ALEX ENGWETE

Congologie : Espace d’analyses et d’opinions sur la culture et la politique du sous-continent de la République Démocratique du Congo. Contact: alexengwete@gmail.com

14 janvier 2010

Les Haïtiens ont pactisé avec le Diable, déclare le Pasteur américain Pat Robertson

haitiPatRobertson
Le Pasteur télévangéliste américain  Pat Robertson, grand ami de Mobutu
(Crédits)

 

 

Selon le Pasteur télévangéliste américain Pat Robertson, les malheurs successifs des Haïtiens et leur pauvreté désespérante sont dus au pacte qu’ils auraient scellé avec le Diable lors de la Révolution Haïtienne de 1791.

Le plus choquant, c’est que Pat Robertson a fait cette déclaration ce mercredi 13 janvier lors d’un téléthon pour Haïti sur le plateau de sa chaîne CBN (Christian Broadcasting Networks) et aux côté de Kristi Watts, une Afro-américaine qui est reporter et productrice de cette station de télé, et qui donnait son assentiment aux déclarations délurées du « fou de Dieu »— littéralement.

En 2006, à Kinshasa, j’étais choqué un dimanche matin de voir passer à la RTNC une prêche de Pat Robertson doublée en français. Je ne sais si l’on se rend compte à Kinshasa que Pat Robertson était un homme de paille de Mobutu qui lui avait donné des concessions d’exploitation du diamant et des grumes. Robertson, en échange, présentait Mobutu aux Américains comme un bon leader aimé de son peuple —et ce, jusqu’à la fin du règne de Mobutu.

Voici ce que nous débite, tel un vieillard gâteux, Pat Robertson :

 

« Vous savez, Kristy, quelque chose s’est passée il y a de cela longtemps en Haïti. Et les gens ne voudraient pas en parler. Ils étaient sous la botte des Français. Eh, vous savez, Napoléon III, … qu’importe !  Et, ils se sont assemblés et ont pactisé avec le Diable. Ils ont dit : "Nous vous servirons si vous nous libérez des Français !" Vrai des vrais ! Le Diable dit, "Okay ! Marché conclu !" Et ils ont chassé les Français… Vous savez, les Haïtiens se sont révoltés et se sont libérés… Mais depuis lors ils ont été maudits par une chose après l’autre ; désespérément pauvres… L’Ile d’Hispaniola est une seule île ; elle est coupée en son milieu ; d’un côté, c’est Haïti, de l’autre la République Dominicaine. La Républicaine dominicaine est prospère, en bonne santé, pleine de stations balnéaires, et cetera. Haïti est dans une pauvreté désespérante. La même île ! Ils ont besoin de… nous devons prier pour eux… une grande réorientation vers Dieu. Et, de cette tragédie, je suis optimiste que quelque chose de bon pourrait s’en suivre. Mais, en ce moment, nous aidons les gens qui souffrent… et la souffrance est inimaginable ».

Pour ceux qui comprennent l’anglais, voici l’élément vidéo YouTube :

Posté par Alex Engwete à 05:18 - Commentaires [139] - Permalien [#]

Commentaires

    Quand la raison ne peut plus expliquer ce qui ressemble à une malédiction

    Oui...je dois reconnaitre que cette idée m'a aussi effleuré l'esprit, surtout si je la mets en perspective avec Katrina & la Nouvelle Orléans

    2005, c'était New Orleans (Katrina) bien connue aussi pour la pratique du Vaudou, 2010, c'est le tour de Port-au-Prince d'être rayée de la carte...
    Autre point commun, ce sont 2 anciennes villes de l'empire colonial français des Amériques...& puis on dit toujours jamais 2 sans 3...donc à qui le tour en 2015?

    Plus "sérieusement", c'est tout de même déconcertant de voir à quel point le sort s'acharne sur cette République qui devrait être la lumière du peuple noir. Durant la crise alimentaire, à voir les haïtiens réduits à consommer des galettes d'argiles, on pouvait imaginer qu'ils avaient touché le fond...or comme on dit chez moi, "ils avaient rien vu encore."

    Haïti Yako!

    Posté par Djé, 14 janvier 2010 à 17:41
  • Les abonnés à la souffrance

    Au lendemain du tsunami de 2004, le dalai-lama dans sa grande sagesse(sic)que les victimes de ce séisme avaient perdu la vie, car elles s'étaient mal comportées dans leur vie anterieure, j'ai hâte de voir ce que ce bonhomme va dire à propos de Haiti.
    Car s'il y a un pays qui a un mauvais karma, c'est bien celui-là.
    Quand ce n'est pas les bottes des militaires qui lui tiennent la tête sous l'eau, c'est la nature qui le prend par les cheveux et lui coupe la gorge.C'est à se demander si Haiti va s'en sortir, un jour.Au moins, si ce pays était assis sur des barils de pétrole, l'occident s'intéresserait à son sort, helas les Haitiens n'ont rien et de surcroit ils sont noirs comme du charbon. Qui se soucie de leur sort? Les seules fois ou l'occident s'interesse à Haiti, c'est quand le pays est l'objet d'un coup d'état ou qu'il est frappé par une catastrophe naturelle.Quand les petits Haitiens passent leurs journées à fouiller dans les poubelles pour se nourir, tout le monde s'en fout.

    Posté par Mutoto wa mama, 14 janvier 2010 à 19:48
  • CORRECTION; Le dalai-lama a dit dans grande sagesse

    Posté par Mutoto wa mama, 14 janvier 2010 à 19:50
  • Eza pasi, toko bongisa mboka sans likunya, médisance, buzoba

    Editorial
    RD Congo : Etat policier
    «Etat dont l'autorité s'appuie essentiellement sur la police». Telle est la définition schématique du concept «Etat policier.» La RD Congo présente dans sa configuration actuelle toutes les caractéristiques d'un Etat policier. La raison paraît simple : le régime incarné par Joseph Kabila ne pourrait survivre dans une ambiance réellement démocratique, empreinte de liberté d'expression.

    Dans une interview accordée au quotidien bruxellois «Le Soir» daté 16 novembre 2006, le «président élu» Joseph Kabila déclarait notamment : «Pour redresser le Congo, il faut être sévère, et les Congolais vont être surpris». Et d'ajouter : «Nous avons les moyens de sévir, de remettre l'ordre». Au cours de cet entretien, le «raïs» s'est répandu en plainte au sujet de toute la «souffrance» qu'il a endurée suite aux «attaques» de ses adversaires politiques et autres concurrents.

    Une petite analyse de la personnalité de l'homme qui dirige la RD Congo depuis le 26 janvier 2001 montre bien que celui-ci n'a pas vraiment le choix. Il doit recourir à la force brutale pour «décourager» tous les «importuns» tentés d'aller fouiller des «poubelles» pour découvrir la face cachée de l'homme qui se dissimule derrière le patronyme de Joseph Kabila. Tous ceux qui ont eu l'outrecuidance de le faire sont en prison ou morts. Les plus «chanceux» vivent en exil. Il reste que cette question taraude plus d'un Congolais.

    «Frères congolais, quel genre de peuple êtes-vous?». C'est la question qui revient sans cesse lors des conversations avec certains «frères africains» particulièrement ceux d'Afrique de l'Ouest. Ces «frères» ont du mal à comprendre le fait que les Congolais soient arrivés «à accepter l'inacceptable» , en assistant sans réagir à l'avènement à la tête de leur pays, d'un individu sorti de nulle part. Un individu sans passé. Un individu au parcours personnel mystérieux. Quel hypothèque pour l'avenir!

    La RD Congo est le seul pays au monde à être dirigé par un président qui n'y a mis les pieds qu'à l'âge adulte. Joseph Kabila a, pour la première fois, foulé le sol zaïro-congolais, à l'âgé de 25 ans.

