ALEX ENGWETE

Congologie : Espace d’analyses et d’opinions sur la culture et la politique du sous-continent de la République Démocratique du Congo. Contact: alexengwete@gmail.com

28 septembre 2009

Communiqué de presse : Global Witness consternée par la répression contre les activistes au Katanga, RDC

Golden_misabiko_2_0

Communiqué de presse de GLOBAL WITNESS  – 25/09/2009

Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) devrait faire en sorte que les accusations vaines portées contre l’activiste des droits de l’homme congolais Golden Misabiko (photo ci-haut) soient abandonnées sur-le-champ, a déclaré ce jour le groupe de campagne Global Witness.

Misabiko, président de l’Association africaine de défense des droits de l’homme-Katanga (ASADHO-Katanga), dans la province du Katanga, a été condamné à quatre mois de détention et huit mois de prison avec sursis le 23 septembre. Misabiko a été arrêté le 24 juillet 2009 par l’Agence nationale de renseignements (ANR) à Lubumbashi, la capitale provinciale. Il a été accusé d’« atteinte à la sûreté de l’État » et de diffamation. Il a été mis en liberté provisoire sous caution le 20 août.

L’arrestation de Misabiko est survenue à l’issue de la publication d’un rapport par l’ASADHOKatanga consacré à la mine d’uranium de Shinkolobwe. D’après ce rapport, des institutions et des autorités de l'État profiteraient de l’exploitation minière illégale ; le manque de transparence avec lequel un accord avait été conclu entre le gouvernement congolais et le groupe nucléaire français AREVA, accordant à ce dernier les droits d’exploration et d’exploitation du site, y était également critiqué. « L’arrestation, la détention et maintenant la peine infligée à Golden Misabiko ne peuvent être perçues que comme s’inscrivant dans une démarche concertée visant à s’attaquer aux activistes qui rendent compte des abus perpétrés dans le secteur minier au Katanga », a affirmé Patrick Alley, directeur de Global Witness.

Dernier événement alarmant, quatre autres activistes des droits de l’homme qui faisaient campagne pour la libération de Misabiko ont reçu des menaces de mort au moins à deux reprises cette dernière semaine. Timothée Mbuya (vice-président de l’ASADHO-Katanga), Emmanuel Umpula Nkumba (directeur exécutif d’Action contre l’impunité pour les droits humains) et Grégoire Mulamba (secrétaire exécutif du Centre des Droits de l’Homme et du Droit humanitaire) ont reçu des menaces de mort par message SMS les avertissant « vous êtes le suivant » et « on verra quand vous serez tous morts […] si vous ferez encore des marches ». Des menaces ont également été proférées à l’encontre d’une quatrième personne, Dominique Munongo, responsable du Centre de développement pour la femme.

« Ces tentatives répétées de faire taire les activistes du Katanga indiquent que le gouvernement congolais ne veut pas de transparence dans le secteur minier », a commenté Patrick Alley. Cela fait de nombreuses années que Golden Misabiko fait campagne dans le domaine des droits de l’homme et de la transparence au Katanga. Il a déjà été intimidé, arrêté et détenu plusieurs fois en relation avec son travail. D’autres activistes du Katanga, notamment ceux qui dénoncent la fraude, la corruption et d’autres abus commis dans le secteur minier, ont également été arrêtés et menacés ces dernières années.

/ Fin

Pour tout renseignement complémentaire, se reporter au communiqué de presse de Global Witness intitulé « Global Witness demande la libération immédiate d’un activiste des droits de l’homme congolais », daté du 17 août 2009; et à la note d’information de RAID intitulée « Conviction of Golden Misabiko, and threats against four other human rights activists - a signal that the mining interests of the DRC’s political and military establishment are ‘off limits’ », 24 septembre 2009. Contacter Émilie Serralta (en anglais ou en français) au +44 207 492 5855, ou Amy Barry (en anglais) au +44 7980 664397, abarry@globalwitness.org

Posté par Alex Engwete à 06:20 - Communiqué de presse - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

    INSECURITES

    Dernières infos
    28.09.09 BLO: Assassinat et mutilation de Mme Claudine KAHAMBU
    RIP Maman Claudine KAHAMBU !
    L’insécurité en ville de Butembo prend une nouvelle forme. Cette insécurité, œuvre d’un groupe terroriste mobile dépendant de l’apparatchik militaire de la région, passe au kidnapping, violences sexuelles aux femmes, meurtre, assassinat, prélèvement d’organes humains des victimes, etc.


