ALEX ENGWETE

Congologie : Espace d’analyses et d’opinions sur la culture et la politique du sous-continent de la République Démocratique du Congo. Contact: alexengwete@gmail.com

29 mars 2010

Histoire immédiate de l’insurrection de Dongo: Une Interview exclusive réalisée par Jason Stearns

dongoMonuc

23 novembre 2009
Bozene, près de Dongo
Casque bleu des Forces Spéciales Guatémaltèques
Photo : Ian Steele
(Crédits)

 

Jason Stearns, qui anime le blog Congo Siasa déjà mentionné ici à plus d’une occasion, vient de réaliser une interview exclusive avec deux humanitaires qui œuvrent dans le secteur de Dongo. Puisque cette interview jette un éclairage nouveau sur ces événements et constitue de ce fait un document d’une importance capitale à même d’être consigné dans les annales de ce que le Professeur Benoît Verhaegen avait appelé l’« histoire immédiate » de la RDC, elle mérite d’être traduite dans son intégralité en français. Je garde les déformations des noms de clans du texte original : Enyele  par exemple est ci-dessous orthographié « Inyelle » et Monzaya, « Manzaya ».

Interview exclusive sur la crise de Dongo avec  Refugees International

Réalisée par Jason Stearns
Traduction française : Alex Engwete

 Ce qui suit est une interview avec Camilla Olson (activiste) et Steve Hege (consultant) de Refugees International sur la crise de Dongo. Ils publieront ce mercredi [31 mars] un rapport sur la situation qui prévaut là-bas— prière de vous renseigner sur le site de Refugees International.

 Q : Pouvez-vous nous brosser un bref aperçu historique des enjeux de ce conflit ? Depuis combien de temps durent les tensions entre les Boba et les Lobala ? Quels sont les principaux points de discorde ?

Camilla : Un petit mot sur le contexte politique : Dongo est un secteur subdivisé en six groupements, presque tous sous l’égide coutumière de la tribu Lobala. Les Boba sont originaires du secteur de Bombona au sud-ouest des Lobala, mais, du fait qu’ils n’ont pas accès à la rivière et ont traditionnellement bénéficié des opportunités dans l’enseignement, ils en sont progressivement venus à assumer d’importantes positions administratives et commerciales à Dongo centre, le chef-lieu du secteur.

Des candidats Boba ont aussi cherché à acquérir le poste politique clé de Chef de secteur qui, dans le droit coutumier, devrait revenir aux Lobala ; mais dans le système électoral actuel, tout le monde peut se porter candidat. Les Lobala ont conquis ce poste de Chef de secteur à chaque élection, mais de peu.

A cause de la dominance croissante des Boba à Dongo centre et ses environs, les Lobala se sont sentis de plus en plus marginalisés et ont cherché, dans le récent conflit, à exprimer leurs frustrations par les armes.

Q : Si je comprends bien, le conflit actuel n’a pas éclaté entre les Boba et les Lobala, mais entre deux sous-groupes de la communauté Lobala, les Inyelle et les Manzaya. Pouvez-vous expliquer quel a été le conflit entre ces groupes et quel rapport a-t-il avec le conflit plus général entre les Boba et les Lobala ?

Camilla : Il est vrai que le conflit plus vaste entre les Boba et les Lobala a été initialement causé par des tensions locales entre ces deux groupes ethniques : les Inyelle et les Manzaya.

Les Inyelle et les Manzaya sont tous les deux des Lobala. Leurs griefs remontent aux années 1940 et se centrent sur l’accès aux étangs de pêche, qui appartenaient par le passé aux Inyelle. A ce moment-là, des accords ont été négociés par lesquels les Manzaya pouvaient pêcher conjointement avec les Inyelle. En échange, les Manzaya s’assuraient de sécuriser les étangs puisqu’ils étaient réputés féroces guerriers. Au fil des ans, les Manzaya ont rompu ce pacte à plusieurs occasions en pêchant à outrance et sans en informer les Inyelle.

La situation s’est exacerbée en 2007 lorsqu’un Manzaya fut attrapé en train de pêcher illicitement en territoire Inyelle. Il en résulta que lui et sa femme Boba furent tabassés par la population Inyelle.

Lorsqu’une compensation fut finalement payée aux Manzaya, les notables de la communauté, y compris le père de la femme Boba, la jugèrent insuffisante. En conséquence, les Manzaya se saisirent du contrôle des étangs et empêchèrent les Inyelle d’y pêcher pendant les deux années suivantes. Ceci causa de violents affrontements entre les deux groupes, et, de manière plus dramatique en juillet 2009, le déplacement de tout un village Manzaya par les Inyelle et l’incinération de centaines de maisons.

Les Manzaya, bien que Lobala, ont des liens historiques avec les Boba — et lorsque leurs populations furent déplacées des suites des violences perpétrées contre elles par les Inyelle en 2009, [les Manzaya] s’enfuirent dans les régions contrôlées par les Boba dans l’Equateur. Cette connexion aux Boba est la prémisse qui a motivé des politiciens et des opérateurs économiques Lobala de se présenter pour appuyer l’insurrection initiale Inyelle contre les Manzaya de façon à créer une plateforme plus large de défense des droits des Lobala contre les Boba et répondre à leurs griefs croissants.

Q : Qui est Odjani et comment est-il devenu le leader des rebelles Inyelle ?

Steve : Après plus d’une année et demie sans accès à leurs étangs de pêche, en février 2009, les Inyelle tentèrent de négocier avec les Manzaya. Nonobstant onze heures de discussion, ces derniers refusèrent de leur accorder accès aux étangs.

Conséquemment, les Inyelle firent appel au féticheur le plus réputé de la région, un nommé Ibrahim Mangbama. On raconte que M. Mangbama officiait des rites spéciaux pour l’ancien président Mobutu. Quand l’AFDL de Kabila destitua son client privilégié en 1997, Mangbama s’enfuit du côté de la rive de la République du Congo [-Brazzaville]. Les Inyelle espéraient qu’il allait tenir des cérémonies pour leur donner la force de vaincre les féroces Manzaya. Comme M. Mangbama entraînait son fils [dans la sorcellerie], il décida de l’envoyer à sa place pour commencer la formation des jeunes Inyelle en pratiques traditionnelles pour battre les Manzaya.

Vers le mois de juillet [2009], on raconta qu’Odjani avait déjà entraîné plus de 350 jeunes gens Inyelle.

Toutes les informations que nous avons réunies semblaient indiquer que l’ambition initiale d’Odjani ne dépassait pas l’aide à apporter aux Inyelle pour reprendre possession des étangs de pêche des mains des Manzaya.

Q : Quel rôle les politiciens nationaux et les officiers militaires ont-ils joué dans la création de l’insurrection ?

Steve : Devant leur net succès dans la reprise des étangs de pêche sous le commandement d’Odjani, des notables Lobala à travers la RDC et la diaspora se coalisèrent pour supporter ses forces dans l’espoir de créer une plateforme plus élargie pour réagir à leur marginalisation socioéconomique et politique par les Boba. Qui plus est, un certain nombre d’officiers des FARDC demandèrent une permission et allèrent se joindre aux rebelles en passant par la RC [République du Congo-Brazzaville]. On raconte qu’un certain capitaine a formé les insurgés.

On raconte que le Député National Léon Botoko et le Député Provincial Oscar Molambo comptaient parmi ceux qui appuyèrent les insurgés. Un insurgé démobilisé, qui prétend avoir été le chauffeur d’Odjani, nous fit savoir que des politiciens Lobala avaient tenté d’établir des liens entre l’insurrection et les forces de sécurité de Jean-Pierre qui gardent encore son vaste domaine à Gemena depuis les violences postélectorales de Kinshasa en 2006. Botoko avait communiqué avec le Capitaine commandant l’unité [de Bemba] et se sont mis d’accord pour qu’il se joigne aux insurgés une fois qu’ils auraient atteint le chef-lieu du District.

Le Chef de secteur à Dongo lors de la violence initiale entre les Inyelle et les Manzaya était M. Edo Nyabotabe. Il fut suspendu de ses fonctions au début du mois de septembre pour avoir fait cause commune avec les Inyelle. Cette décision s’avéra une erreur cruciale de la part du gouvernement  puisque non seulement Edo rejoignit finalement l’insurrection, mais cette suspension cristallisa aussi de plus grandes peurs, [comme celles disant que] les Boba allaient bientôt arracher le poste clé de Chef de secteur des mains des Lobala.

Dans l’entretemps, Odjani s’affublait déjà du surnom de « Nkunda II », reflétant l’espoir des leaders Lobala derrière lui que son mouvement armé fournirait une plateforme aussi solide que le CNDP pour forcer des concessions politiques de Kinshasa.

Q : Quel rôle la présence des armes et des anciens militaires mécontents dans l’Equateur a-t-elle joué ?

Steve : On raconte que les armes utilisées par les insurgés provenaient de plusieurs sources : a) celles que les Manzaya utilisaient pour chasser ; b) celles saisies des policiers ; c) celles que les officiers Lobala avaient amenées ; d) celles qui furent rassemblées par le chef de secteur Edo des caches d’armes du MLC dans les environs du secteur de Dongo.

A travers le secteur de Dongo, il y avait déjà de nombreux soldats démobilisés du MLC qui n’avaient jamais reçu d’aide à la réintégration par le biais du programme national de démobilisation, la CONADER [Commission Nationale de la Démobilisation et Réinsertion]. Plus de 400 de ces ex-MLC commencèrent à s’enrôler au service d’Odjani, beaucoup d’entre eux recevant des paiements. Comme par ironie du sort, après la déliquescence de la CONADER des suites de l’incompétence et de la corruption, l’un de ses anciens cadres fut nommé comme nouveau chef de secteur à Dongo pour mener à bien les efforts du gouvernement de réconciliation entre les Lobala et les Boba.

Q : Le conflit s’est exacerbé le 21 octobre et le 28 octobre 2009. Que s’était-il passé ?

Camilla : Puisque Dongo centre était devenu le point de focalisation des frustrations des Lobala devant le contrôle croissant des Boba, il est normal que ce soit là qu’Odjani allait mettre à exécution sa première grande attaque.

La nuit de la veille de l’attaque, le Chef de secteur intérimaire reçut une liste de noms des gens qui seraient ciblés— qui comprenait des politiciens Boba qui s’apprêtaient à se porter candidats au poste de Chef de secteur au cours des prochaines élections.

Tôt dans la matinée, les forces d’Odjani arrivèrent à Dongo centre et commencèrent à s’attaquer systématiquement aux Boba—allant de maison à maison, tuant les gens, et brûlant des maisons sur leur passage. Finalement, selon les résidents que nous avons interviewés, les insurgés commencèrent à s’attaquer à toute la population locale qui fuyait les violences.

Les gens prirent d’assaut les rives de la Rivière Oubangui comme ils tentaient de s’enfuir sur l’autre rive pour leur sécurité. On a rencontré des femmes déplacées qui nous ont dit que leurs enfants et leurs maris avaient été tués dans la violence ou qu’elles s’en étaient séparées et ne savaient où se trouvaient les membres de leurs familles.