    Installé à la tête de l'Etat dans des conditions nébuleuses, au lendemain de la mort mystérieuse de Laurent-Désiré Kabila, «Joseph» a instauré une sorte de terrorisme d'Etat. Seul moyen pour pérenniser son pouvoir. L'objectif non-avoué est de mâter les contradicteurs et tous ceux qui continuent à se poser des questions sur la personnalité du chef de l'Etat.

    Pourquoi a-t-il porté d'autres patronymes avant celui de "Joseph Kabila"? C'est le cas de Mtwale, Kanambe, Christopher, Kabange, Hyppolite. Pourquoi lui attribue-t-on plusieurs lieux de naissance ? C'est le cas de Hewa Bora II (une localité fictive qui a néanmoins été mentionnée dans le procès-verbal d'investiture lu le 26 janvier 2001 par le procureur général de la République), Mpiki (selon l'historien belge Erik Kennes) et Lulenge.

    En février 2002, le professeur Célestin Kabuya Lumuna Sando publiait son ouvrage «Histoire du Congo – Les quatre premiers présidents». Malgré le fait que ce projet éditorial a bénéficié du «soutien moral et matériel» de «Joseph», l'auteur n'a pas été capable de dissiper de nombreuses zones d'ombre.

    Pire, durant plus ou moins deux ans, le site officiel de la Présidence de la République s'est contenté d'afficher la mention «Page en construction» , dès que l'internaute «cliquait» sur l'icône «Biographie». Ces "lacunes" parmi tant d'autres ne peuvent que continuer à alimenter la controverse sur les origines du successeur de Mzee.

    Le 28 février 2006, la Présidence de la République a fini par publier une «note biographique» officielle du «raïs». Le document était revêtu de la signature du porte-parole à la Présidence de la République Kudura Kasongo Mwana Luaba. Histoire sans doute de garantir l'authenticité. Pas de chance.

    Que lit-on ? La localité imaginaire de Hewa Bora II reste le lieu de naissance. Les études primaires et secondaires sont évoquées sans précision de date et de lieu encore moins de la dénomination des établissements fréquentés. Selon Kudura, Joseph Kabila a terminé ses études secondaires au lycée français de Dar-es -Salaam. En quelle année ? Pas un mot. A Kisangani, les «Boyomais» qui avaient pu échanger avec un certain «commandant Hyppo», se souviennent que celui-ci ne maniait pas un mot de la langue de Voltaire. C'était en mars 1997.

    Dans le C.V publié par Kudura, on apprend par ailleurs que le «raïs» a suivi une formation militaire en Tanzanie. Une fois de plus, sans précision de date. De la Tanzanie, on passe directement à l'année 1996 au moment où commence la guerre de l'AFDL. On se trouve face à CV parsemé des "blancs".

    Joseph Kabila aime balayer d'un revers de la main toute question sur son parcours. «Le chien aboie, la caravane passe», aimait-il rétorquer aux journalistes avant d'ajouter : «Attention, il y a des fois où la caravane peut écraser le chien.» C'est une menace à peine voilée en direction de tous les «curieux».

    Pourquoi Joseph Kabila cache-t-il la vérité sur son passé? Pourquoi cherche-t-il à faire taire tous ceux qui tentent de connaître la vérité sur son parcours personnel? Cherche-t-il à dissimuler son passé d'ancien soldat de l'armée patriotique rwandaise?

    Huit années après l'accession de Joseph Kabila à la magistrature suprême, la RD Congo peine à se doter d'une armée dissuasive, bien entraînée, bien équipée et bien encadrée. Toutes les coopérations du monde se cassent les dents. Est-ce le fait du hasard ?

    Huit années après l'accession de «Joseph» à la tête de la RD Congo, le patrimoine minier du pays est complètement bradé. Est-ce le fait du hasard?

    Huit années après l'avènement du «raïs» à la tête du Congo démocratique, les citoyens congolais attendent désespérément l'obtention d'une carte d'identité nationale pouvant les distinguer des étrangers de passage.

    Et si l'homme qui se cache derrière le patronyme de Joseph Kabila n'était finalement qu'un «agent étranger» avec pour mission d'«achever le travail» commencé avec la complicité de quelques filles et fils de ce pays à la vénalité éprouvée?

    N'est-il pas étrange que des notables baluba du Katanga se mettent à proclamer que «Joseph Kabila est un Muluba du Katanga à 100%» ? L'auteur de cette phrase n'est autre que le Grand Chef Kasongo Nyembo. N'est-il pas également étrange qu'une nébuleuse association dite des «Mamans du Maniema» se manifeste en affirmant connaître la sage-femme qui avait assisté Sifa Mahanya lors de l'accouchement…dans le maquis de Hewa Bora, au Sud Kivu.

    Combien de soldats rwandais ont foulé le sol congolais dans le cadre de l'opération "Umoja Wetu"? Combien ont été effectivement rapatriés au Rwanda?

    L'accord secret signé en décembre dernier entre Joseph Kabila et son homologue rwandais Paul Kagame ne constitue-t- il pas la preuve qui manquait pour convaincre les Congolais les plus sceptiques de la félonie d'un président qui se maintient au pouvoir non pas grâce à ses réalisations mais par la ruse et la terreur entretenue par sa police politique?

    Les Congolais doivent se réveiller...

    B. Amba Wetshi
    © Congoindépendant 2003-2010


    © Congo Vision

    --------------------------------------------------------------------------------







    | Accueil | A propos de nous | Nouvelles | Correspondance | Interviews |
    | Musique | Forum | Emploi | Notes de lecture | Liens | Science | Photos |




    Copyright © 2008 Congo Vision. Tous droits réservés.

    Posté par tongo etani, 14 janvier 2010 à 22:15
  • @ Monsieur TONGO ETANI,

    Je poste ici des informations, que je viens d'apprendre sur Haïti, et je voudrais connaître votre opinion à ce sujet.

    Je suis sidéré d’apprendre que l’équivalent de notre Monsieur DOSS Alan (envoyé spécial du secrétaire général de l’O.N.U. en R.D.C. et patron de la MONUC) est, pour Haïti et depuis le 19 mai 2009, un certain… Monsieur CLINTON William, auparavant commandant en chef des forces armées des Etats-Unis d’Amériques en sa qualité de président fédéral dudit Etat.

    Quand on pense à l’histoire de Haïti et au rôle qu’y jouèrent les U.S.A. dans leur soutien aux dictatures duvaliéristes et par la suite, pour ne pas remonter au XIXème siècle, je n’ose même pas écrire davantage mon étonnement.

    Qu’on ne m’accuse pas d’anti-américanisme mais, imaginez la confusion des rôles qui s’installe entre Monsieur CLINTON, représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, et Monsieur CLINTON, président de la fondation caritative qui porte son nom, et Monsieur CLINTON, époux de la secrétaire générale aux affaires étrangères auprès de l'actuel président fédéral desdits U.S.A. ?

    J’ai un ami qui vient de m'envoyer ceci pour dire son refus de contribuer aux donations en faveur de Haïti. Il justifie son refus par ces mots-ci :

    « Et pourquoi le sous-développement de ce pays, qui n'est imputable ni à Dieu ni "à la race", l'empêche de construire des immeubles comme au Japon, c'est-à-dire qui résistent aux tremblements de terre ? Non, […], cela fait très longtemps que j'ai politiquement donné à Haïti, alors que trop nombreux sont ceux qui restaient passifs. Et les ouragans ? Pourquoi font-ils tant de morts à Haïti, et rarement à Cuba ? Je ne m'en prends qu'à l'idéologie dominante, permissive pour les abuseurs des peuples »

    Posté par BOMA OMENA Henri, 14 janvier 2010 à 22:47
  • Dis moi Alex, est-ce un effet d'optique ou cet hurluberlu fait un doigt d'honneur à la télé ?

    Pourquoi Dieu dans sa miséricorde punirai toute une nation pour les fautes commises par leurs ancêtres ?

    Ca me rappelle une débilité souvent entendu à Kin, nos malheurs viennent de Mobutu qui avait prédit après moi le déluge.

    Mieux vaut en rire que pleurer.