    La dernière victime de ce groupe terroriste est Madame CLAUDINE KAHAMBU, domiciliaire au Quartier Congo ya Sika, kidnappée le dimanche 20 septembre par un inconnu. Une partie de son corps a été retrouvé dans la rivière Kimemi en cellule Amini Yesu dans une contrée mieux connue sous le nom de Kisalala sur le tronçon routier Butembo- Beni, le vendredi 25 septembre. Le corps de Maman Claudine était dépourvu de la tête, des bras, des jambes, des organes génitaux, des reins, etc. Les bourreaux de Maman Claudine avaient visiblement besoin d’organes humains. Au Sud de Lubero, certaines victimes sont retrouvées démunies de certains organes humains. Pour masquer ce trafic d’organes humains, les tueurs découpent le corps en petits morceaux qu’ils brulent avec de la paille ou d’autres feuilles mortes.

    Les circonstances du Kidnapping de Claudine sont presque similaires à celles de Masika Desanges assassinée à Kirumba par des militaires qui lui avaient demandé d’aller secourir leur camarade malade. Mme Claudine a été dupé par un inconnu qui l’appelait au téléphone de la part de son ami malade qui venait d’être hospitalisé au Centre de Santé Kivika dans un état critique. L’inconnu a ainsi utilisé une connaissance de Maman Claudine pour préparer son embuscade. Pour faciliter la tâche, cet inconnu avait envoyé une voiture à Maman Claudine qui a cru faire du bien en rendant visite à un ami gravement malade. Maman Claudine avait informée sa famille qu’elle se rendait au Centre de Santé Kivika pour rendre visite à un ami gravement malade. Elle ne reviendra plus chez elle.

    Le lendemain, jeudi 24 septembre, le bourgmestre de la Commune de Vulamba avait lancé un avis de recherche de Maman Claudine sur toutes les chaînes de radio de Butembo. Le Vendredi 25 septembre, une partie du corps de Claudine a été retrouvée à Kisalala par les paysans du coin.

    Les autorités urbaines de Butembo ont encore d’écu les bubolais. Elles n’ont pas dépêché la police sur le lieu du drame pour initier une enquête ou pour faire juste un constat. Devant cette faiblesse de l’Etat, les membres familles ont procédé eux-mêmes à la levée du corps de Kisalala et à l’enterrement de Maman Claudine au cimetière de Kitatumba.

    Maman Claudine laisse derrière elle quatre orphelins dont deux filles et deux garçons. Sa mort est un rappel aux bubolais qu’en ce temps d’occupation, il faut faire attention aux appels téléphoniques de gens qui disent être des amis ou des amis de vos amis. Que ce soit la journée ou la nuit, l’insécurité généralisée à l’Est de la R.D.Congo exige une vigilance tous azimuts pour éviter ce qu’on peut encore éviter.

    Le même dimanche du Kidnapping de Maman Claudine, un véhicule RAV4, était emporté par des bandits au niveau de la cellule Makoka. Les malfrats avaient terrorisé le propriétaire du dit véhicule qui accompagnait son ami après une visite de courtoisie. Le lendemain, la voiture était retrouvée à NJIAPANDA/ Butembo.

    Un autre cas d’enlèvement qui fait parler de lui à Butembo est celui de quatre filles enlevées au quartier Kitulu par une dame aux mœurs légères dont l’identité n’a pas encore été revélée au grand public. Selon plusieurs personnes suivant l’évolution de l’enquête, ces jeunes demoiselles auraient pris la direction d’une carrière d’or de la Province Orientale où elles serviraient d’esclaves sexuels.

    Toujours dans ce chapitre, un enfant du Quartier Congo ya Sika porté disparu depuis quelques semaines, a été retrouvé mort dans la rivière de Kimemi ce samedi 26 septembre près du Garage Cosmas, au Quartier Kalemire.

    Ces quelques cas répertoriés ne représentent pas la totalité des cas des crimes contre l’humanité commis ces derniers temps à Butembo et ailleurs dans la région de Beni-Lubero. Devant la défaillance du pouvoir public, c’est tout congolais qui est interpellé dans sa conscience pour apporter sa pierre à la reconstruction d’un Congo à la dérive.

    Kakule Mathe
    Butembo
    Beni-Lubero Online

    Posté par tongo etani, 28 septembre 2009 à 09:12
  • CORRUPTION, IMMORALITE, Modes de gestion

    Transparency international:

    Corruption : La RD Congo dans le «Top 10»



    La corruption symbolisée par des billets de banque qui changent des mains.





    Avec une «cote» d’alerte de 1,7 sur un indice de 10, la RD Congo confirme son "ancrage" dans le hit parade des pays du monde les plus corrompus. En juin dernier, Joseph Kabila a lancé le mot d’ordre «Tolérance zéro». Les Congolais attendent des actes...

