question remet en cause le propos d'Alex...

    On peut disserter de l'hypocrisie des hommes politiques congolais qui reprennent cette affaire, mais il me semble qu'il s'agit de l'Ouganda.

    Koffi Olomidé a été traqué par les Bana Congo en Europe dans les grandes salles de concert (avec toutes les annulations associées) pour avoir entre autres jouer au Rwanda... Je peux me tromper, mais il y a un contexte particulier autour des artistes musiciens congolais.

    Posté par Gangoueus, 02 octobre 2009 à 21:38
1  2  3  4  5    Dernier »

Poster un commentaire