    @ Henri
    Le représentant du secrétaire de NU était un tunisien Hedi Annabi en fonction depuis 2007 décédé avec le séisme qui vient de toucher nos frères d'Haïti.

    Posté par luka mambu, 15 janvier 2010 à 00:00
  • Hélas!

    Que ce vieillard cacochyme veuille bien raconter des inepties, cela passe encore. Avec les télévangélistes de tous les pays, on entend tout, donc y compris n'importe quoi!
    Mais que les gens continuent par exemple à aller assister à ses prêches, c'est cela qui me navre!
    Heureux lui qui a sa place déjà réservée au ciel et au paradis!

    O.G.

    Posté par Obambé GAKOSSO, 15 janvier 2010 à 10:50
  • @ LUKA MAMBU

    Vous avez raison de rectifier l'imprécision de mon commentaire au sujet des mandataires spéciaux du secrétaire général de l'O.N.U. en Haïti.

    Alors qu'il y a complémentarité entre le mandat donné à Monsieur CLINTON et celui donné à Monsieur ANNABI, j'ai commis la confusion du job de celui-ci avec le job de celui-là au lieu d'expliquer leur complémentarité.

    Dans la précipitation de mes écrits sur Internet entre deux occupations (je me demande comment fait ALEX pour minimiser ce genre d'erreur), je n'ai pas précisé que, outre le mandat donné par le secrétaire général de l'O.N.U. à son émissaire spécial Monsieur CLINTON Bill, il y a le mandat donné par le secrétaire général de l'O.N.U. à son représentant, feu Monsieur ANNABI Hedi, chargé de la gestion quotidienne de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti(MINUSTHA, équivalant à la MONUC en RDC)établie le 1er juin 2004 par la Résolution 1542 du Conseil de sécurité à la suite de la Force multinationale intérimaire qui avait été autorisée par ledit Conseil en février 2004 après le départ en exil du Président Aristide, défenestré dans des circonstances de violences qui intriguent encore.

    A présent qu'on nous annonce le décès de Monsieur ANNABI, le mari d'Hillary est seul pour assumer la complémentarité des deux mandats. Ce décès accentue la position de CLINTON qui, vu son passé et les fonctions actuelles de son épouse,nous contraint à penser à l’histoire de Haïti et au rôle qu’y jouèrent les U.S.A. dans leur soutien aux dictatures duvaliéristes et par la suite, pour ne pas remonter au XIXème siècle.

    Monsieur CLINTON, émissaire spécial du secrétaire général des Nations Unies pour trouver de l'argent en faveur des actions de l'O.N.U. en Haïti ; Monsieur CLINTON, président de la fondation caritative qui porte son nom et qui financera des actions humanitaires en Haïti ; Monsieur CLINTON, époux de la secrétaire générale aux affaires étrangères auprès de l'actuel président fédéral desdits U.S.A. qui feront eux aussi de l'humanitaire pour les Haïtiens.

    Cela ne fait-il pas beaucoup de fonctions qui se confondent pour un seul homme, celui-là même qui, d'après certains journalistes, avait avalisé le projet états-unien de défenestration de MOBUTU à partir des assauts du F.P.R. rwando-tutsi au motif que, quand lui CLINTON finissait ses études, MOBUTU était déjà président, quand il fut avocat puis gouverneur, le même était toujours président, et CLINTON craignait de ne plus être président à un moment où MOBUTU le serait encote.

    Pourquoi donc Monsieur CLINTON ne serait-il pas nommé roi ou gouverneur de Haïti à la place du Président PREVAL René, un peu comme dans cette information selon laquelle le roi des Belges, l'illustre bwana kitoko, souhaita (d'après certains historiens belges) voir son père (à qui il avait succédé du vivant de celui-ci) assumer des fonctions étatiques dans le Congo de l'après 30 juin 1960 ravagé par des sécessions artificiellement attisées par certains intérêts belges ?

    Posté par BOMA OMENA Henri, 15 janvier 2010 à 13:43
  • @ Djé:

    Salut… Cet homme, Pat Robertson, est un fou. Chaque fois qu’il y a un désastre ou un malheur il se fend de l’une de ses explications bibliques abracadabrantes. Il avait par exemple blâmé l’attentat du 11 septembre 2001 à New York sur le fait que la ville était peuplée d’homosexuels et que c’était une punition du Dieu des armées. Ariel Sharon fait un AVC, il l’explique par le fait que Sharon voulait céder aux Palestiniens la terre que le même Dieu des armées avait donnée exclusivement au peuple juif… et la liste continue… Je ne me rappelle plus exactement ce qu’il avait dit sur Katrina…

    @Mutoto wa Mama :

    Content de te relire… Ce n’est pas une question de karma, il s’agit d’un phénomène géophysique : les failles tectoniques traversant l’Ile d’Hispaniola de part en part. On a connu et connaîtra la même chose chez nous, dans la région de Bukavu par exemple.

    Voici ce que dit la page scientifique de « Libération » sur la catastrophe à Port-au-Prince:

    « L'île est en effet traversée par «des failles capables de magnitudes 7.5 à 8», expliquait ainsi le professeurEric Calais, lors d'un cours de géologie donné... à Haïti en 2002. Un cours où il soulignait un adage bien connu de la géophysique : ‘Il y eu des séismes majeurs, il y aura des séismes majeurs’.
    […]
    On sait cependant que chacun des siècles passés a été marqué par au moins un séisme majeur en Hispaniola : destruction de Port au Prince en 1751 et 1771, destruction de Cap Haïtien en 1842, séismes de 1887 et 1904 dans le nord du pays avec dégâts majeurs à Port de Paix et Cap Haïtien, séisme de 1946 dans le nord-est de la République Dominicaine accompagné d’un tsunami dans la région de Nagua. Il y a eu des séismes majeurs en Haïti, il y aura donc des séismes majeurs dans le futur à l’échelle de quelques dizaines ou de la centaine d’années : c’est une évidence scientifique. » (http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2010/01/séisme-en-haïti-les-causes.html)

    @ Boma Omena Henri :

    Clinton n’a pas les mêmes fonctions qu’Alan Doss. Clinton est tout simplement un envoyé spécial ponctuel du Secrétaire Général de l’Onu, comme par exemple le Général Obasanjo était aussi envoyé spécial pour la RDC pour aller négocier avec Nkunda. (Cfr. Le commentaire de Luka Mambu).

    @ Luka Mambo :

    L’homme faisait une énumération avec ses doigts dans un argument. Et il a commis d’utiliser ses doigts dans l’énumération malheureuse qui a aussitôt été saisie par des malins.

    @ Ombambé :

    D’accord avec toi. Cet homme est un connard de la pire espèce.

    Posté par Alex Engwete, 15 janvier 2010 à 14:03
  • Correction: Lire: "Luka MAMBU..." Mes excuses...

    Posté par Alex Engwete, 15 janvier 2010 à 14:05
  • CORRECTION:

    OBAMBE... Mes excuses...

    @ Boma Omena Henri:
    J'ai poste mon message en meme temps que toi... mes excuses...

    Posté par Alex Engwete, 15 janvier 2010 à 14:22
  • YO TANYA, maman ministre !!! ya nini???????????

    @ ALEX,

    Je suis en larmes au travail, heureusement, je suis seul au bureau, na garder moi dignité mais nazoseka, heureusement toza vendredi lobi nakolala mua moke.

    Ce fou évangéliste n'a pas tort, il nous explique des trucs (lol)

    Il n'est pas si fou comme nous (lol), LTC, une société sans bilan financier venir CONTROLER, UN PAYS? eza mawa mingiiii? ba nani ba zobas? MUZITO avec avec MATENDA na ba mamans wana bazolia l'ar, BAZALAKI WANA??? na yo pe tanya olia l'ar ya MAKILA?