    Mercredi 23 septembre, l’Organisation non gouvernementale «Transparency International» a divulgué l’édition 2009 de son Rapport mondial sur la Corruption. Cette année, ce document est intitulé : «La Corruption et le secteur privé». Selon un communiqué publié simultanément à New York, Berlin et Paris, ce rapport «montre comment les pratiques de corruption constituent une force destructrice qui affaiblit les bases d’une compétition équitable, étouffe la croissance économique et met en fin de compte en péril la sécurité même de l’entreprise.

    Au cours des deux dernières années, les entreprises ont dû, à la suite de pratiques corrompues, s’acquitter d’amendes qui leur ont coûté des milliards de dollars. D’autres dégâts collatéraux s’ajoutent au coût financier, comme l’atteinte au moral des salariés et la perte de confiance des consommateurs et des partenaires commerciaux potentiels.»

    Pour établir le baromètre de la corruption, il y a l’Indice de perception de la corruption (IPC) qui est publié depuis quatorze ans. Il classe 180 pays en fonction du degré de corruption des administrations publiques et de la classe politique tel que le perçoivent les milieux d’affaires et les analystes nationaux. Il s’appuie sur treize sondages et enquêtes différents venant de onze institutions indépendantes, utilisant des données publiées ou compilées entre 2007 et 2008. Cet indice va d’une échelle de dix (degré de corruption faible) à zéro (degré de corruption très élevé). La corruption devient un problème quand l’indice affiche un score inférieur à 5. Elle devient endémique quand la note est inférieure à 3.

    «Tolérance zéro»

    Selon le Rapport mondial sur la corruption 2009, les dix premiers pays où le degré de perception de la corruption est faible sont le Danemark (9,3), la Nouvelle-Zélande (9,3), la Suède (9,3), Singapour (9,2), la Finlande (9,0), la Suisse (9,0), l’Islande (8,9), les Pays-Bas (8,9), l’Australie (8,7) et le Canada (8,7). La France (6,9) est classée 24ème tandis que la Belgique (7,3) se retrouve au 18ème rang mondial. Les Etats-Unis d’Amérique sont quant à eux classés 20ème avec une note IPC de 7,3.

    Les dix pays les plus corrompus sont par ordre République démocratique du Congo au 171ème rang mondial sur 180 avec un IPC de 1,7, Guinée équatoriale (1,7), Tchad (1,6), Guinée (1,6), Soudan (1,6), Afghanistan (1,5), Haïti (1,4), Irak (1,3), Myanmar (1,3) et Somalie (1,0). Comme à l’accoutumée, la RD Congo se retrouve pas parmi les dix pays les plus corrompus du monde.

    Comme les années précédentes, le pays africain le moins corrompu est le Botswana qui se retrouve au 36ème rang mondial avec un indice de 5,8. L’Afrique du Sud qui est la plus grande économique du continent africain se retrouve quant à elle au 54ème rang mondial avec un indice de 4,8. Pour mieux situer les ravages de la corruption le Rapport Mondial sur la Corruption, signale que dans les seuls pays en développement et en transition, les pots-de-vin versés à des politiciens corrompus et à des fonctionnaires d’État ont pu atteindre jusqu’à 40 milliards de dollars par an.

    Les recherches effectuées par Transparency International indiquent que la moitié des cadres des grandes entreprises internationales interrogés ont estimé que la corruption entraînait une augmentation des coûts des projets d’au moins 10 %. C’est finalement le citoyen qui en paie les frais. D’après les calculs, les consommateurs ont payé un surcoût de l’ordre de 300 milliards de dollars à près de 300 cartels privés internationaux entre 1990 et 2005.

    Depuis le mois de juin dernier, le président Joseph Kabila a lancé l’opération «Tolérance Zéro» destinée à éradiquer les «anti-valeurs» notamment la corruption. Au fil des jours, cette campagne prend un relief folklorique. Certaines autorités du pays l’ont même retournée à leur profit trouvant là l’occasion pour régler des comptes à d’autres.

    Jean-Pierre Tsheba
    © Congoindépendant 2003-2009

    Posté par tongo etani, 28 septembre 2009 à 09:35
  • ATTENTION AUX PIGISTES

    Attention à la manipulation, cette homme bien qu’activiste Asadho à porté des accusations précis sans fondements et sans preuves. Je crois que le rôle premier d'un enquêteur c'est d'apporter des preuves sur des faits précis qu'il a dénoncé et non sur base des ouï-dire comme ce fut le cas lors de son procès.
    D’ailleurs, il a été critiqué par certains de ses collègues.
    Global witness en qui j'ai un profond respect doit recouper les informations avant de le publier et ne pas payer certains activistes en qualité de pigiste.