Selon ce qu’on nous a dit, les insurgés prétendent qu’ils s’étaient retirés de Dongo centre de leur propre gré le 7 novembre [2009] après avoir réalisé l’objectif de chasser les Boba. Ils furent remplacés par une force de réaction rapide de la police et un petit peloton de casques bleus ghanéens de la MONUC. Néanmoins, après que le commandant de police fut parti à Gemena pour réapprovisionner le stock des rations, les forces d’Odjani décidèrent d’attaquer Dongo centre une deuxième fois dans la nuit du 28 novembre.

Quand le vol prévu de la MONUC essaya d’atterrir le lendemain matin, les insurgés essayèrent d’abattre l’hélicoptère et blessèrent cinq membres du personnel militaire et civil de la MONUC, qui furent évacués sur Impfondo en République du Congo pour traitement.

Après avoir repoussé les Ghanéens et volé une grande auto-blindée APC, Odjani et ses supporters, d’après certaines informations, commencèrent à croire qu’ils pouvaient finalement s’emparer de Kinshasa.

Q : Comment les FARDC se sont-elles comportées lorsqu’elles furent déployées pour mâter la rébellion ?

Steve : Après qu’Odjani eut repoussé la Police d’Intervention Rapide (PIR) hors de Dongo pour la seconde fois, les insurgés se dirigèrent sur Gemena en début décembre. Les premières unités FARDC à être déployées furent celles de la 10ème Brigade de Kisangani. Sur leur chemin pour deux défaites consécutives que leur infligeront les troupes d’Odjani, qui maintenant utilisaient le blindé APC de la MONUC qu’ils ont ravi des Ghanéens à Dongo centre, la 10ème Brigade se comporta de la même façon que les unités FARDC à l’est. A Bozene, on nous fit des récits de viols et de pillages auxquels se livra cette unité en route sur le front ou en revenant.

Dans l’entretemps, la MONUC aida à transporter sur le théâtre des opérations la Brigade Commando qui était en train d’être formée par les Belges à Kindu. Grâce à la résistance de la population Ngbaka (dont est membre Jean-Pierre Bemba), les commandos battirent les insurgés à plate couture et les repoussèrent jusqu’au village d’Inyelle, où la dispute initiale sur la pêche avait commencé. Selon certaines informations, le 1er janvier [2010], plus de 150 insurgés furent tués par les commandos.

Tout le long du déploiement des FARDC dans ces zones, hormis les exactions initiales perpétrées par la 10ème Brigade, l’armée congolaise, d’après les informations, avait généralement respecté la population civile. Cependant, on nous rapporta que des villages Lobala étaient brûlés sur l’axe Dongo-Inyelle et des opérations étaient menées pour forcer les personnes déplacées à l’intérieur du territoire à rentrer chez elles, opérations appelées « escortes ».

Q : La milice d’Odjani existe-t-elle toujours ? Représente-t-elle encore un danger ?

Camilla : Après les combats à Dongo centre, les forces d’Odjani se divisèrent en deux—l’une pour s’emparer de Gemena, l’autre pour s’emparer de Mbandaka. A Bobito, à près de 60 km de Gemena, les forces d’Odjani furent finalement repoussées jusqu’à leur base des opérations à Inyelle.

A Inyelle, une grande attaque eut lieu le 1er janvier 2010 et les forces d’Odjani furent presque annihilées.

A l’heure qu’il est, sur la base des rapports que nous avons vus, il ne reste plus grand-chose des forces d’Odjani. Des rumeurs courent qu’Odjani aurait lui-même été blessé, mais ceci n’a pas été vérifié.

En même temps, le fait qu’Odjani n’ait pas été capturé et sa mort point vérifiée, empêche le retour des déplacés — les éléments mystiques de son insurrection furent cités par beaucoup de déplacés avec qui nous avons parlés comme l’une des raisons pour laquelle ils continuaient de craindre de rentrer chez eux.

L’instabilité courante et l’absence des retours [des déplacés] sont des indicateurs nets de l’importance pour les casques bleus de maintenir leur présence dans l’Equateur — beaucoup de gens nous ont dit qu’ils se sentaient plus en sécurité avec la MONUC qu’avec les FARDC. Et aussi longtemps que les insurgés restent actifs, même s’ils n’opèrent guère sur un secteur étendu, il y aura des préoccupations continuelles sur la protection des civils.

Q : Comment réagissez-vous aux allégations selon lesquelles des pays voisins et des anciens mobutistes en exil avaient appuyé Odjani ? Qui était cet Ambroise Lobala—représentait-il vraiment les insurgés ?

 Steve : Les officiers ex-FAZ mobutistes qui supportèrent la rébellion du Président Sassou en RC commencèrent à suivre de près la transformation rapide de cette milice locale en une rébellion plus vaste. Cependant, il paraît qu’ils attendaient de voir si Odjani était capable de s’emparer de Gemena avant de se rallier autour de lui. Vu que ces ex-officiers des FAZ étaient des professionnels de carrière sous Mobutu, on a pensé qu’ils étaient réticents à suivre le leadership d’un jeune féticheur comme Odjani.

En ce qui concerne Ambroise Lobala, tout le monde sur le terrain croit qu’il n’est rien moins qu’un opportuniste de la diaspora, du moins ceux qui ont entendu parler de lui. Pas une fois on n’a entendu le nom qu’il avait donné à la rébellion, les « Patriotes résistants de Dongo ». Toutefois, si j’avais à conjecturer son identité, j’offrirais l’hypothèse selon laquelle Ambroise Lobala est le pseudonyme (« Lobala » étant le nom de la tribu) de l’ancien Lt. Col. Benjamin Nyambaka, qui offrit des fonds aux insurgés par l’entremise du père d’Odjani. Nyambaka était un officier Lobala travaillant à l’Etat-major à Kinshasa et qui fut accusé d’avoir opéré un vol massif des salaires avant de s’enfuir à Londres. Comme on rapporta que les communiqués d’Ambroise émanaient de Londres, ceci pourrait valoir comme explication.

Q : Si je comprends bien, vous ne pensez pas qu’on ait fait assez pour traiter des causes profondes de la crise. Pourquoi pas ? Plus précisément, comment les élections locales pourraient-elles rallumer ces antagonismes ?

Camilla : Les griefs locaux mettant aux prises les Inyelle aux Manzaya, qui ont déclenché un plus grand conflit, n’ont pas vraiment été proprement traités par le gouvernement congolais. Ils ont certes envoyé des délégations pour rencontrer les parties concernées— d’après ce que nous avons observé et ce que nous avons appris en parlant avec les autorités locales, le [gouvernement congolais] n’a jamais pris au sérieux les tensions grandissantes ou ne s’attendait nullement à ce que la crise atteigne de telles proportions. La stratégie principale pour résoudre ce problème consistait à payer les notables locaux et à appeler ce procédé une « réconciliation ». Il en est de même du conflit plus vaste entre les Lobala et les Boba. Le gouvernement congolais ne semblait pas penser que le conflit allait prendre une tournure aussi violente qu’il prit.

Dans le même temps, il semble régner un manque de compréhension de ce conflit en général —nombre de dépêches de la presse rapportent que la violence dans l’Equateur qui avait contraint 200.000 personnes à fuir leurs habitations est juste un conflit sur des droits de pêche alors qu’il y a clairement des griefs économiques et politiques plus importants derrière ce conflit.

Le gouvernement congolais s’astreint à faire rentrer les déplacés et semble souhaiter que la situation se décante comme par enchantement. Cependant, notre souci, c’est que si ces préoccupations plus générales ne sont pas traitées par le biais d’une réconciliation et d’un dialogue appropriés, alors vous aurez affaire à plus de déplacement et à plus de violence.

Steve : Les éléments politiques de ce conflit — plus particulièrement le désir des Boba de s’emparer du poste de Chef de secteur pourrait rallumer la violence lorsque les élections locales auront lieu.

Alors que la loi actuelle sur la décentralisation raffermirait les chefferies coutumières à l’est, les groupes ethniques de l’ouest ne se verraient point garantir le leadership de leur dominance politique sur leurs terres ancestrales. Dans cette optique, les Boba pourraient utiliser leur pouvoir économique à Dongo pour arracher le poste de Chef de secteur aux Lobala. Pour éviter tout rebondissement, les Boba aimeraient voir Dongo centre recevoir un statut territorial et administratif spécial en dehors du secteur de Dongo, telle qu’une « commune rurale ». Toutefois, cette désignation inciterait vraisemblablement une résistance considérable de la part des Lobala qui verraient leur chef-lieu découpé de l’intérieur de leurs terres ancestrales.

Un travail plus sérieux doit être fait pour résoudre ces tensions politiques et économiques sous-jacentes entre ces deux groupes. A notre avis, la MONUC a un rôle important à jouer, pour appuyer une réponse plus compréhensive et plus sérieuse du gouvernement congolais entre maintenant et les élections locales prévues pour l’année prochaine. Des organisations de la société civile, déjà actives dans les environs de Dongo et de Gemena, peuvent aussi contribuer positivement aux efforts de médiation. Elles doivent être appuyées par les bailleurs de fonds internationaux dans les domaines du renforcement des capacités et du financement.

Au final, la situation dans l’Equateur est un exemple de l’instabilité générale qui prévaut en RDC— et elle bout juste au-dessous de la surface en attendant d’exploser. La demande de Kabila de réduire les forces de la MONUC est prématurée ; et l’Equateur montre l’incapacité du gouvernement congolais de s’occuper de ces types de crises sans l’appui de la communauté internationale.

Posté par Alex Engwete à 08:20 - Commentaires [82] - Permalien [#]

Commentaires

    Contribuer à l'histoire immédiate de la RDC...

    C'est la première fois que je prenne connaissance de cette version des faits...Sous réserve que cette version soit confirmée, cela me conforte dans l'idée que ces faits ont été trop souvent analysés/interprétés selon que l'on était pro ou anti-kabila. Ce faisant, on oublie :
    1. qu'une de premières missions d'un gouvernement est d'assurer la protection et de rendre justice à ses citoyens (mais aussi aux étrangers qui habitent son territoire)...
    2. que s’il faut demander des comptes au gouvernement congolais, il ne faudra pas oublier les acteurs qui agissent dans l’ombre (petits et grands)…

    Tout ceci me ramène à la question du ‘que faire ?’ et je suis totalement d’avis que notre histoire ne doit pas s’écrire sans nous… Tenez : Je suis tombé par hasard sur cet appel http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=166359&Actualiteit=selected
    et depuis, j’ai vérifié l’info auprès des congolais que je connais mais personne n’était au courant, pas même ceux qui habitent au Canada… C’est pourquoi, je me suis dit qu’à partir de cet espace pouvait démarrer une action visant à la fois à éclairer les congolais sur les subterfuges utilisés pour exploiter leurs richesses et à demander des comptes à celles et ceux qui en sont les responsables. Il me semble ici que nous disposons non seulement d’une documentation fort abondante mais surtout, de qualité. Si l’idée d’une action est retenue et portée par plusieurs d’entre nous, les modalités pratiques de sa réalisation ne devraient pas être trop compliqués à définir…
    Enfin, pour ma part j’estime que le minimum que l’on puisse faire est de faire circuler ce genre d’infos car il n’y a rien de pire que de se laisser aller à des lamentations sans fin sur ce qui nous arrive…
    La situation actuelle de la RDC n'est pas une fatalité.
    Qu’en pensez-vous ??