    Komela nga tanya, olia l'ar ya CORRUPTION, yango OSOMBI NDAKO NA GOMBE, yo TANYA, KOMELA NGA MAMAN MINISTRE (ya zoba)

    noko tongo etani po na HAITI

    Posté par tongo etani, 15 janvier 2010 à 14:27
  • Bonne nouvelle, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour apologie d'actes de terrorisme contre Rodrigues Mingas

    Posté par luka mambu, 15 janvier 2010 à 23:04
  • @ Luka Mambu:

    C’est là une nouvelle extraordinaire. Mais « apologie » seulement ? Cet homme a revendiqué l’acte terroriste sur l’équipe togolaise ! On doit le poursuivre carrément pour « terrorisme » et « association de malfaiteurs »… Mais espérons que ce sera une ouverture des procès que les familles des victimes devraient intenter à cet assassin… Avec cette action, la France reprend à mes yeux sa dignité d’Etat de droit, car j’avais perdu tout respect pour la France dans ce qui prenait tout l’air d’un camouflet à l’Afrique!... Grand merci pour cette bonne nouvelle.

    Posté par Alex Engwete, 15 janvier 2010 à 23:57
  • Rwanda donates Rwf 57m to Haiti

    Rwanda donates Rwf 57m to Haiti

    BY IVAN R MUGISHA
    KIGALI - Following the devastating earthquake which struck Haitian capital Port-au-Prince on Tuesday causing massive damage across the country, the Government of Rwanda has committed a donation of US$ 100,000 (Rwf 56m) to victims.

    The magnitude 7.0 earthquake reported to be the strongest to have struck the country in 200 years, killed over 50,000 people and while as many are still missing; the death toll is expected to rise.

    The International Red Cross estimates that three million people have been affected by the quake that caused major damage to Haitian landmarks such as the presidential palace, all hospitals and homes in the region
    Haiti is the poorest country in the Western Hemisphere ranked at 149th of 182 countries on the Human Development Index.

    The Food and Agriculture Organization (FAO) considers the country to be economically vulnerable and with little ability to cope with major disasters.

    Several countries have responded to the appeal for international aid to Haiti, and after South Africa, Rwanda is among the first few African countries to give aid to the country.

    Ends

    Posté par dealer de reves, 16 janvier 2010 à 08:45
  • Rwandan Gov’t to distribute free milk in schools

    Rwandan Gov’t to distribute free milk in schools


    WELCOMED: Dr. Agnes Binagwaho
    BY IRENE V. NAMBI
    KIGALI - Every Rwandan child will soon be able to take a pint of milk everyday as a government initiative that aims at supplementing their diets.

    This was approved by cabinet meeting earlier this week where it was suggested that urgent activities be done to kick start this programme as soon as possible.

    “It is a very good programme that will improve the health of the children as well as boost their level of academic performance. Most of the time children come to school with empty stomachs and we all know that a child who takes milk becomes very active.

    We are therefore happy and look forward to the programme’s implementation,” Mathias Harebamungu, the Minister of State for Primary and Secondary Education, told The New Times.

    According to Harebamungu, the details of this initiative are under the Ministry of Agriculture.

    “Our role as the Education Ministry is to ensure that all school going children get to benefit from the programme, but regarding when this will begin, or how often the milk will be distributed, is the role of a different ministry,” he added.
    Efforts to reach the Minister of Agriculture, Dr. Agnes Kalibata, were futile as she could not answer calls.

    The Permanent Secretary in the Ministry of Health, Dr. Agnes Binagwaho, welcomed the new programme as one of the major means through which the country will raise stronger citizens for tomorrow.

    “Such an idea that aims at giving milk to every child is a fantastic programme that we need to budget well and ensure that all our young children benefit. Milk boosts nutrition, and we believe that this initiative will begin with those with the highest need,” the official said.

    Last year, the government took a strong stand to identify and treat malnourished children countrywide and Binagwaho notes that this new strategy will help accelerate efforts to curb malnutrition.

    Ends

    Posté par dealer de reves, 16 janvier 2010 à 08:56
  • Est-ce avec l'argent des minerais ensanglantés que le Rwanda distribue du lait à ses bambins et fait générosité aux Haïtiens ?

    @ l'Internaute qui signe DEALER DE REVES

    Est-ce avec l'argent des MINERAIS ZAÏRO-CONGOLAIS ENSANGLANTES du sang de mes compatriotes que le gouvernement du Rwanda distribue du lait à ses bambins et fait de la générosité aux Haïtiens ?

    Cela ne m'étonnerait pas !

    Il ne faut s'attendre à autre chose que du cynisme médiatique de la part d'une dictature oligarchique et militaire.

    Posté par BOMA OMENA Henri, 16 janvier 2010 à 10:56
  • @ Dealer de rêves:

    Je venais justement de mentionner sur « Alex Engwete » (English) le grand silence des pays africains face à la dévastation en Haïti —à l’exception du Rwanda et de la RSA (http://alexengwete.blogspot.com/2010/01/african-news-roundup-1-african-response.html).
    Merci tout de même de poster la nouvelle.

    @ Boma Omena Henri :

    Avant d’invectiver Dealer de rêves, demande-toi d’abord pourquoi le gouvernement de Kinshasa ne s’est même pas fendu d’un simple communiqué pour compatir avec les Haïtiens qui ont aidé le Congo juste après l’indépendance, comme je le signale dans le post précédent. C’est une véritable honte, surtout en cette journée de la veille de l’anniversaire de l’assassinat de Patrice Emery Lumumba.
    Je te ferai la même remarque pour le deuxième commentaire en forme de copier-coller de Dealer de rêves. J’ai toujours dénoncé ici la négligence par le gouvernement de l’avenir de ce pays : les écoliers, la jeunesse.
    Que ces deux exemples rwandais positifs nous servent plutôt de thèmes de méditation.

    Posté par Alex Engwete, 16 janvier 2010 à 12:46
  • Merci na rwanda po na HAITI

    @ Alex,

    je suis d'accord avec ton analyse, le gouvernement de kinshasa, mawa trop, ils sont fort pour utiliser du NAPALM à DONGO (armes interdites!!!!)

    Je soutiens le rwanda par ce geste, le rwanda honore l'afrique.

    noko Prof;tongo etani

    Posté par tongo etani, 16 janvier 2010 à 13:57
  • noko azolela HAITI

    Nous écoutons tous les gens qui viennent PARLER du CONGO de nos ANCETRES!!!

    Notre CONGO est polluer par l'incompétence, le tribalisme, la CORRUPTION et surtout LES BETISES: LIKUNYA, MABOKO MAKAKU, CALECON PETE, KO TONGA BATU BASALI YO ELOKO TEEE(sic)

    Nous voulons réhabiliter cette identité CONGOLAISE, nous avons PLUS des diplômes que nos papas et mamans réunis, LUMUMUMBA, Kasa vubu n'avaient même pas le DIPLOME D'ETAT, biso na ba DIPOLOMO YA KAFU KAFU TO ZO SALA NINI? po na Mboka ya ba KOKO NA BISO?

    TOZO SOUTENIR HAITI,

    noko tongo etani

    Posté par tongo etani, 16 janvier 2010 à 14:52
  • @ DEALER DE REVES, ALEX et TONGO ETANT

    C'est en forme d'interrogation que je me suis adressé à DEALER DE REVES parce que j'ai du mal à considérer les actes du gouvernement de Kigali comme contribution sincère à la cooppération entre les peuples, sans pour autant "invectiver" DEALER DE REVES lui-même. S'il a des élements de réponse à ma question, ce serait bien de les lire

    Quant au gouvernement de la R.D.C., que dire pour ne pas avoir à répeter mes agacement et lassitude envers les locataires des instititions de la République des Zaïro-Congolais ? Rien ! Rien si ce n'est de s'interroger au sujet de l'espèce de système de vases communicants financiers par lequel, comme on peut l'inférer à partir des rapports d'experts onusiens, les produits de la vente des minerais ensanglantés profitent davantage au budget de l'Etat rwandais qu'à celui de l'Etat zaïro-congolais.