    Quand on lance des allégations sur des faits précis, déontologiquement il faut apporter les preuves. Un journaliste ou activiste est comme tout citoyen, il est pénalement responsable de ce qu'il avance ou écrit, c'est la première chose qu'on apprend en journalisme ainsi que sa parade c.à.d. utiliser le conditionnel et ne pas citer des noms pour lever le lièvre.

    Je soutien à 100% les actions les organisations des défenses des droits humains. Mais je n’accepte pas que pour faire du sensationnelle ou par raison pécuniaire de faire trainer les gens dans « le marigot boueux » comme disait jadis Ouragan.

    C'est pas pcq notre justice va mal qu'il faut accepter n'importe quoi, le Congo n'est pas la jungle.

    Posté par luka mambu, 11 octobre 2009 à 22:21
  • cheap airmax 90s
    nike airmax
    air max 95s
    nike air max trainers
    nike air max 180
    nike air max 24-7
    nike air max 1
    nike air max 90
    nike air max 95
    air max classic bw
    nike air max ltd
    air max 90 current
    nike air max ltd 2

    Posté par air max shoes, 14 janvier 2011 à 07:51
  • wedding dress

    Spring is near,every girl wants to be the bride in the special season.They are eager to put on beautiful Wedding Dresses or the Bridal gowns.Here "www.prettyweddingdress.com", with your desired dress!!
    http://www.prettydresses100.com
    http://www.weddingdressmart.com
    http://www.viveweddingdresses.com
    http://www.vivedresses.com
    http://www.dressescity.com
    http://www.viveweddingdresses.com
    http://www.usaweddingdress.com
    http://www.fashionweddingdress.com
    http://www.myweddinggowndress.com
    http://www.prettydresses100.com
    http://www.weddingdressmart.com

    Posté par wedding dress, 04 mars 2011 à 08:33
  • Yes, thank for your information a million! Should discover anyone organizing Tea Party. I wants to participate in organizing….

    Posté par Gucci Bags, 09 mars 2011 à 08:09
  • Cheers for this write-up, guys, preserve up the wonderful perform….

    Posté par Gucci Handbags, 09 mars 2011 à 08:09
  • Right here is definitely an location that may possibly be of assist for you!…

    Posté par Chanel Bags, 09 mars 2011 à 08:10
  • Certain glad that I navigated for a web page by accident. I’ll be subscribing to your feed to ensure that I can get the most recent updates. Appreciate all the info right here…

    Posté par Chanel Handbags, 09 mars 2011 à 08:10
  • Louis Vuitton Outlet Store provide new handbag,purse,shoes,glasses and so on.Our site aslo include new female bag, new male bag.The price is affordable,welcome to Buy Louis Vuitton.

    Posté par buyLV, 14 mars 2011 à 04:51
  • Women MBT Shoes

    In short, MBT touts its shoe receiving a complete method activator,mbt shoes sale merely just one that stimulates the muscle tissues and run outs them merely by utilizing the organically grown movement of mbt walking shoes. MBT sneaker even states that wellness solution physicians typically advise the shoe to help alleviate the pains linked to particular injuries.mbt clearance shoes typically appear for wellbeing practitioner preceding to making any modifications using the regimen. yhm110330

    Posté par Women MBT Shoes, 30 mars 2011 à 05:48
  • Women MBT Shoes

    That is an awfully astounding column you’ve posted.Thanks a lot for that a fantastically amazing post! yhm110330
    In short, MBT touts its shoe receiving a complete method activator,mbt shoes sale merely just one that stimulates the muscle tissues and run outs them merely by utilizing the organically grown movement of mbt walking shoes. MBT sneaker even states that wellness solution physicians typically advise the shoe to help alleviate the pains linked to particular injuries.mbt clearance shoes typically appear for wellbeing practitioner preceding to making any modifications using the regimen. yhm110330

    Posté par Nike SB Shoes, 30 mars 2011 à 05:49
  • Women MBT Shoes

    That is an awfully astounding column you’ve posted.Thanks a lot for that a fantastically amazing post! yhm110330
    In short, MBT touts its shoe receiving a complete method activator,mbt shoes sale merely just one that stimulates the muscle tissues and run outs them merely by utilizing the organically grown movement of mbt walking shoes. MBT sneaker even states that wellness solution physicians typically advise the shoe to help alleviate the pains linked to particular injuries.mbt clearance shoes typically appear for wellbeing practitioner preceding to making any modifications using the regimen. yhm110330

    Posté par air max shoes, 30 mars 2011 à 05:50

Poster un commentaire