    Posté par Sik, 30 mars 2010 à 23:05
  • @Bely21,

    Tu trouveras ci-après la suite de ce à propos de quoi nous avons déjà échangés: http://slapp.ecosociete.org/

    Posté par Sik, 30 mars 2010 à 23:13
  • @ SIK,
    Si des sociétés délinquantes du type Barrick Gold peuvent ainsi piller les ressources de la planète en achetant des concessions riches en minéraux à des dictateurs corrompus, c'est précisément parce que ces sociétés savent ne rien avoir à craindre du système de justice local. Plusieurs anciens premiers ministres Canadiens (dont Brian Mulroney, PM de 1984-1993) et Georges Bush Sr siègent sur le CA de Barrick Gold. Ce sont ces mêmes politiciens qui ont nommés leurs amis et associés au rang de juge pour faire le sale travail de justice au mépris des règles de droit et de leur serment d'office.
    C'est ainsi que ces grosses eentreprises se permettent de fermer le clapper à toute personne ou entité qui essaierait de marcher sur ses plattes bandes.
    Comme je te l'avais fais savoir lors des précédents échanges, il n'y a rien qui pourra se faire à partir du Canada, vu la forte collusion entre Justice , Corporate, politique et voire Média. Il n'y a que le Quebec qui a pu faire passer une loi anti-Slapp (Strategic Lawsuit Against Public Participation) depuis juin passé mais aucune loi pareille au niveau fédéral et les raisons sont connues. C'est pratiquement le recours des pratiques congolaises lorsqu'il s'agit de critiquer le préso où l'on se voit arrèter pour outrage à la personne du président (demi-dieu kaka!!!!)

    Le seul ménage efficace doit s'attaquer à la racine du mal et nécessairement englober le système complaisant de nos gouvernants envers les délinquants corporatifs ayant leur base au Canada. La racine de ce mal est la forte propension à la corruption qui sevit en RDC. Nous devons compter que sur nous-mêmes à partir de l'intérieur du pays avant de compter sur l'aide d'autre pays. Bravo au Gouvernement Norvégien qui a sur sa liste-noire cette compagnie de Barrick-Gold

    @ Alex,

    L'interview de Jason Stearns ne fait que confirmer l'amateurisme et l'absence d'une vision politique éprouvée de gestion de conflit de la part des détenteurs du pouvoir en RDC. Tout ce qu'ils aiment ce sont des solutions Band-Aid tout en se sucrant au passage en payant quelque bribes aux soi-disant notables de tribu.
    Si nos dirigeants avait une vision claire de la politique, ils auraient fait en sorte qu'il y ait developpement dans l'intérieur du pays qui ouvrirait la porte à d'autres types d'industries et donc de l'emploi et ainsi, ces tribus n'auraient pas à se battre pour le poisson en plein 21è siècle et personne n'aurait recupéré cet incident pour des intérêts politiques personnels comme l'ont fait les personnes citées dans cet interview. J'irais même plus loin, certains politiciens ne se seraient même pas lancés dans la politique comme profession et on aurait pas ce pléthore des partis politiques.

    Posté par Bely21, 31 mars 2010 à 18:50
  • @ Bely21 :

    Oncle, tu as tout à fait raison. Le gouvernement congolais est encore dans l’incapacité de gérer une crise —quelle celle-ci soit d’origine naturelle ou causée par l’homme. Dongo ne fait qu’illustrer ce point, comme le soulignent d’ailleurs les humanitaires interviewés par Jason Stearns. Il est donc prématuré et irresponsable de réclamer à cor et à cri le départ de la MONUC…

    Par ailleurs, je m’étonne que Tongo Etani et Clara la Sorcière restent muets comme des carpes, eux qui croyaient trouver en un Ambroise Lobala le nouveau leader révolutionnaire du Congo. Comme les humanitaires le révèlent, « Ambroise Lobala » est le pseudo du Lt. Col. Benjamin Nyambaka qui a volé massivement les salaires des soldats congolais avant de s’enfuir à Londres. Si les « bana mboka londoniens » étaient conséquents dans leurs actions, ils devraient embusquer ce voleur des grands chemins dans une allée sombre de Londres et le passer proprement à tabac au lieu de s’en prendre à des Shé Okitundu et à des Yves Kisombe !

    Posté par Alex Engwete, 31 mars 2010 à 20:22
  • CORRECTION:

    "... QUE celle-ci..."

    Posté par Alex Engwete, 31 mars 2010 à 20:24
  • Alex nakimi tééé, noko akimaka téé

    @ Alex,

    Je ne suis pas muet comme une carpe, les textes des humanitaires sont orientés et je me méfie d'avaler n'importe quoi sans faire l'analyse avec d'autres sources, cette histoire d'enyele et des manzayas pouvait démarrer sur une crise piscicole et devenir une insurrection nationale.

    Je déplore l'abandon à Impfondo(Congo Brazzaville) de nos compatriotes affaiblis, dns un état de dénouement par les autorités de Kinshasa.

    J'écris tous les jours sur les méfaits de la corruption et du tribalisme dans les sphères du pouvoir à Kinshasa, quand nous voyons abasourdis les injonctions d'OBAMA à Hamid Karzaï sur la lutte contre la corruption, je me dis au CONGO la moitié du budget est partagé par des satrapes locaux, avec à la tête kanambé hyppo.

    QUELQU'UN peut m'expliquer sans rires, les résultats de cinq chantiers?

    noko prof.tongo etani

    Posté par tongo etani, 31 mars 2010 à 21:59
  • @Bely 21,
    Je ne doute pas un seul instant du fait que nous devons d'abord compter sur nos propres forces mais n'y a-t-il pas lieu d'envisager des actions à la fois à l'intérieur et à l'extérieur de la RDC? Par ailleurs, s'il y a des actions à l'extérieur,dans ma conception des choses, les congolais doivent en être les fers de lance...
    Enfin, le congo étant à proprement parler un pays ''dominé'' et son leadership politique ne se distinguant pas particulièrement par sa clairvoyance,pourquoi ses fils et ses filles ne se chargeraient pas de défendre ses intérêts???
    Je ne t'apprendrai rien en te disant que des activistes de Greenpeace ou d'amnesty internationnal nous ont déjà démontré plus d'une fois qu'ils pouvaient être 'diablement' efficaces...alors, pourquoi pas nous, pourquoi n'y aurait-il pas des activistes de la cause congolaise??? Et à ce propos, il y a pas mal d'énergies qui sont 'gaspillées' avec, par exemple, les 'bana mboka' qu'on retrouve ici et là: leurs méthodes expéditifs(faute d'arguments?)et leur discours 'abracadabrantesque' nuisent gravement à la cause qu'ils prétendent défendre...
    La classe politique congolaise serait-elle à l'image de celles et ceux qu'elle prétend représenter? Pour ma part, je considère qu'il s'agit de travailler concrètement à mettre des idées et des alternatives au pouvoir. Dongo n'est malheureusement pas le seul exemple de ce type, d'autres crimes politiques et économiques se déroulent encore et toujours sous nos yeux ou pas loin...

    Posté par Sik, 31 mars 2010 à 22:54
  • @Sik,
    Certes on peut essayer de faire bouger les choses à partir de l'extérieur mais comme tu le dis si bien, il faudrait que ces actions extérieures soient initiées par les congolais ou congolais d'origine. Or, une chose est certaine les politiques de nos pays d'adoption ne prennent en considération les memos de certaines communautés que si ces dernières representent un poid électoral considérable sur lequel ils pourront demander un retour d'ascenseur dans les prochains scrutins.
    C'est là que les communautés congolaises dans certains pays pour ne pas dire partout, pechent. Non seulement, nos communautés ne savent pas s'unir pour faire un seul front mais en plus il leur manque des attitudes citoyennes.
    Il est plus facile de remplir le Zenith pour un concert de Werra avec droit d'entrée de 30 euros, mais pratiquement difficile de réunir 300 congolais pour une manifestation gratuite pour le bien de la communauté.
    Les congolais devraient apprendre à faire un seul front comme ils le font lors des "matangas", apprendre à faire valoir leur droit de vote en tant que citoyen dans leur pays d'adoption tout en monnayant leur vote en contre-partie de mesures positives pour la RDC comme le font les autres communautés (tibetaines, sri-lankaines, juives ...).
    Le cas que tu évoques ici des bana-Mboka est assez éloquent. Comment expliquez par exemple qu'en Belgique, avec une diaspora congolaise de plus de 100 mille têtes, le politique belge prenne des décisions qui ne cadrent pas avec les aspirations de ses administrés d'origine congolaise. Cela montre que les congolais de Belgique gaspillent leur effort ailleur (Concert ou lynchage de qlqs politiques congolais) au lieu de le concentrer sur ce qui est important.
    Il y a une fille d'origine congolaise que j'ai connu à Bxl dans les années 90 qui était entrée dans le gouvernement fédéral de Belgique en tant que sécretaire d'état. Qu'est-ce qu'ont été les retombées de cette entrée dans le gouvernement pour la communauté congolaise en Belgique. Je crois que rien puisse la Belgique a su influer pour envoyer des militaires de l'Eufor pour assurer la victoire de Joeseph Kabila en 2006.
    Le véritable problème est plus en nous congolais. Comment nous nous définissons par rapport au reste du monde.

    Posté par Bely21, 01 avril 2010 à 18:46
  • Réflexion de tongo

    Noko na ba ngonga moko azalaka na posa ya COPIER - COLLER téééé, WAYAAAA (l'oncle de temps en temps n'a pas besoin de copier-coller, c'est ça la vérité (lol))


    Bonjour kolomabele,

    Merci pour ta réflexion, je voulais juste ajouter un codicille sur la mentalité de nos compatriotes soit disant intellectuels qui se vautrent dans la recherche éffrénée des dollars en vendant pères et mères sans scrupules.

    Nous devons redresser la barre, le navire CONGO sombre dans l'eau SAUMATRE de la gabégie, de la cupidité, du tribalisme et surtout de la CORRUPTION.

    Les intellectuels se comportent comme des ignares, le profit facile a pris la place du discernement.

    Nos soeurs et frères de deux kivu par tribalisme anti-kinshasa iront voter comme un seul homme, un des responsables de plus de sept cent mille viols, de plus de huit millions des morts, même si la personne est d'origine RWANDAISE à condition que le candidat parle swahili et apporte des tee shirts, cent francs Congolais, un peu de riz et surtout fustige les autorités et les satrapes de KINSHASA la poubelle, ils vont oublié les RWANDAIS et voter pour le populiste TRIBALISTE et CORROMPU.

    Nous avons un devoir et promouvoir l'EDUCATION de nos masses vautrées dans l'analphabétismes CHRONIQUES.

    L'opposition n'existe pas au CONGO, leurs répresentant à kin négocient nuitamment leur silence après réception des sommes FARAMINEUSES, aaaaaah pasi kimbeni!!!

    Nous devons continuer la lutte pour l'émancipation, l'éducation et l'émergence d'un ETAT DEMOCRATIQUE au CONGO de nos AIEUX

    Noko, nguatshi, manseba, kwiya, muyomba, ngua nkazi, oncle national, Prof. tongo etani

    Posté par tongo etani, 02 avril 2010 à 10:29
  • Je crois en un Congo meilleur...

