ALEX ENGWETE

Congologie : Espace d’analyses et d’opinions sur la culture et la politique du sous-continent de la République Démocratique du Congo. Contact: alexengwete@gmail.com

14 janvier 2010

Les Haïtiens ont pactisé avec le Diable, déclare le Pasteur américain Pat Robertson

haitiPatRobertson
Le Pasteur télévangéliste américain  Pat Robertson, grand ami de Mobutu
(Crédits)

 

 

Selon le Pasteur télévangéliste américain Pat Robertson, les malheurs successifs des Haïtiens et leur pauvreté désespérante sont dus au pacte qu’ils auraient scellé avec le Diable lors de la Révolution Haïtienne de 1791.

Le plus choquant, c’est que Pat Robertson a fait cette déclaration ce mercredi 13 janvier lors d’un téléthon pour Haïti sur le plateau de sa chaîne CBN (Christian Broadcasting Networks) et aux côté de Kristi Watts, une Afro-américaine qui est reporter et productrice de cette station de télé, et qui donnait son assentiment aux déclarations délurées du « fou de Dieu »— littéralement.

En 2006, à Kinshasa, j’étais choqué un dimanche matin de voir passer à la RTNC une prêche de Pat Robertson doublée en français. Je ne sais si l’on se rend compte à Kinshasa que Pat Robertson était un homme de paille de Mobutu qui lui avait donné des concessions d’exploitation du diamant et des grumes. Robertson, en échange, présentait Mobutu aux Américains comme un bon leader aimé de son peuple —et ce, jusqu’à la fin du règne de Mobutu.

Voici ce que nous débite, tel un vieillard gâteux, Pat Robertson :

 

« Vous savez, Kristy, quelque chose s’est passée il y a de cela longtemps en Haïti. Et les gens ne voudraient pas en parler. Ils étaient sous la botte des Français. Eh, vous savez, Napoléon III, … qu’importe !  Et, ils se sont assemblés et ont pactisé avec le Diable. Ils ont dit : "Nous vous servirons si vous nous libérez des Français !" Vrai des vrais ! Le Diable dit, "Okay ! Marché conclu !" Et ils ont chassé les Français… Vous savez, les Haïtiens se sont révoltés et se sont libérés… Mais depuis lors ils ont été maudits par une chose après l’autre ; désespérément pauvres… L’Ile d’Hispaniola est une seule île ; elle est coupée en son milieu ; d’un côté, c’est Haïti, de l’autre la République Dominicaine. La Républicaine dominicaine est prospère, en bonne santé, pleine de stations balnéaires, et cetera. Haïti est dans une pauvreté désespérante. La même île ! Ils ont besoin de… nous devons prier pour eux… une grande réorientation vers Dieu. Et, de cette tragédie, je suis optimiste que quelque chose de bon pourrait s’en suivre. Mais, en ce moment, nous aidons les gens qui souffrent… et la souffrance est inimaginable ».

Pour ceux qui comprennent l’anglais, voici l’élément vidéo YouTube :

Posté par Alex Engwete à 05:18 - Commentaires [139] - Permalien [#]

Commentaires

« Premier   1  2  3 

Poster un commentaire