    Quant à la relation Haïti-R.D.C.: moi-même je me suis étonné en constatant qu'aucune annonce, même en guise de soutien symbolique, ne semble avoir été faite par les autorités de la R.D.C. à la suite de la catastrophe naturelle en Haïti.

    D'autant plus étonné que l'on sait, comme ALEX l'a rappelé ici même, les liens historiques entre les Haïtiens et les Zaïro-Congolais.

    Au final, je me suis dit : pourquoi s'étonner quand on sais la négligence des autorités de la R.D.C. sur ce qui a trait à la dignité et à la solidarité humaines ?

    Ma réaction aux posts de DEALER DE REVES découle du souvenir d'un dialogue à la télévision française entre une dame rwandaise, faisant la promotion d'un livre vantant les réalisations sociales du gouvernement de Kigali, et Monsieur MITTERAND Frederic, avant qu'il ne devienne ministre français de la culture.

    La dame, pourtant volubile, s'est tue lorsque le futur ministre, tout en ayant rien à redire sur lesdites réalisations sociales en elles-mêmes, posa la question de savoir si on peut moralement contribuer à fabriquer et diffuser une image médiatique positive du régime du Président KAGAME que lui, MITTERAND, estimait en co-responsabilité de graves violations de droits humains, en R.D.C. notamment.

    C'est le silence de la dame que j'essaie d'interpréter à nouveau à la lecture des posts de DEALER DE REVES en me demandant comment nous, les Zaïro-Congolais, pouvons avoir dialogue avec des Rwandais pour dire notre souci de notre pays, et ce sans compter sur notre gouvernement.

    Alors que le gouvernement de la R.D.C. se donne l'image de vouloir la normalisation de ses relations avec celui du Rwanda pour les motifs que l'on sait, les gouvernés, tant zaïro-congolais que rwandais eux-mêmes, souhaitent-ils ladite normalisation... et à quelles conditions ?

    Voilà, pour être explicite, ma réflexion à la suite des deux derniers commenstaires postés par DEALER DE REVES.

    Posté par BOMA OMENA Henri, 16 janvier 2010 à 14:53
  • @ Boma Omena Henri,

    Nous sommes au courant des atrocités RWANDAISES au Congo, comme des PAONS, les Rwandais bazo NDENDA na l'ar ya ba minerais na biso!!!!

    S'ils font un geste HONORABLE POUR HAITI, nous devons SOULIGNER l'acte, batinda MILIKI NA HAITI ezo ko honorer biso nionso.

    Nous connaissons nos TARES: KOYIBA, LOKOSO, CORRUPTION, BIZALELI MABE, LOKUTA, CALECON PETE (lol)

    Nous sommes fiers de te CONNAITRE, HENRI, CALECON PETE (lol)

    noko prof. tongo etani

    Posté par tongo etani, 16 janvier 2010 à 15:08
  • @ TONGO ETANI

    C'est fantastique cette gouaille de la langue lingala de Kin : elle permet de rire de soi-même ; ça aide à endurer les moments difficiles.

    Il serait pertinent, Prof., de tenter une traduction si l'expression de cette gouaille lingala, dans une discussion au sujet de Haïti, peut aider à trouver mots et conditions au dialogue entre gouvernés zaïro-congolais et gouvernés rwandais.

    Et si l'émotion commune, autour de nos frères et soeurs en Haïti, peut aider au dialogue ? Si, ...

    Posté par BOMA OMENA Henri, 16 janvier 2010 à 15:32
  • AIDE HAITI

    @ Alex,
    Erreur le gouvernement congolais avait compati dans un communiqué et debloqué 2.500.000,00USD pour aider Haïti.

    SVP: Attention à la rumeur

    Posté par luka mambu, 16 janvier 2010 à 19:07
  • Soki eloko ezo sua yo GRATTES TOI, kobimisa makila tééééé

    Marie-Olive Lembe hospitalisée à Bruxelles ?


    Madame Kabila, née Olive Lembe di Sita. Photo d’archives

    Selon des sources à Kinshasa et à Bruxelles, Madame Kabila, née Olive Lembe di Sita aurait été admise dans un centre hospitalier bruxellois.


    De quoi souffre-t-elle ? Rien de bien grave. Un témoin à l’aéroport de Ndjili affirme avoir aperçu l’épouse du chef de l’Etat congolais avec un visage tuméfié. «Elle a manifestement été battue», commente la source qui croit savoir que Madame Kabila a d’abord été hospitalisée à la clinique Ngaliema à Kinshasa avant d’être transférée en Belgique. Sans doute par souci de discrétion.

    A Bruxelles, il semble se confirmer que «Mama Olive» aurait été victime de «violences conjugales». Des sources bien informées précisent qu’elle aurait été admise à l’hôpital Brugman de Bruxelles. Elle occuperait une chambre à …l’hôpital des enfants Reine Fabiola. Un témoin assure avoir vu, jeudi 14 janvier, des «Africains noirs» aux allures de barbouzes faire le guet au troisième niveau de ce centre hospitalier. Et que deux policiers belges rodaient dans les parages.

    Dans la capitale congolaise, les Kinois ont l’habitude d’ergoter, à tort ou à raison, sur le «comportent violent» de Joseph Kabila et sa sœur Jaynet à l’égard d’Olive. Fantasme ? «La violence faite aux femmes est un sujet ultra-sensible en Occident et en Belgique en particulier, commente un avocat bruxellois. Il faut espérer que Madame Kabila a été victime d’une banale chute dans sa salle de bain et non des coups de poing lui assenés par son présidentiel de mari». Aux dernières nouvelles, «Olive» devrait passer quelques jours de repos à Binche.

    Info Congoindependant.com
    © Congoindépendant 2003-2010

    Posté par tongo etani, 16 janvier 2010 à 19:38
  • tongo na Boma OMENA Henri et luka mambo

    Nous voulons tous rassembler les gens COMPETENTS pour relancer notre pays sans BRADER nos minerais et surtout rester UNIS et chercher des idées pour AVANCER SANS CORRUPTION ET TRIBALISME.

    Mes parents sont morts, je suis en EUROPE depuis 1982 ba petits mosusu ba botamaki téééé.

    Naza na trois nationalités ya MINDELE, j'aimes le CONGO na tikaki yango na 1982, nazalaki na 17 ans,

    Nous avons AVANCER, avoir des doctorats NETI ALEX, nga GESTION, EXPERTISE COMPTABLE, ECONOMIE, prof noko.

    Nous voulons REHAUSSER LA COMPETENCE SANS TRIBALISME, CONGO EST LE PAYS DE NOS ANCETRES;

    Soki bolingi na DEVELOPPER NAKO DEVELOPPER


    MBULA OYO MOYEN YA KOSEKA TEEE, BANDEKO NA BISO BAZALI NA NZAMBA, MISUSU NA IMPFONDO NA CONGO BRAZZAVILLE, BAZALI KOLALA LIBANDA NA BANA NA BISO, ATA MILIKI EZA TEEEE.
    PONA NINI TOKOMI NA NIVEAU OYO, TOZELA TIIII MO KOBOMSO AZANGA MOKILA.

    NTUALA NA BETO CONGO, MAZA NKANTU, ELECTRICITE NKANTU, MBUALA YA BA NKANKA NA BETO!!!!


    nguatschi, noko, muyomba, manseba, kwiya Prof. tongo etani

    Posté par tongo etani, 16 janvier 2010 à 19:52
  • Franchement on lit n'importe quoi ici et sur congoindependant.

    Mme Kabila Olive est à Kinshasa, jeudi elle a rencontrée Mme Sassou Nguesso, réunion retransmis sur presque toutes les congolaises. Hier après midi son cortège est passé prés de mon bureau.

    Au départ, c'était sa filiation à Mzee, maintenant on veut faire de lui un mari violent et indigne !!!!!!!

    J'ai fais mes études au sacré coeur prés de l'Hopital Brugman, il n y a pas de 3eme niveaux.
    L'Hopital reine fabiola est reservé aux enfants
    -12ans et pas adapté aux adultes.