    @Bely 21;

    Ce que tu abordes là touches un point essentiel: nous avons la responsabilité de nous sortir de là où nous sommmes et pour ce faire,une bonne analyse de la situation (en mettant en lumière nos forces et nos faiblesses) est un préalable...
    Certes, dans l'état actuel des choses, nous ne sommes pas organisé mais cela n'est en rien une fatalité. Commençons d'abord par nous organiser à quelques-uns(le nombre importe peu) autour des idées et des actions à mettre ultérieurement à la disposition de toutes et tous. En affirmant cela, je ne fais que redire ce que Henri Boma, par exemple a maintes fois écrit sur cet espace. Et je ne désespère pas de participer un jour à la concrétisation de cela.Et cet espace que alex met gracieusement à notre disposition en est une belle opportunité... Devra-t-on nous résigner à en faire un espace pour recueillir nos lamentations et rien d'autre? Rien qu'en rélisant toutes les réactions à cet article, j'y vois déjà pas mal de propositions...

    Posté par Sik, 03 avril 2010 à 00:00
  • Dongo était un fait divers

    Une lutte fratricide pour pour une question de partage d'un étang de pêche est à classer avant tout dans la colonne des faits divers. La mort d'hommes qui s'ensuivit a mis en exergue la diligence du gouvernement congolais comme le ferait n'importe quel gouvernement responsable dans lorsque la sécurité de quelque lopin de terre et des individus qui y habitent est mise en danger. Dans l'ensemble cela reste un fait divers que quelques opposants professionnels mettent en avant pour justifier des mêlées subversives contre notre pays.
    Un témoignage sérieux de la part d'un monzaya ou d'un enyele serait très important mais personne ne songe à interviewer ces modestes paysans de l'équateur. Ils n'ont visiblement rien à dire puisqu'ils ne viendront pas revaloriser le mensonge qui entoure les événements de Dongo vus avec un miroir grossissant ici en occident par des pseudo opposants qui ne sont en réalité que des tribalistes invétérés qui se morfondent de ne pas voir leur congénère tribal à la présidence de la république.
    Le Congo est une république,une démocratie où au jour d'aujourd'hui l'alternance est possible mais les adversaires de la jeunes démocratie restent prisonnier de la pensée onirique d'une prochaine dictature dont ils seraient les acteurs principaux.
    Le gouvernement congolais a mis fin au désordre de Dongo. Qu'entend-on de la part des opposants,que le gouvernement serait incapable de maîtriser la situation. Si une rébellion avérée s'était emparé de la province de l'équateur on airait peut-être entendu pire.
    Je préférerais que le chien aboie pendant que la caravane passe.

    Posté par bony, 03 avril 2010 à 02:04
  • Dongo était un fait divers

    Une lutte fratricide pour pour une question de partage d'un étang de pêche est à classer avant tout dans la colonne des faits divers. La mort d'hommes qui s'ensuivit a mis en exergue la diligence du gouvernement congolais comme le ferait n'importe quel gouvernement responsable lorsque la sécurité de quelque lopin de terre et des individus qui y habitent est mise en danger. Dans l'ensemble cela reste un fait divers que quelques opposants professionnels mettent en avant pour justifier des mêlées subversives contre notre pays.
    Un témoignage sérieux de la part d'un monzaya ou d'un enyele serait très important mais personne ne songe à interviewer ces modestes paysans de l'équateur. Ils n'ont visiblement rien à dire puisqu'ils ne viendront pas revaloriser le mensonge qui entoure les événements de Dongo vus avec un miroir grossissant ici en occident par des pseudo opposants qui ne sont en réalité que des tribalistes invétérés qui se morfondent de ne pas voir leur congénère tribal à la présidence de la république.
    Le Congo est une république,une démocratie où au jour d'aujourd'hui l'alternance est possible mais les adversaires de la jeunes démocratie restent prisonnier de la pensée onirique d'une prochaine dictature dont ils seraient les acteurs principaux.
    Le gouvernement congolais a mis fin au désordre de Dongo. Qu'entend-on de la part des opposants,que le gouvernement serait incapable de maîtriser la situation. Si une rébellion avérée s'était emparé de la province de l'équateur on aurait peut-être entendu pire.
    Je préférerais que le chien aboie pendant que la caravane passe.

    Posté par bony, 04 avril 2010 à 08:36
  • Pays pour les durs à cuire

    selon radio Okapi, des "insurgés" Enyele seraient à Mbandaka.

    http://www.radiookapi.net/actualite/2010/04/04/mbandaka-la-fete-pascale-sous-le-coup-des-tirs-nourris-l%E2%80%99aeroport-sous-le-controle-des-enyele/

    Posté par Emile Zoba, 04 avril 2010 à 16:39
  • Pays pour les durs à cuire

    selon radio Okapi, des "insurgés" Enyele seraient à Mbandaka.

    http://www.radiookapi.net/actualite/2010/04/04/mbandaka-la-fete-pascale-sous-le-coup-des-tirs-nourris-l%E2%80%99aeroport-sous-le-controle-des-enyele/

    Posté par Emile Zoba, 04 avril 2010 à 16:40
  • Pays pour les durs à cuire

    selon radio Okapi, des "insurgés" Enyele seraient à Mbandaka.

    http://www.radiookapi.net/actualite/2010/04/04/mbandaka-la-fete-pascale-sous-le-coup-des-tirs-nourris-l%E2%80%99aeroport-sous-le-controle-des-enyele/

    Posté par Emile Zoba, 04 avril 2010 à 16:40
  • Lisant le lien vers radiookapi.net, suggéré par le commentaire de Monsieur ZOBA Emile, je ne peux m’empêcher de signaler que la résurgence, dans la sphère médiatique, des actes de ceux qui s’illustrèrent à Dongo est annoncée alors qu’on se rapproche de la date du 13 avril 2010. Or, c’est la date prévue (depuis la fin mars 2010) par Monsieur LE ROY Alain, secrétaire général adjoint de l’Onu en charge des opérations de maintien de la paix, pour dire quand l’O.N.U. appréciera, sur base d’un rapport du Secrétariat Général relatif à la situation sécuritaire en R.D.C., les suites à donner à la Résolution 1906 (2009) du 23 décembre 2009.

    Depuis l’annonce de cette réunion du 13 avril 2010, qu’on fait les pleureuses émotives zaîro-congolaises alors qu’elles ont eu le temps de se mettre en ordre de bataille pour, ne fut-ce qu’une seule fois depuis qu’elles pleurent sur la Toile, faire autre chose que pleurer ?

    Rappel:http://www.lepotentiel.com///afficher_article_archive.php?id_article=93937&id_edition=4942&yearID=2010&monthID=03&dayID=27

    Alors qu’il y a manifestement un buzz médiatique principalement (mais pas exclusivement) orchestré par des intérêts occidentaux instrumentalisant de légitimes colères zaîro-congolaises, il est dommage que le jeune président KABILA se soit lui-même rendu inaudible et peu crédible alors qu’on aimerait savoir toute la vérité sur les évènements à Dongo et alentours pour être certain qu’il s’agit uniquement de « faits divers » et non une tentative de déstabilisation pour faire pression sur la R.D.C. au sujet du mandat de la MONUC.

    En effet, lisant et relisant la traduction de l’entretien que ALEX nous fournit ici, je m’interroge.

    Depuis que l’Occident s’impose chez nous, quand donc avons-nous assumé nous-mêmes LA RESPONSABILITE DE DIRE COMMENT ET POURQUOI CERTAINES VIOLENCES ARMEES SONT PERÇUES COMME DES ACTES D’EMANCIPATION TANDIS QUE D’AUTRES SONT PERÇUES COMME DE PURES SAUVAGERIES ?

    Une question similaire peut aussi être formulée à propos de la prédation des matières premières. Suivant le lien vers congoforum.be suggéré par SIK, on constate que ce sont des auteurs canadiens, et non zaïro-congolais, qui subissent des menaces de sanctions pécuniaires tendant à censurer leurs écrits dénonçant lesdites prédations.

    Où sont et que font les Zaïro-Congolais alors que d’autres racontent et interprètent les prédations et les violences armées commises chez nous ?

    Posant la question aux gestionnaires de congoforum.be, ceux-ci m’ont signalé un ouvrage de l’un d’eux : « "BAONI", Congo 1895-1908 : LES REVOLTES DE LA FORCE PUBLIQUE SOUS LEOPOLD II ».

    En quatrième page de couverture dudit ouvrage, on peut lire : « LES HISTORIENS EVOQUENT CES EVENEMENTS EN ORDRE DISPERSES […] LES REVOLTES MILITAIRES DE LA FIN DU XIX SIECLE NE FONT, DANS LA BIBLIOGRAPHIE POURTANT ABONDANTE DE L’ETAT INDEPENDANT DU CONGO (E.I.C.), L’OBJET D’UN AUCUN OUVRAGE QUI NE DEFORME PAS LE SUJET, SOIT EN L’ATOMISANT PAR UNE APPROCHE ANECDOTIQUE, SOIT EN LE NOYANT DANS UNE FOULE D’AUTRES CONSIDERATIONS. ET POURTANT, ON S’ACCORDE A DIRE QUE CES REVOLTES FAILLIRENT MENER L’E.I.C. A SA PERTE ».

    Ainsi donc, là où une récit cohérent permettrait de dire des vérités contraires aux intérêts des prévaricateurs au profit de qui certains esprits malintentionnés écrivent Notre Histoire, ceux-ci s’abstiennent d’une telle cohérence.

    Résultat : combien parmi nous sont suffisamment documentés pour comprendre eux-mêmes et pour enseigner à nos enfants, par exemple, que les prétendues « REVOLTES TRIBALES » encore hypocritement dites « MUTINERIE DE LULUABOURG, REVOLTE DES BATETELA, REBELLION DE L’EXPEDITION DHANIS, MUTINERIE DE SHINKAKASA » ?

    Ce évènements ne furent pas, pour reprendre l’expression citée ici par un compatriote, des preuves de « faits divers » mais des preuves d’un fait historique majeur, à savoir : « UN CORPS SOCIAL NOUVEAU, ENGENDRE PAR LA COLONISATION SE RETOURNAIT CONTRE ELLE » en assumant, par ladite rébellion, « LE PREMIER ACTE POLITIQUE CONGOLAIS ».

    Pour ces motifs, je fais mienne, au sujet des faits à Dongo et alentours, l’appréciation de SIK : « Sous réserve que cette version [traduite par ALEX] soit confirmée, cela me conforte dans l'idée que ces faits ont été trop souvent analysés/interprétés selon que l'on était pro ou anti-kabila ».

    Tout en faisant mienne l’appréciation de SIK, il me faut dire que l’Internaute, qui signe BONY, s’exprime ici différemment de SIK sans pour autant susciter ma (très) modeste désapprobation. (c’est rare ! faut-il le souligner ?)

    En effet, par quel argument réfuter la pertinente assertion, signée BONY, selon laquelle « Une lutte fratricide pour une question de partage d'un étang de pêche est à classer avant tout dans la colonne des faits divers » ?

    Personnellement, je fais aussi mienne l’assertion dudit Internaute selon laquelle « le mensonge qui entoure les événements de Dongo vus avec un miroir grossissant ici en Occident par des pseudo opposants qui ne sont en réalité que des tribalistes invétérés qui se morfondent de ne pas voir leur congénère tribal à la présidence de la république ».

    Comment, alors, persiste, pour SIk comme pour moi-même, ce sentiment d’insatisfaction à s’en tenir aux assertions de BONY ?

    N’a-t-on pas constaté que les incertitudes desdits évènements de Dongo et alentours se déroulaient au moment où les autorités de la R.D.C. demandaient au Conseil de Sécurité de l’O.N.U. révocation ou réaménagement du mandat de la MONUC ?

    Comme pour la géniale hypocrisie du Général DE GAULLE criant « Je vous ai compris… » à une foule refusant la séparation entre France et Algérie alors que lui-même DE GAULLE songeait le 4 juin 1958 à comment procéder à ladite séparation, n’a-t-on pas constaté que le Conseil de Sécurité de l’O.N.U., dans une hypocrisie de même acabit, déclare, en sa Résolution 1906 (2009) du 23 décembre 2009, « son attachement à la souveraineté, à l’intégrité territoriale et à l’indépendance politique de la République démocratique du Congo » ?

    N’a-t-on pas constaté que, dans ladite résolution, l’exhortation à nos autorités de nous doter d’une armée tant professionnelle et disciplinée que « pluriethnique », est une hypocrite résolution comme pour faire croire que l’O.N.U. se soucie de la sécurisation de nos populations et ce davantage que nos autorités dont on constate qu’elle sont peu empressées de traduire NTAGANDA Bosco et NKUNDABATWARE Mihigo en justice et peu soucieuses d’interdire aux ex-CNDP à servir de 5ème Colonne rwandaise au sein de la R.D.C. ?

    Et, pour éviter la posture de pleureuse émotive se contentant de complainte, je n’ose même pas évoquer ici ma méfiance envers les annonces d’initiatives françaises et états-uniennes au sujet des populations déplacées vers la Congo Brazzaville alors que ces annonces apparaissent comme des plans médias pour faire contraste avec les insuffisantes initiatives de Kinshasa.

    Alors qu’il y a manifestement un buzz médiatique principalement (mais pas exclusivement) orchestré par des intérêts occidentaux instrumentalisant de légitimes colères zaîro-congolaises, il est dommage que le jeune président KABILA se soit lui-même rendu inaudible et peu crédible alors qu’on aimerait savoir toute la vérité sur les évènements à Dongo et alentours pour être certains qu’il s’agit uniquement de « faits divers » et non une tentative de déstabilisation pour faire pression sur la R.D.C. au sujet du mandat de la MONUC.

    Posté par BOMA OMENA Henri, 04 avril 2010 à 17:26
  • Wapi ALEX? ébéba,!!!!

    Equateur : Kabila sauvé par la Monuc
    [4 Commentaires à cet article]


    Des soldats de la Mission de l’Onu au Congo. Photo Monuc


    Deux morts. C’est le bilan - provisoire? - de l’attaque surprise menée, dimanche 4 avril, dans la ville de Mbandaka, par ceux que le gouvernement de Kinshasa se complait à désigner sous la dénomination dédaigneuse d’«insurgés Enyele». Cette offensive qui a surpris non seulement les éléments des FARDC mais aussi les forces onusiennes, présente le relief d’un avis de tempête, un coup de semonce qui vient tordre le cou au «mensonge d’Etat» entretenu, depuis cinq mois, autour de ce qui se passe réellement dans la province de l’Equateur. La fragilité du système de défense et de sécurité en RD Congo est mise une fois de plus à nu. Les FARDC auraient repris dans la soirée le contrôle de l’aéroport de Mbandaka. Quelle que soit l’issue des affrontements qui ont eu lieu dans cette ville, ce fait constitue un cinglant camouflet infligé à Joseph Kabila ainsi qu’aux durs de son entourage.


    Kinshasa, mercredi 31mars. Le Premier ministre Adolphe Muzito préside la réunion du Conseil des ministres en l’absence de Joseph Kabila en visite en Corée du Sud. Le ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Adolphe Lumanu Mulenda Bwana N’sefu, fait le point sur la situation dans son secteur. Les Congolais sont habitués à entendre le gouvernement clamer, à chacune de ses réunions, que «tout va bien» alors même que rien ne va surtout au plan social et sécuritaire. Une dépêche de l’Agence congolaise de presse datée, vendredi 2 avril, rapporte que le ministre Lumanu a indiqué qu’«une situation de calme général» régnait aux quatre coins du pays «à l’exception des cas d’insécurité enregistrés dans certains coins de l’Est du pays et du Nord de la province de l’Equateur où se poursuivent les opérations militaires en vue du rétablissement de la situation sécuritaire».

    Confusion

    Dimanche 4 avril, c’est la fête de Pâques. Les habitants d’Ekanga (une appellation familière du chef-lieu de l’Equateur) se sont rendus nombreux à l’Eglise. Très vite, les fidèles entendent des crépitements d’armes légères et les détonations d’armes lourdes. La confusion est totale dans la ville. Qui tire sur qui ? Selon le ministre provincial de l’Intérieur, Guy Inenge, des échanges de tirs opposaient des forces de sécurité aux «insurgés », au nombre de trente, qui auraient débarqué d’un bateau «en provenance de Kinshasa». Selon d’autres sources, les assaillants auraient débarqué à Lolanga avant de pilonner la résidence du gouverneur et l’aéroport de Mbandaka, déserté par les éléments des FARDC (Forces armées de la RD Congo). On apprenait que le gouverneur Jean-Claude Baende séjourne depuis plusieurs jours à Kinshasa.

    Selon des sources onusiennes, un casque bleu de nationalité ghanéenne, a été atteint par une roquette au cours des combats qui se poursuivaient dans la soirée autour de l’aéroport de la ville. "De durs combats sont toujours en cours, surtout autour de l’aéroport", a déclaré le porte-parole de la Monuc, Madnodje Mounoubai. "Un soldat de la paix, un Ghanéen, a été tué. Il se rendait à l’aéroport à bord d’un véhicule blindé de transport de troupes lorsqu’il a été atteint par une balle", a-t-il ajouté. Un agent contractuel aurait également péri. Surpris par l’attaque, les soldats onusiens basés à cet aéroport n’ont eu leur salut qu’en optant pour un «repli stratégique» dans la brousse. Tout en reconnaissant l’effet de surprise, le général Janvier Mayanga qui dirige les opérations des FARDC assure avoir repoussé les assaillants lesquels «ont fui en direction de l’aéroport ». Et que les forces loyalistes ont lancé la «contre-attaque» pour reprendre ce site. Selon la radio Okapi, l’aéroport aurait été repris dans la soirée. Cela voudrait-il dire que ce mouvement insurrectionnel est éradiqué ? Assurément pas. Les insurgés viennent de démontrer qu’ils disposent de ressources pour «surprendre» les forces loyalistes. Que va faire Kabila ? Va-t-il accentuer le côté répressif de son système ou analyser froidement les événements nés dans la localité de Dongo et en tirer des leçons ?

    Injustice sociale

    Outre l’organisation périodique des élections, on reconnaît un régime démocratique par le respect que les dirigeants en place manifestent à l’égard de la vie et de la dignité de la personne humaine. Les événements sanglants de Dongo et ceux de Mbandaka viennent confirmer l’échec - le mauvais départ? - de la «jeune démocratie congolaise». Quel gâchis ! Ces deux affaires ont été précédées par le massacre des adeptes de Bundu dia Kongo (janvier 2007 – février et mars 200 et les affrontements de mars 2007 entre des éléments de la garde présidentielle et les soldats attachés à la sécurité du vice-président de la RD Congo Jean-Pierre Bemba Gombo. Qui aurait cru qu’après le vote de 2006, des filles et fils de ce pays allaient (re) prendre les armes pour faire entendre leur cause ? Les gouvernants congolais seraient mal inspirés de réduire les événements sous examen et leur développement à une simple querelle autour d’un «étang poissonneux». Le mal est plus profond. En fait, des segments de la population congolaise ne se reconnaissent guère au pouvoir en place. L’injustice sociale en est la cause. Au nom de quel principe, les ressortissants de certaines provinces du Congo sont plus «chouchoutés» que d’autres ? Pourquoi certaines provinces sont privilégiées que d’autres?

    Près de quatre années après les consultations politiques, les Congolais attendent désespérément l’avènement du «nouvel ordre politique» promis lors de la signature de l’Accord de cessez-le-feu de Lusaka en juillet 1999 et à l’occasion du Dialogue intercongolais qui s’est tenu en décembre 2002, en Afrique du Sud. Il en est de même de la « réconciliation nationale». Le nouvel ordre politique réclamé ne signifiait rien d’autre que l’antithèse du modèle de société instauré par les «libérateurs» du 17 mai 1997 avec son lot d’arbitraire, des violations massives des droits humains, de racket, de spoliation, de népotisme et de corruption. Un modèle de société que "Joseph" semble être le continuateur. En tous cas, les Congolais avaient et continuent à avoir soif d’un Etat où règne la primauté du droit et où les pouvoirs publics sont réellement au service de l’intérêt général.

    Régime de terreur

    Dès le lendemain de la proclamation de sa «victoire» à la présidentielle de 2006, Joseph Kabila - au lieu de renforcer le caractère républicain des institutions du pays - a pris l’engagement de «mâter» ses concitoyens. Quel étrange programme politique ? «Je vais remettre de l’ordre», déclarait-il dans une interview accordée au quotidien bruxellois «Le soir». Depuis quatre ans, «Joseph » a instauré en RD Congo un régime de terreur. L’armée, la police, les services de renseignements civils et militaires fonctionnent tels des milices au service exclusif d’un homme et de sa camarilla. La prison de Makala est remplie des civils et militaires, détenus depuis plusieurs mois sans motif valable. Les arrestations arbitraires, les tortures, les exécutions extrajudiciaires sont banalisées. Le «rétablissement de l’autorité de l’Etat» est devenu un subterfuge destiné à exonérer les agents publics de leurs responsabilités pénales.

    Fin octobre dernier, l’opinion congolaise entendait parler du conflit né entre les membres de deux communautés ethniques dans le territoire de Kungu, district du Sud Ubangi. Les mauvaises habitudes ayant la peau dure, les policiers envoyés sur place pour «rétablir l’autorité de l’Etat» se sont mis à tirer sur to0ut ce qui bouge à Dongo, une région où habitent de nombreux démobilisés des FARDC. C’est l’affrontement. Bilan : 47 policiers tués. C’est la naissance du mouvement politico-militaire dit «Patriotes résistants congolais» (PRC). Combattants aguerris, ceux-ci ont taillé en pièces plusieurs contingents des policiers et soldats déployés dans la région. Le gouvernement ne dit pas la vérité aux Congolais.

    Kabila-Monuc

    Depuis mi-janvier dernier, les PRC se sont faits discrets. «C’est un changement de stratégie», entend-on dire. Le 27 février, on apprenaient l’occupation "sans combats" de la localité de Makanza, situé à environ 200 kilomètres en amont de Mbandaka. Les forces loyalistes n’ont pu réoccuper le terrain perdu que le 3 mars grâce à l’appui des forces onusiennes. Selon les informations diffusées par la radio okapi, l’aéroport de Mbandaka a été reconquis par les FARDC grâce aux mêmes troupes de la Monuc.