    Bozalaka lokola ba mouton té ou malanda ngulu, biyoka yoka, bitanga tanga.

    Mawable

    Posté par luka mambu, 16 janvier 2010 à 20:07
  • @ LUKA MAMBU,

    Alors que je n'ai aucune information de l'attitude des autorités de la R.D.C. envers Haïti à la suite de la catastrophe dont tout le monde parle, j'apprends, non seulement par vous, que la R.D.C. a fait officiellement un geste pour Haïti, sans précision.

    Nous faut-il attendre annonce officielle de la R.D.C. ou bien est-elle déjà faite, si oui où ?


    @ TONGO ETANI,

    Oyoki nsango epayi ya LUKA MAMBU. Soki "Première Dame" azali na Kisasa, komela na congoindependant.
    Bayeba ndenge Prof. asilikaka !

    Posté par BOMA OMENA Henri, 16 janvier 2010 à 22:12
  • TOKIMAKI FOUFOU

    Eza mbala liboso tééé kabila azo beta leki na biso OLIVE, nous devons parler du CONGO, notre CONGO est perdu à cause de la bêtise.

    Ba ESPRITS NA BISO EZA BIEN tEEEE, Ndigissa ezosalama tééé, esprit na biso esi ekoufa, toyeba towuti wapi tozo diéééé wapi?

    MBOKA NA BISO EZO DIEEE VRAI TEEEE, TOZA WAPI? TOSOSOLA mboka na biso eza WAPI?

    BA CIMETIERES NA BISO EZALAKA TEEEE, TOZA WAPI?, BA MAMANS BAKUFA ATA CAHIER BA MUSICIENS BA SOMBA ATA CAHIERS PO NABANA NA BISO?????


    BISO KAKA MAKELELE, WAPI BANA NA BISOOOOO!!!!!

    TO BONGISA IDENTITE NA BISO!!!!! TOYAKI KOSALA NINI NA POTO? TOKIMAKI PO FOUFOU EZALAKI TEEEEE, FOUFOU EZALAKIN TEEEEE

    Noko tongo etani akimaki foufou po na NZALAAAA

    noko prof; tongo etani

    Posté par tongo etani, 16 janvier 2010 à 22:36
  • Qu'est-ce qu'un blog?

    Merci pour l'info mon cher Luka, on lit n'importe quoi ici.
    Un blog doit être un endroit d'échanges d'idées, mais malheureusement chez Alex c'est devenu un endroit pour vantard, on vient ici pour faire l'apologie de soi-disant diplôme, on vient pour faire croire qu'on est le meilleur que les autres intervenants. Mais ce n'est pas l'endroit ici.
    Le connard qui vient avec cet état d'esprit; n'a qu'a s'inscrire sur facebook, là il se permettrait de vanter son rêve.
    Il se croit dans sa tête qu'on aurait peur de lui, mais je lui demande simplement de remettre pied sur terre, de ne pas vivre dans la paranoïa permanente, que sa fascination liée au plaisir enfantin de créer de fausses visions n'influencerait personne, nous sommes assez des adultes pour faire la part de choses, rien qu'en lisant l'interessé, mais comme dit un proverbe français: "il n'y a que des imbéciles qui ne changent pas d'avis.

    Posté par Mundele, 16 janvier 2010 à 22:37
  • @ Luka Mambu: Merci pour la correction

    Je vais rectifier cette erreur des que j'arrive a la maison. Grand merci de me soulager...

    Posté par Alex Engwete, 17 janvier 2010 à 00:12
  • C’est bien de la part de ALEX de nous montrer les paroles de ce prédicateur qui voit le diable partout où il veut vendre ses paroles. Alors que je souhaitais abstenir mon opinion sur Monsieur le Prédicateur ROBERTSON, je souhaite cependant vous citer les mots d’un Internaute au sujet de la catastrophe naturelle qui vient de dévaster cette partie de l’île Hispaniola.

    En excusant les imprécisions dues au lyrisme de l’auteur, ce qui m'interpelle, c'est la confiance en la raison et au courage qui se dégage de ce texte.

    Ainsi ncouragés à ne pas désespérer, on perçoit alors le contratse entre, d'une part, un marchand de la foi chrétienne qui se rentabilise en surfant sur la douleur d’autrui et, d'autre part, on voit, en contratse à l'illustre Monsieur ROBERTSON, l'autre : un quidam, Monsieur ONGENDA, un Internaute qui, malgré la précipitation et les erreurs des généralisations historiques, se révèle un humaniste, un authentique humaniste.

    Que dit-il, Monsieur ONGENDA ? Il écrit raison et le courage mais aussi espoir d'une autre humanité, vraiment humaine, au bon sens du mot.

    « Personne n'est dupe […] Tout ce qui arrive surtout à nos frères et soeurs de Haïti est la FAUTE EXCLUSIVE DE L'OCCIDENT à la tête duquel, se trouvent la France et les USA. En effet, ces gens n'ont jamais pardonnés aux esclaves noirs Haïtiens qui, en 1810, se sont révoltés pour s'autodéterminer avant de se doter du premier pays indépendant la même année, je précise, 1810 […] Ils ont tenté en vain de récupérer le leadership avant d'organiser toutes les misères qui s'ensuivent : appauvrissement de la population qu'ils ont réduit à la portion congrue, mise sur pied des trafics de toutes sortes dont la drogue, organisation de l'analphabétisme, etc. … Le tout, aux fins d'étouffer le peuple en lui dénuant de l'espace vital viable dans une portion de terre à haut risque climatique. Vint l'installation en milieu des années 1900 des dirigeants de pacotille à leur service pour allumer le feu. Les USA avec leur attitude d'avarice viendront boucler le tout en organisant une insécurité qui dure jusqu'à ce jour pour faire main basse en 1925 sur la banque nationale qui, à l'époque disposait de 50.000$ au seul motif de mettre à l'abri cette somme dans une banque new-yorkaise en attendant la fin de l'insécurité en Haïti. Dieu seul sait où se trouve cet argent depuis lurette […] Maintenant, tout le monde, les Noirs en particulier, se doit de tenir la corde et regarder au delà des images apocalyptiques, au delà de l'aide humanitaire et ses bousculades actuelles. LE MOMENT EST, – PAS A LA RECONSTRUCTION DE HAÏTI MAIS –, A LA CONSTRUCTION D'UN PAYS pillé, esclavagisé, asservi […] Oui, nous nous devons de tenir la corde et voir au delà de l'aide humanitaire pour que, au troisième millénaire soit construit un Etat qui mérite de l'être […] Tant que les lions n'auront pas leurs propres historiens, les histoires de chasse continueront de glorifier le chasseur » © ONGENDA Willy Delors".

    J’aime bien cette phrase : « LE MOMENT EST, – PAS A LA RECONSTRUCTION DE HAÏTI MAIS –, A LA CONSTRUCTION D'UN PAYS ».

    Voilà pourquoi je n’arrive pas à penser aux Haïtiennes et aux Haïtiens sans penser à mes compatriotes, ces énigmatiques Zaïroises – Congolais et Congolaises – Zaïrois.

    C’est terrible comme ces deux pays se regardent en miroir : le premier espoir d’une République Noire et le dernier espoir pour toutes les Républiques Noires ; deux républiques soumises à une O.N.U. qui leur dit être en MISSION chez elles alors qu'elle y fait de la TUTELLE ; deux Républiques étouffées à la naissance mais qui survivent par l’énigmatique résilience de leurs peuples ; deux républiques que l’Occident prétend RECONSTRUIRE comme pour les empêcher de se CONSTRUIRE enfin êlles-mêmes.

    Il faut suivre ce destin haïtien... ce sera utile pour ceux qui, au Congo-Zaïre, veulent savoir les arrières-pensées de l'Occident chez nous.