    Depuis plusieurs mois, Joseph Kabila entretient des relations détestables avec la Mission de l’Onu et son chef le Britannique Alan Doss. Kabila exige le retrait, dans un premier temps, de la Monuc des provinces de l’Equateur, du Bas-Congo et du Katanga. Et dans un second temps, le départ définitif d’ici à juin 2011. Au motif que la situation serait «sous contrôle» depuis l’année dernière. Exception : les deux provinces du Kivu. Que dire de la Province Orientale où les rebelles ougandais de la LRA font la loi notamment à Dungu ?

    L’attaque de Mbandaka est venue démontrer que Joseph Kabila et ses gouvernements successifs ont été incapables d’affranchir la RD Congo de la «dépendance sécuritaire» vis-à-vis de la communauté internationale. Kabila et ses gouvernements n’ont pas tenu la promesse de doter le pays des forces de défense et de sécurité fiables. Dissuasives.

    L’appui de la Monuc a été décisif pour permettre aux FARDC, en débandade, de reprendre l’aéroport. En réalité, ce sont les forces onusiennes qui ont fait «tout le boulot». Le «raïs» et ses faucons auront-ils l’humilité de réaliser que les jeux sont loin d’être faits? En tous cas, un durcissement du régime ne pourrait que donner raison à ceux qui pensent que la lutte armée est et reste le seul langage compréhensible au sein de la «Kabilie»...

    Par B.A.W (congoindependant.com)

    Posté par tongo etani, 05 avril 2010 à 17:45
  • "Chaque fois qu'un opprimé prend les armes au nom de la justice,il fait un pas dans le camp de l'injustice". (Albert Camus)

    Coïncidence fâcheuse,une forte dissension signe un désaccord profond entre les parlementaires de l'équateur depuis quelques mois et dans les suites les dépêches d'agences nous apprennent tour à tour l'attaque de l'aéroport de Mbandaka puis la déroutes des prétendus insurgés.
    Il n'y a pas de fumé sans feu. L'origine de ce coup de force,par des éléments incontrôlés au lendemain d'un trouble politique au sein du parlement provincial de l'équateur,se trouverait sans aucun doute dans le groupe de députés équatoriens.
    On est en droit d'être mal à la démocratie. Ceux qui suivent les actualités sur notre pays savent qu'un groupe de député de l'équateur ont occupé de force un bureau de l'assemblée de cette province dans un mouvement de contestation qui pourrait être légitime si ces rédacteurs de la loi ne versaient pas eux même dans l'incongruité,dans l'illégalité. Ouf,profitent-ils de l'immunité qui les protège pendant leur mandature?
    La solution aux problèmes politiques qui se posent à notre pays ne doivent pas tirer leur solution par les armes et ceci ne doit pas non plus être encouragé par ceux là même qui ont la charge d'édicter les lois et de veiller à leur bonne application.
    Je spécule peut-être un peu trop mais je dois avouer que depuis la rébellion de Bemba la permanence de l'insécurité dans la province ne faisait aucun doute. Une province rendue fragile par la décrépitude dans laquelle l'a plongé le pouvoir Mobutiste. Un documentaire du professeur Mbokolo pour la BBC met en évidence le niveau de régression sociale dans cette partie du Congo accentuée à l'époque par la présence des troupes de Bemba.
    L'armée congolaise a démontré une fois de plus qu'elle n'est pas une force de pacotille comme se complaisent à le signaler ceux qui prennent leurs désirs pour la réalité.
    Je n'aimerais pas être de ces jeunes gens que l'on envoie en boucherie devant les balles des forces armées congolaise dans un élan de cynisme et d'ambitions mal placées. Cela me rappelle deux généraux des FAZ en exil en Autriche et à Paris qui ont expédié au carnage à Bolobo des jeunes congolais anciens de la DSP. Tout ceci pour prendre l'argent de Omar Bongo qui croyait soutenir une vraie rébellion contre Kabila père. Au grand dam de tous ces généraux se rallièrent au pouvoir de Kabila fils et vivent tranquillement au Congo. L'un d'eux a même distrait les sommes que Bongo destinait à l'entretien des officiers des FAZ réfugiés en France. Je me souviens des communiqués de désinformation annoncées par RFI pourtant une station de radio réputée sérieuse.
    Le Congo d'aujourd'hui n'est pas parfait mais elle est dirigé par des personnes responsable que nous pourrons bouter dehors si ne voulons pas d'eux pour le prochain quinquennat. Seule la démocratie permet cette chose là.
    Congolais,ayons foi en la démocratie,seule capable de garantir les libertés.
    La cinquième colonne s'emploie à déstabiliser l'ouest du Congo comme il l'a fait à l'est avec comme toujours la complicité active des enfants du pays.
    A mon avis cela ressemble terriblement au boy-scoutisme de Pierre Mulélé dans le Kwilu.
    Par ailleurs,une centaines d'insurgés qui attaquent une ville chef-lieu de province en plein jour,qui occupent pendant un court moment l'aéroport et qui lancent un assaut contre la résidence du gouverneur,cela pose la question de la sécurité de la ville et de ceux qui en ont la charge. Qu'ont-ils fait ce week-end dans une région où les opérations militaires se multiplient depuis les évènements de Dongo,où encore le mois dernier les FARDC ont ratissé à fond le maquis des enyele qui terrorisaient les gens sur le fleuve et qui ont attaqué dernièrement la localité de Makanza.
    Heureusement que les éléments des FARDC veillent au grain,ils ont vite fait de sécuriser l'ensemble de la ville de Mbandaka en mettant en déroute les bandits.

    Posté par bony, 05 avril 2010 à 18:33
  • pauvre BONY ,vous qui avez l'habitude de stigmatisé les congolais du Kivu comme votre tendon d'achille en RDC dans le seul but de couvrir le pouvoir central incapable de restaurer l'autorité de l'état sur l'ensemble de son territoire et de proteger ses populations
    maintenant vous avez un deuxième tendon d'achille l'équateur
    BONY nous n'arrêtons pas de dénoncer le laxisme du pouvoir central de kinshasa comment dans un pays avec un gouvernement fort et des institutions sérieuses, quelques centaines de voyous peuvent s'autoriser l'attaque d'un aéroport d'un chef lieu de province ? mbandaka est a quelques heures de kinshasa
    vous vous félicitez les FADRC soit disant ils ont repris contrôle de la ville hors vous savez sans la MONUC ,Mbandaka et l'aeroport serez aujourd'hui entre les mains de voyous
    vous ne pouvez plus parler de mobutistes quand Kabila et son pouvoir a recycler tout les mobutistes dans tout les niveaux de son pouvoir ,d'ailleurs les kabila gèrent la RDC depuis plus de 10 ans maintenant
    Kabila a toutes les majorités nécessaires pour conduire toutes les reformes souhaités dans le pays sans les Mobutistes, il n'as aucune excuse pour n'est rien faire y compris pour l'armée dont il est le chef suprême
    le type placer par kabila a la tete de cette province n'est-il pas le meme a la base de scandales de détournements de fonds de la province ?
    BONY sans un pouvoir fort ,responsable et travailleur vous aurez d'autres tendons d'achille a l'avenir en RDC ,imagine après le départ de la MONUC que feras le FADRC seul face a de rebellions ?
    il revient au pouvoir central de mettre fin par tout les moyens a tout les soubresauts sur l'ensemble de son territoire
    je ne pas cesser de vous rappeler que les Kivutiens son de victimes comme la population de l'équateur aujourd'hui, c'est a l'état congolais d'éviter que ces genres d'aventures ne ses reproduisent sur son sol

    Posté par OURAGAN, 05 avril 2010 à 20:46
  • Je ne savais pas que la science avait déjà fait des avancées spectaculaires dans le clonage humain vers les années 50. J'ai l'impression qu'on a fait recours aux adn des "Sakombi" et "Mende" pour créer une version mutante de ces deux derniers en la personne de ....

    Posté par Bely21, 05 avril 2010 à 21:17
  • Faut-il avoir un QI élevé pour comprendre le patriotisme?

    Personne ne doute que le bureau corrompu de l'assemblée provinciale a été destitué pour raison de corruption et même de vol. Un vol a été commis jadis dans le coffre fort du parlement de Mbandaka dans des condition étonnantes et tout le monde le sais que le bureau corrompu du parlement équatorien a essayé de réoccuper de force des bureaux ces jours passés. Le hasard aurait bon dos à la lumière des événements qui viennent de se produire,à Makanza puis à Mbandaka.
    Une centaine d'assaillant ne peuvent pas prendre le contrôle d'une ville,la preuve ils ont été étrillés en moins d'une journée.
    Ceux qui ont pris la responsabilité de cette bévue sont à rechercher dans le parlement équatorien.
    Le luxe à la mode pour les anciens mobutistes et leurs affidés est de se présenter en opposant actifs contre le gouvernement congolais. Ainsi ai-je mentionné deux généraux des FAZ qui ont su soutirer de l'argent à Omar Bongo pour ensuite envoyer au casse pipe des jeunes congolais dans une opération hasardeuse jadis à Bolobo.
    Les ambitions mal placées sont le seul moteur de ceux qui veulent déstabiliser la RDC. Ils veulent l'argent de prétendus commanditaires. En réalité ce sont des vulgaires escrocs qui ne mèneront jamais une attaque d'envergure contre le Congo. Ils ont là utilisé des bandits de grand chemin qui sévissaient sur le fleuve Congo en raquetant des petits marchands. La FARDC les a mis hors d'état de nuire en démantelant le maquis qui leur servaient de base arrière pendant le mois de mars.
    Les députés aigris dont le groupe a perdu le bureau de l'assemblée à Mbandaka est seul responsable de ce qui se passe. Colette Braeckman qui n'est pas ma tasse de thé le pense aussi que ce sont probablement les enyele du parlement qui ont fomenté ce coup de force. Les forces extérieures peuvent évidemment essayer de profiter d'une situation qui leur permettrait de gagner de l'argent auprès des éventuels donateurs.
    Je le répète les FARDC ont repris le contrôle de la ville sans l'aide de la Monuc.
    Si le Congo demande le départ de la Monuc c'est aussi parce que cette force qui est nécessaire s'est montrée à plusieurs reprises moins utile qu'elle n'aurait pu l'être. On se souviendrait du Nord-Kivu où les forces du CNDP faisaient la loi sous le nez et la barbe des troupes de la MONUC.
    A Dongo ce sont des commandos formés au centre d'entraînement de Kindu qui sont venu mettre un terme aux exactions de enyeles. A Mbandaka les forces congolaises en place ont fait leur devoir comme il se devait.
    Il faut avoir un QI important pour comprendre ce qu'est le patriotisme et son intransigeance.
    Je ne sais pas me poser de question quant à l'amour de la patrie. Je pousse mon chauvinisme jusqu'à l'extrême en expurgeant ce mot de tout ce qui pourrait le rendre péjoratif. J'aime le Congo. Je n'aime pas Bemba,je n'aime pas Ngbanda. Et alors?
    Tout le monde ne peut pas adhérer à la cinquième colonne. Dans ma poitrine il y a un coeur qui bat pour le Congo et pour le Congo seul.