    Posté par BOMA OMENA Henri, 17 janvier 2010 à 00:54
  • @ TOUS

    Je n'en finis pas de rire de cette phrase : "batinda MILIKI NA HAITI ezo ko honorer biso nionso".

    C'est commse si TONGO ETANI écrivait à KAGAME pour lui dire : "vous nous restituerez le produit des taxes sur la vente des minerais défalqué du montant de ce que vous aura coüté le lait envoyé en Haïti ! Tôt ou tard, nous récupèrerons tout ce que vous nous avez volé ! Sachez le bien ! Comme convenu, le lait pour les Haïtiens étant la seule bonne action que nous vous reconnaissons, nous acceptons que vous ne nous remboursiez pas le montant équivalent à votre seul geste humanitaire"

    @ TONGO ETANI

    Dans un de vos posts, vous nous dites : " SOKI BOLINGI NA DEVELOPPER, NAKO DEVELOPPER "

    "Développez ko !" Tokotanga tii tongo etana ! Soki tondimi ndenge yo odevelopper, toko ndima TONGO ETANI (traduction : "que la lumière soit et le jour fut" pour redresser notre économie... par Prof.)

    "Développez ko !"

    Posté par BOMA OMENA Henri, 17 janvier 2010 à 01:47
  • @ TOUS

    Je n'en finis pas de rire de cette phrase : "batinda MILIKI NA HAITI ezo ko honorer biso nionso".

    C'est commse si TONGO ETANI écrivait à KAGAME pour lui dire : "vous nous restituerez le produit des taxes sur la vente des minerais défalqué du montant de ce que vous aura coüté le lait envoyé en Haïti ! Tôt ou tard, nous récupèrerons tout ce que vous nous avez volé ! Sachez le bien ! Comme convenu, le lait pour les Haïtiens étant la seule bonne action que nous vous reconnaissons, nous acceptons que vous ne nous remboursiez pas le montant équivalent à votre seul geste humanitaire"


    @ TONGO ETANI

    Dans un de vos posts, vous nous dites : " SOKI BOLINGI NA DEVELOPPER, NAKO DEVELOPPER "

    "Développez ko !" Tokotanga tii tongo etana ! Soki tondimi ndenge yo odevelopper, toko ndima TONGO ETANI (traduction : "que la lumière soit et le jour fut" pour redresser notre économie... par Prof.)

    "Développez ko !"

    Posté par BOMA OMENA Henri, 17 janvier 2010 à 01:51
  • @ TOUS

    Je n'en finis pas de rire de cette phrase : "batinda MILIKI NA HAITI ezo ko honorer biso nionso".

    C'est commse si TONGO ETANI écrivait à KAGAME pour lui dire : "vous nous restituerez le produit des taxes sur la vente des minerais défalqué du montant de ce que vous aura coüté le lait envoyé en Haïti ! Tôt ou tard, nous récupèrerons tout ce que vous nous avez volé ! Sachez le bien ! Comme convenu, le lait pour les Haïtiens étant la seule bonne action que nous vous reconnaissons, nous acceptons que vous ne nous remboursiez pas le montant équivalent à votre seul geste humanitaire"


    @ TONGO ETANI

    Dans un de vos posts, vous nous dites : " SOKI BOLINGI NA DEVELOPPER, NAKO DEVELOPPER "

    "Développez ko !" Tokotanga tii tongo etana ! Soki tondimi ndenge yo odevelopper, toko ndima TONGO ETANI (traduction : "que la lumière soit et le jour fut" pour redresser notre économie... par Prof.)

    "Développez ko !"

    Posté par BOMA OMENA Henri, 17 janvier 2010 à 01:51
  • @ TOUS

    Je n'en finis pas de rire de cette phrase : "batinda MILIKI NA HAITI ezo ko honorer biso nionso".

    C'est commse si TONGO ETANI écrivait à KAGAME pour lui dire : "vous nous restituerez le produit des taxes sur la vente des minerais défalqué du montant de ce que vous aura coüté le lait envoyé en Haïti ! Tôt ou tard, nous récupèrerons tout ce que vous nous avez volé ! Sachez le bien ! Comme convenu, le lait pour les Haïtiens étant la seule bonne action que nous vous reconnaissons, nous acceptons que vous ne nous remboursiez pas le montant équivalent à votre seul geste humanitaire"


    @ TONGO ETANI

    Dans un de vos posts, vous nous dites : " SOKI BOLINGI NA DEVELOPPER, NAKO DEVELOPPER "

    "Développez ko !" Tokotanga tii tongo etana ! Soki tondimi ndenge yo odevelopper, toko ndima TONGO ETANI (traduction : "que la lumière soit et le jour fut" pour redresser notre économie... par Prof.)

    "Développez ko !"

    Posté par BOMA OMENA Henri, 17 janvier 2010 à 01:51
  • Monsieur Mingas obtient là ses galons de politicien cabindais et de résistant à l'occupant angolais.
    La résistance cabindaise a reconnu une bavure et il en a fait amende honorable. Il y a eu mort d'hommes,des familles sont endeuillées. Les gesticulations de Mingas à Paris ne méritent pas plus de publicité par pudeur pour les victimes.
    Le procès de mingas qui se terminera par une peine symbolique où même un non lieu lui ferait obtenir un brevet de résistant majeur du Cabinda. Notez bien ce nom qui sera un jour en bonne place sur la liste des dirigeants cabindais ou angolais.Les rebelles finissent souvent au gouvernement.

    Alex,

    Les résistants ont toujours été qualifiés de terroristes. Le général De Gaulle,Jean Moulin,Menahem begin,Yasser Arafat,Georges Habache,Leila Kalhed,Tipi Livni,Boumedienne,Mao Tse toung,Kasa-Vubu,Nzeza Nlandu,Bourguiba,Monsieur l'abbé Diamacoune Senghor,Mandela,Steve Biko,etc.
    Le principe de l'intangibilité des frontière héritée de la colonisation fait que des population ressenntent comme une injustice que cette recommandation les inclut au sein d'une entité où ils vont se sentir de plus en plus étranger. L'Etat angolais fortement centralisé,refuse aux cabindais toute forme d'autonomie qui pourrait atténuer le ressentiment qu'ils ont vis-à-vis de l'occupation angolaise. Évidemment la quantité de pétrole produit par ce petit Koweit ne profite pas vraiment à ses enfants selon les déclarations de résistants.
    Amoureux de football,je me désole d'une chose:le mal que cette bavure pourrait faire à la coupe du monde en Afrique du Sud.
    La RD Congo avait esperé une autonomie ou une indépendance du Cabinda qui nous auraient ouvert une fenêtre un peu plus large sur la mer. Nous avons financé Franck ranque le FLEC,ne l'oublions pas.

    Posté par bony, 17 janvier 2010 à 02:06
  • @ Bony:

    Peine symbolique, vraiment déprimant le tableau que tu peins là! Je soupçonnais un coup fourré quelque part quand Luka Mambu m’a appris la nouvelle des enquêtes judiciaires dont faisait l’objet ce triste personnage. On pouvait tout au moins le poursuivre pour association de malfaiteurs… Mais cette charge d’« apologie du terrorisme » me donne tout l’air de ces poursuites qu’on intente ponctuellement au comédien antisémite Dieudonné (j’ai oublié son nom de famille)… Que ce terroriste se mue donc en leader et il verra s’il pourra un jour se rendre en mission officielle à Lomé ! Si c’est pas malheureux ! Ton analyse me donne un grand coup de froid en ce jour d’anniversaire de la mort de Patrice Lumumba !...
    Par ailleurs, quand tu dis que nous avons financé le Flec, tu veux bien parler de Mobutu et de ses alliés occidentaux de l’époque de la Guerre Froide, je suppose… tout comme on était de mèche avec un assassin du calibre de Savimbi… Cet homme a tué trois de ses épouses en plein dîner et en présence de ses enfants !... Dans l’entretemps, que le Congo-Brazzaville fasse bien attention avec l’Angola. J’ai cru comprendre dans les déclarations de certaines autorités angolaises qu’elles indiquent que les bases-arrières du terroriste Mingas se trouvent au Congo-Brazzaville.