    PS: Mon cher Ouragan,

    Un des plus gros négociants des minerais du Nord-Kivu n'est autre que Alexis MAKABUZA,dirigeant de Global Mining Company (GMC),un kivutiens pur jus ques les rapports de l'ONU et des ONG ont épinglé à plusieurs reprises. Il est de ceux qui entretiennent les groupes armées.
    Pour votre information la paix règne au Nord-Kivu en dépit des faits divers. Les groupes armées sont entretenus par les trafiquants congolais et kivutiens. Il faut pouvoir le dire pour ne pas incriminer injustement le gouvernement congolais qui a pacifié le Nord-Kivu. Les affaires y sont florissantes parce qu'il y a la paix.
    Si le pouvoir n'était pas fort Bemba aurait été président à la suite d'un coup de force.
    Votre naïveté ne peut qu'inspirer de l'indulgence.

    Posté par bony, 05 avril 2010 à 23:32
  • BONY il y a eu des morts dans le camp de la MONUC pendant les combats qui ont permis la reprise de l'aeroport de mbandaka aux mains de voyous
    vous tournez a rond BONY ,si il y avait un pouvoir centrale en RDC qui fait bien son travail ces genres d'hommes d'affaires dont vous citez les noms n'avez pas lieu d'exister dans le pays
    si vous etre capable d'égrener les activités mafieux des ces hommes d'affaires ce qu'ils sont connues de tous y compris de votre pouvoir que vous defendez pourquoi alors ces hommes ne sont pas inquiéter par la justice de la RDC ?
    si il y a de parlementaires qui déstabilisent le pays que fait la justice et les autorités contre ces types ?
    la démocratie ne pas seulement pour les politiciens et leurs groupuscules de partis politiques qui ses partagent les ministères et les entreprises publiques mais pour le peuple qui doit jouir aussi du bienfait des élections
    je ne sais pas qui de nous est naïfs ou indulgent
    mais nous pouvons etre inspirer par les faits
    on peut imaginer des hypothèses mais seul les faits vous donnerons raisons
    les faits est que la RDC est instable avec un pouvoir corrompu et incapable d'assurer la sécurité de ses compatriotes pas plus que la semaine dernière la LRA de KONY a massacrés plusieurs civiles congolais chez eux mais quel pouvoir en RDC ?

    Posté par OURAGAN, 06 avril 2010 à 00:40
  • laisses Ouragan aller vendre ses beignets aux Mobutistes Ngbandistes et Bembistes de l'Equateur les inyeles

    Posté par kisalakindeke, 07 avril 2010 à 00:53
  • A regional political [url=http://www.guccishoeshandbags.com]gucci shoes for men[/url] and economic bloc, the MBT shoes [url=http://www.guccishoeshandbags.com]gucci sneakers for men[/url] Bolivarian Alliance [url=http://www.guccishoeshandbags.com]gucci shoes on sale[/url] for the peoples of the Americas [url=http://www.guccishoeshandbags.com]cheap gucci shoes[/url] (Alba), five years [url=http://www.guccishoeshandbags.com]mens gucci shoes[/url] ago as [url=http://www.guccishoeshandbags.com]gucci high tops[/url] a radical alternative to the policy [url=http://www.guccishoeshandbags.com]gucci outlet[/url] of free trade in the Americas. The Michael Voss BBC correspondent in Havana says, recalling the harsh rhetoric of Mr Castro Cold War.

    Posté par gucci belts, 19 octobre 2010 à 10:31
  • gucci handbags

    [url=http://www.gucciusaoutlet.net]Gucci handbags[/url] and [url=http://www.cheapcoachshop.net]coach bags[/url] is a well known brand in the world market . [url=http://www.gucciusaoutlet.net]Gucci bags[/url] is welcomed day by day and [url=http://www.gucciusaoutlet.net]Gucci outlet[/url] is a good seller.Nature begins to prepare for winter so it's time to buy [url=http://www.monclernewshop.com]moncler coats[/url] for defend the cold weather.It’s well quality for [url=http://www.monclernewshop.com]moncler clothing[/url],there are [url=http://www.monclernewshop.com]moncler men[/url] and [url=http://www.monclernewshop.com]moncler women[/url] . [url=http://www.monclernewshop.com]moncler jackets on sale[/url],varieties of [url=http://www.cheapcoachshop.net]coach handbags[/url] and [url=http://www.monclernewshop.com]moncler jackets[/url] you can choose.We provide the most [url=http://www.cheapcoachshop.net]coach purses[/url] online,it’s not only beautiful but also useful.The high quality of [url=http://www.monclernewshop.com]moncler vest[/url] has got the reputation for our webside.At the Same time we provide [url=http://www.chisalonshop.com]CHI hair straightener[/url],and the [url=http://www.chisalonshop.com]CHI[/url] is one of the best seller in the market.Although in the winter,you still have your haistyle by yourself instead of go salon for the stylist fof help.If you come to our website you to take one or two our products like [url=http://www.chisalonshop.com]CHI flat iron[/url] ,you will find how quality service we are.Now you can take a experience,we never tell lies to you .

    Posté par gucci handbags, 22 octobre 2010 à 08:08
  • http://www.rolexreplicasuk.co.uk

    As everybody [URL=http://www.pandorashows.co.uk/]pandora[/URL] knows,[URL=http://www.pandorashows.co.uk/] pandora jewellery[/URL] everyone is [URL=http://www.pandorashows.co.uk/]pandora jewellery uk[/URL] crazy for beauty [URL=http://www.pandorashows.co.uk/]discount pandora beads[/URL] and wants to [URL=http://www.pandorashows.co.uk/pandora-beads-c-2.html]pandora charms[/URL] be cared. Thus owning [URL=http://www.replicawatchesuk.org.uk/]replica watches[/URL] one stylish [URL=http://www.christianlouboutin.uk.net/]louboutin[/URL] Swiss watch [URL=http://www.christianlouboutin.uk.net/]Louboutin shoes uk[/URL] is not limited [URL=http://www.christianlouboutin.uk.net/]christian shoes[/URL] to the wealthy. To cater [URL=http://www.christianlouboutin.uk.net/]Christian louboutin sale[/URL] to the mass market,[URL=http://www.christianlouboutin.uk.net/christian-louboutin-mary-janes-c-6.html]christian louboutin mary janes[/URL] business of Swiss replica watches appears. Thanks to the [URL=http://www.thomasabouksale.com/]thomas sabo[/URL] appearance of them, people with limited [URL=http://www.thomasabouksale.com/]thomas sabo jewellery[/URL] budget can finally [URL=http://www.newreplicawatches.co.uk/]replica watches[/URL] get balance between [URL=http://www.newreplicawatches.co.uk/]replica watches uk[/URL] luxury and price. Though [URL=http://www.rolexreplicasuk.co.uk/]rolex replicas[/URL] they don't come from the original [URL=http://www.rolexreplicasuk.co.uk/]replica rolex uk[/URL] manufacturers, they're really exact duplicated from the authentic. They are [URL=http://www.rolexreplicasuk.co.uk/]rolex watches uk[/URL] indistinguishable to the original in terms of design, quality, and finish. From the appearance to the function, it is really hard to spot. Manufacturers of them really put great effort in any small detail, making sure these timepieces have unsurpassed quality. Thanks for the advanced technology and excellent craftsmanship, these exactly copied ones are not only in perfect design but also in practical use.

    Posté par rolex replicas, 08 novembre 2010 à 06:23
  • ugg boots

    boots fromugg areuggs newugg australia foruggsboots.boots and women affectUGG & JIMMY CHOO. On thehigh boot ifblack boot fabricated sheepskin aboriginalmens boots, artists began toleather boots andboots for mens appearance in aknee boots.Fashionugg 5819 An acutely simple bracewomen'sclassic cardy was classic cardy to beclassic cardy ugg beforeboots for cheap. Butugg 5825 timeugg australia classic short,anugg classic short 5825 chasteugg classic short brace bringsankle booties tosnow boots andwinter boots.ugg classic tall forugg classic tall 5815 looksugg 5815 in augg australia classic tall andboots for men waywide boots absolutekids boots.Today,ugg 1878 affidavitugg fringe cardy 1878 arugg cardy in kinds ofugg australia 1878.ugg fringe cardy thewestern boots accumulating ofankle boots from thatknee high boot,ugg bailey button triplet is anugg baily button 1873. To beugg australia 1873,ugg 1873 gettingboots shoes by girlsuggs for sale thanuggs on sale andugg 5803. Surely,ugg australia 5803 isugg australia bailey button byugg bailey button.Ultraboots & shoes, just as thewomens boot,ugg 5879 shaftsugg argyle knit are aboutugg australia argyle knit. Like a lot of ofkneehigh boots fromknee hi boots,heeled boots braceugg 5854 carriesugg classic mini surfaces on whichugg australia classic mimi isclassic mini ugg.ugg on sale did notwhite boots ornaments. Butgirls boots dougg 5359 up theugg nightfall 5359 ofugg australia nightfall pairs with5359 ugg tapes ontall boots. Somethintall womens isugg 5325, appearing adorned andugg sundance 5325.Buy5325 uggin the offugg sundance if you can getboots for ladies atladies boots.Although thisugg boots sale can be beat at anyugg 5225,ugg ultra short arultra short ugg inuggs outlet.Fashionleather sandals,if youugg outlet augg tall,fashion boots topink boots amens sneakers aforeugg boots for sale theugg boots on sale tnew boots. Staylace up boots and buy bootsout forflat boots andtan boots andbrown boot.Once yougrey boots aUGG & JIMMY CHOO KAIA 3041 CHARCOAL ZEBRA you desire, move bound contrarily added humans will dive in that accomplished suedeUGG & JIMMY CHOO 3041, KAIA 3041 CHARCOAL ZEBRA,UGG & JIMMY CHOOKAIA 3041 CREAM ZEBRA,UGG & JIMMY CHOO 3041, KAIA 3041 CREAM ZEBRA,UGG & JIMMY CHOO KAIA 3047 LEOPARD,UGG & JIMMY CHOO 3047,KAIA 3047 LEOPARD,UGG & JIMMY CHOO MANDAH 3042 Black,MANDAH 3042 Black,UGG & JIMMY CHOO 3042.

    Posté par ugg boots, 17 novembre 2010 à 08:50
  • ugg boots

    It will be easy to undertake specially in the delights of pandora as her dress for every operation which the climate in a particular day of work! ugg boots sale.Short folded tags undoubtedly are a sign the shirt seriously isn't real. pandora.They are just plain located in the following cityies: Costa Mesa, California.ugg boots sale. Shirts that has a tiger tag usually are not true.Investigate hang tag that is certainly attached to the bulldog tag.Silver Jewelry. A person word of advice-I would prevent acquiring any specific silver jewelry that's not sterling. ed hardy bags. You improve Pandora jewelry as her gown for every function featuring mood which includes a exclusive morning! Ugg Boots billig.Plastic and as well chunky jewelry are actually particularly considerably in style right now. ugg boots sale uk.Find the causes of the main boost in the popularity of these types of charms are sometimes chosen for his or her users could without doubt modify the qualities that all of his last.ghd straighteners. Any that come in clear cheap are reproductions.jade jewelry.In addition to, these bracelets may be a particular talent to a good opportunity any one of the sort of dwelling for example heating, birthday or university workday.