    Posté par Alex Engwete, 17 janvier 2010 à 08:16
  • Y aurait-il des clones de Pat ROBERTSON au Congo?

    Un exercice qu serait intéressant à faire serait de prendre 100 pour 100 de temps d'antenne de l'ensemble des chaînes de radio et de TV de la RD Congo et de se livrer ensuite à une analyse de contenu... On risque d'y découvrir beaucoup de Pat ROBERTSON!


    Alex,

    Je partage ton avis sur Savimbi mais je ne savais pas qu'il avait tué trois de ses épouses en présence de ses enfants... Info ou rumeur??

    Posté par sik, 17 janvier 2010 à 22:54
  • @ Sik :

    1) Malheureusement, je ne retrouve plus la source de l’interview de l’un des fils de Savimbi dont la mère avait été assassinée par son propre père (Savimbi) en sa présence. Je l’avais pourtant lu dans le temps, alors que Savimbi était encore vivant. Mais il y a un autre document en PDF qui documente la terreur de Savimbi les femmes et les enfants de ses collaborateurs, lire : http://www.politique-africaine.com/numeros/pdf/057094.pdf

    2) Chaque fois que je suis à Kin et que je suis la proie d’une crise de malaria, pour me remonter le moral par des histoires burlesques, je regarde les chaînes des évangélistes congolais. C’est à en mourir de rire. Voici un Pat Robertson congolais : le Révérend Théodore Ngoy.
    Le Révérend Théodore Ngoy est aussi avocat de formation. Lors de la campagne pour le référendum de la nouvelle constitution, le Révérend Ngoy battait campagne pour le « non ». Je l’ai vu une fois intervenir sur une chaîne privée aux côtés de l’injurologue Gabriel Mokia. Parmi les problèmes qu’il voyait dans la nouvelle constitution (selon lui rédigée dans une université belge), il y a l’article 40 qui dit :
    « Tout individu a le droit de se marier avec la personne de son choix, de sexe opposé, et de fonder une famille ».
    Le Révérend Ngoy voyait un grand problème dans la VIRGULE séparant « choix » et « de sexe opposé ». Car à travers cette virgule, un bon avocat pouvait insérer le mariage homosexuel ! Pour le Révérend Ngoy, cette virgule est rien moins que la « virgule du diable » !... J’ai d’ailleurs écrit un essai en langue anglaise intitulée « La Virgule du diable » qui décrit l’ampleur du phénomène des églises du réveil en RDC ; essai publié en Afrique du sud dans « African Cities Reader ». Tu peux retrouver l’essai en format PDF ici :http://www.africancitiesreader.org.za/reader/chapters/12_JY.pdf

    Posté par Alex Engwete, 18 janvier 2010 à 01:10
  • Et si les USA étaient derrière la tragédie Haïtienne

    Selon des sources russes relayées par Hugo Chavez, c'est un essai qui aurait mal tourné par l'US Navy de son arme sismique qui est l'origine du tremblement de terre d'Haïti.
    Ces tests étaient destinés à pauffiner l'arme en question pour attaquer l'Iran et donc détruire ses installations "nucléaires".

    http://www.presstv.ir/detail.aspx?id=116834§ionid=351020104

    Cela expliquerait sûrement la vélocité avec laquelle les USA se sont empressés pour y envoyer près de 10.000 marines en Haïti. Sentiment de culpabilité dira-t-on!!!!!

    Posté par Bely21, 25 janvier 2010 à 19:35
  • A regional [url=http://www.guccishoeshandbags.com]gucci shoes for men[/url] political and economic bloc, [url=http://www.guccishoeshandbags.com]gucci sneakers for men[/url] the MBT shoes Bolivarian Alliance [url=http://www.guccishoeshandbags.com]gucci shoes on sale[/url] for the peoples [url=http://www.guccishoeshandbags.com]cheap gucci shoes[/url] of the Americas (Alba), five years ago [url=http://www.guccishoeshandbags.com]mens gucci shoes[/url] as a radical alternative to the policy [url=http://www.guccishoeshandbags.com]gucci high tops[/url] of free trade in the Americas. [url=http://www.guccishoeshandbags.com]gucci outlet[/url] The Michael Voss BBC correspondent in Havana says, recalling the harsh rhetoric of Mr Castro Cold War.

    Posté par gucci belts, 19 octobre 2010 à 10:24
  • cheap gucci

    I feel like I’m often looking for interesting things to read about a variety of subjects, but I manage to include your blog among my reads every day because you have interesting entries that I look forward to. Here’s hoping there’s a lot more great material coming!

    Posté par gucci sneakers, 04 décembre 2010 à 02:37
  • Society News
    International community
    Healthy life
    healthy diet
    International anecdotes
    Global Vision
    Military situation
    Education Information
    Tourist attractions
    Travel delicious food
    American travel news
    American travel
    Europe travel
    world travel newsl
    Approach global society
    The outbound tourism
    North Africa trip
    Travel Photography
    Travel round the world

    Posté par bkb2010, 09 décembre 2010 à 04:24
  • http://www.cheapshapeupshoes.com reebok easytone
    http://www.ugsugg.com uggs boots
    http://www.australiauglyboots.com cheap ugg boots
    http://www.neweracapswholesale.com new era hats wholesale
    http://www.official-nfl-jerseys.com nfl jerseys
    http://www.uggstore.net ugg boots

    Posté par bkb2010, 09 décembre 2010 à 04:25
  • ugg boots

    said HSBC fraud so http://www.cheap4laptopbattery.com/ cheap laptop battery times Madoff potential risks may be responsible for 1.5 billion dollars.

    Madoff also leads an investment http://www.laptopbattery-wholesale.com/ wholesale laptop battery advisory business, this business for the wealthy, hedge

    funds and other http://www.cheap4laptopbattery.com/samsung-laptop-battery.htm cheap Samsung Laptop Battery institutional investors financial management.
    Madoff son http://www.cheap4laptopbattery.com/toshiba-laptop-battery.htm cheap Toshiba Laptop Battery Mike - Madoff: According to reports, Mike -

    Michael Randolph was in his father's investment company, http://www.womenshoesbox.com/ ugg boots in fraud case has not been charged

    Posté par ugg boots, 13 décembre 2010 à 13:25
  • gucci shoes

    Thanks a lot for sharing. You have done a brilliant job. Your article is truly relevant to my study at this moment, and I am really happy I discovered your website. However, I would like to see more details about this topic. I'm going to keep coming back here.

    Posté par gucci shoes, 14 décembre 2010 à 04:38
  • cheap ugg boots

    "What I think the Fed is trying to do is kick the can, so to speak, until their January 2011 meeting," said Joe Kinahan, chief derivatives strategist at TD Ameritrade in Chicago.
    http://www.nikedunknikesb.com nike sb 2010
    http://www.nikedunknikesb.com/Nike-Dunks-Low.html Nike Dunks Low
    http://www.nikedunknikesb.com/Nike-Dunks-High.html Nike Dunks High
    The dollar edged up against the euro and the yen as the Fed offered no sign of expanding its bond buying, but Treasury bonds extended losses on the central bank's dovish remarks.
    http://www.vibramfivefingers-bikila.com Vibram 5 Fingers
    http://www.vibramfivefingers-bikila.com vibram bikila 42 mens
    http://www.nikeairmax-2011.com Nike Air Max 2011
    http://www.vibramfivefingers-bikila.com vibram classic womens
    http://www.vibramfivefingers-bikila.com vibram classic 43 mens
    http://www.vibramfivefingers-bikila.com vibram classic 44 mens

    Posté par cheapuggboots, 16 décembre 2010 à 04:57
  • Coach Outlet

    Value writing achievement exchange and feedback, stimulation incentives to achievement.

    Posté par Coach Outlet, 17 décembre 2010 à 01:37
1  2  3    Dernier »

Poster un commentaire