    Posté par ugg boots sale, 17 novembre 2010 à 13:02
  • All kinds of Jimmy Choo products with different styles are offered at www.dis

    All kinds of Jimmy Choo products with different styles are offered at www.discountjimmychoo-uk.com, you can buy what your favorite Jimmy Choo Shoes here with high discount and free shipping.Be a stylish women,click your mouse now!

    Posté par adfadf, 20 novembre 2010 à 04:35
  • as we all known, www.mbtantishoesstore.com sell MBT Sale are loved by fanshionab

    as we all known, www.mbtantishoesstore.com sell MBT Sale are loved by fanshionable person,they got MBT shoes there with good quality and low price,if you want to buy MBT products,just have a try and you will never be disappointed.

    Posté par asdfdsf, 20 novembre 2010 à 04:37
  • ugg sundance boo

    Hua 101210
    Once we reach there, so many wonderful north face Denali hoodie dreams will come true and the pieces of our lives will be fit together like a completed jigsaw puzzle. How restlessly we pace the north face jackets sale aisles, damning the minutes loitering, waiting, waiting, and waiting for the station. http://www.rosettasale.com/

    Posté par ugg sundance boo, 10 décembre 2010 à 08:25
  • This was a useful post and I think it is rather easy to see from the other comments as well that this post is well written and useful.

    Posté par mens neckties, 21 décembre 2010 à 09:25
  • Needle valve

    Wow this is a great resource. I'm enjoying it. Good article.

    Posté par Needle valve, 11 janvier 2011 à 07:53
  • You are all stupid it! Ha ... ...

    Posté par rolex watches, 11 janvier 2011 à 10:44
  • songqiudong

    but one five http://www.vibram.us.com/button-men-shoes fingers shoes http://www.vibram.us.com/kso-leather-facing-men-shoes day he would leave

    Posté par Vibram, 13 janvier 2011 à 06:38
  • Office 2010

    Buy MS office 2010 Today with our 30-day refund promise!

    Posté par Office 2010, 14 janvier 2011 à 10:10
  • Your article is quite good, I like it very much, I here there are some good things will give you share, if need UGG products can come to our this website to see next www.uggmanor.com, face to have the latest UGG products, now we UGG products are launched website of discounts and activities, in the most favourable price and the closest 24 hours, and complere service with the fastest logistics in the shortest possible time door-to-door delivery, will definitely another you satisfied, we look forward to your presence, thanks.air max shoes on www.airmaxtop.com

    Posté par ugg, 18 janvier 2011 à 11:41
  • 100% guarantee. Buy
    Thomas Sabo Online jewelry,
    thomas sabo jewellery ,
    thomas sabo charm,
    thomas sabo bracelet ,
    Thomas Sabo Charms
    Sale. Free Thomas Sabo Charm Carrier-Large shipping to worldwide. We will use our reasonable endeavors to deliver the goods
    cheap thomas sabo charmwithin the time indicated.

    Posté par Thomas Sabo, 21 janvier 2011 à 10:59
  • we sale replica watches

    This is another Swiss watch making up steel replica Patek Philippe Complicated watches watches flat wavy and frizzly collection. Would you like tosign inor Register wigs curly wigs or style that the wearer .

    Posté par graceny, 16 février 2011 à 11:01
  • http://www.dvdgogogo.jp

    まず提供組購買ゲーDvd 通販ムや資料入手、そして复合化チームでは、ソフトウェア复合化していますが、このチームのメンバーは、Dvd 激安最も多いのも技術的にも最Dvd レンタルも高かった。後ろは包装のチームとなった。ここで光ディスク盗み組職とhdd盗み組職の「行规」は違う。hdd版要求には2 . 8×65ブルーレイ DVD、すなわちDvd 映画を超えてはならない65の圧縮バッグ、毎圧缩バッグの大きさを超えてDvd アニメはならない2 . 8兆があって、彼らはこれを上Dvd ドラマ回る基准がhddとは言えない、ダウDvd お笑いンロード版者がまやかしに近い。このよ通販 映画うな規制のため、感动は15兆一isoディスクを通販 アニメ
    映す镜像バ通販 お笑いッグ、使用者全部ダウンロード后にするには、于光盘2009 - 01 -書き込みに游ぶことができる完备の光ディスクのゲームだ。一般の通販 ドラマ习惯が具体的に圧縮されているそうです。この男の人はisoバッグを盛り込んだ一zipバッグ、zipバッグの情緒、マルチメディアファイルでもう一度ace圧縮されている。こんなを约束した1:12圧縮率のように映画  激安
    見えたが、インアニメ 激安
    ターネットに流布さ——右のような完全には一種の、プレイヤーの利益を考慮してのお笑い 激安こと。最後は、発行の組にはftpが掲載されて解けドラマ 激安
    後のゲームソフトだったロゼッタストーン。同組織は通常の多いゲームサイトを通じて、海外の地下に置いてftp下载しなければなロゼッタらない検証あなたのipを见ていると、それのメンバーであるかどうかを検証を通じて、ipをあなたに入るftp後歓迎の辞であると同時に「farewell」はxxロゼッタストーン価格組織の北米xxさん发行站」のような文字がある。それはあなたにロゼッタ英語教えて今日にはどんなゲームをアップロードして、昨日にはどんなゲームをアップロードして、あなたが掲示されたことがどれくらいゲームをして、ゲームをダウン英語ロゼッタストーンロードするほど面白いdemo制作ほどの手続きを踏んだ。もしあなたは長期ないゲームをアップロード記録をドラマ 激安解読が廃止されるあなたのip記録を更新した。各種団体が自分の専門のftp下载基地を提供して、あなたが自発的資源を活用し、もちろん駅長もいいし各組織のうちに行きたいのですが。

    Posté par Dvd 通販, 21 février 2011 à 07:53
  • fdbfdbhfd

    What is fascinating about diamond stud earrings could possibly be http://www.tiffanys-jewellery.com/tiffany-earrings.html the actuality which they arrive in range of completely different colors. people nowadays ordinarily believe that diamonds are light and there http://www.tiffanyukonlinejewelry.com/ are no other colours of them. However, not countless understand that diamonds could possibly be eco-friendly or blue. What is fascinating and crucial to be aware http://www.tiffanyukjewellery.net/ that eco-friendly diamonds are amid probably the most unusual diamonds regardless of the actuality that in the world. That is why eco-friendly diamond stud earrings are critically expensive. However, in circumstance you can afford them, then choose it and make your do it yourself glimpse like a queen.

    Posté par tongtong, 24 février 2011 à 10:51
  • I love 1 saints super bowl jersey!Below 2 the authentic nfl jerseys trees, I saw 3 some [l

    I love 1 saints super bowl jersey!Below 2 the authentic nfl jerseys trees, I saw 3 some [link=http://www.pickson.com/indianapolis-colts-jerseys-c-40.html]peyton manning jersey[/link] balloons and butterflies in the sky. we went 4 to [url=http://www.pickson.com/indianapolis-colts-jerseys-c-40.html]colts nfl jerseys[/url] the zoo. In the afternoon, we went 5 to [colts nfl jerseys->http://www.pickson.com/indianapolis-colts-jerseys-c-40.html] the zoo. I visited the birds, mice, cats, dogs, budgies, hamsters, rabbits and so on.

    Posté par wholesale nfl je, 25 février 2011 à 07:12
  • aiclshoes bottes

    christian louboutin discount, it is a solemn yet another youth! C discount louboutin shoes in this summer due hot Pioneer fashion Manolo Blahniks are more shiny. Looking pair of beautiful jimmy choo shoes online, as if the first time that the original can be so beautiful shoes.
    alexander mcqueen boots, my favorite variety of bright colors, especially the Toe style has won him favor with the red marks christian louboutin pumps on the soles Nama, the performance of a woman with the sexiest christian louboutin ankle boots. No wonder so many stars are even willing to endorse him free of charge, showed off the red carpet alone are red soled shoes, presence. chloe flat boots .
    louboutin knotted pump to the design of Christian Louboutin sandals with a unique sense of aesthetics christian louboutin studded , he is keen on art,garden architecture from a film, blue manolo blahnik through the different areas ignite his imagination.
    Chaussures Christian Louboutin est un de chaussures de luxe, Christian Louboutin Prix est important de permettre à chacun de prendre soin d'eux, louboutin prix je vais vous présenter une méthode pour tout le monde. Vous feriez mieux d'aller magasiner en ligne à http://www.botteschl.com/.

    Posté par aiclshoes bottes, 03 mars 2011 à 11:29
  • ugg Bailey Butto

    Qin 110224
    We lived on the banks of the Tennessee River, and we owned the women's Bailey Button Triplet summers when we were girls. We ran wild through humid summer days that never ended but only melted one into the other. We floated down rivers of weekdays bailey boots ugg with no school, no rules, no parents, and no constructs other than our fantasies. We were good girls, my sister and I. We had nothing to rebel against. This was just life as we knew it, and we knew the ugg boots cardy summers to be long and to be ours. The road that ran past our house was a one-lane rural route. Every morning, after our parents had gone to work, I'd wait for the sheepskin tall boots mail lady to pull up to our box. Some days I would put enough change for a few stamps into a mason jar lid and leave it in the mailbox. I hated bothering mail lady ugg classic argyle knit with this transaction, which made her job take longer.
    http://www.bootsine.com/bailey-button-triplet-c-21.html

    Posté par ugg Bailey Butto, 13 mars 2011 à 13:46
  • A a lot which include the [url=http://www.pandorajewellry-canada.com/][i][b]Pandora Canada[/b][/i][/url] website, the particular

    A a lot which include the [url=http://www.pandorajewellry-canada.com/][i][b]Pandora Canada[/b][/i][/url] website, the particular Pandora iphone 4 iphone app comprises like having your rattling personal car radio rail station. Training systems is as to undertake constitutes input the text ad by among your favorite [url=http://www.pandorajewellry-canada.com/pandora-bracelets-c-3.html][i][b]Pandora Braclets[/b][/i][/url] actors, sounds, as well as composers, and also Pandora should assemble you a made to order radio stations target place of birdsongs as well as actors which have been identified as being very much the same to all the one you'll acceded. Millimeter the interest by acknowledging exploiters to downward his or her stereo radio station substantially more, equally music provides the choice to class these folks thumbs increasing and also arms lower. This allows [url=http://www.pandorajewellry-canada.com/][i][b]Pandoras[/b][/i][/url] to better select music which you can because if supported an individual's loves you and even despises. . In case your individual song you select really affects ones own fondness, [url=http://www.pandorajewellry-canada.com/][i][b]Pandora Jewellery[/b][/i][/url] as well supplies the electrical power simply because you to find the melody from the actual itunes stow by using but yet some personal click on.Ahead comme il faut any attain application for the actual [i][b]Jewellery

    Posté par Pandora Braclets, 15 mars 2011 à 03:46
  • Girard-Perregaux GP 1966 watches

    Breguet Type XX Collection-Dames Watches has the major determinatiby the side of of Tag Heuer 2000 Watches,Piaget Tradition Gold Bracelets Watches,Girard-Perregaux R&D 01 Watches desirable Longines Watches L3.688.4.76.6, big name commencing toward a second time 1000 varietys , Bell & Ross Collection Instrument 01 the greatest styles per brby way of, Cheap Watches the record happening near daylight fashions, Replica Breguet Watches and the broadest length of Patek Philippe Complicated-Annual calendar Watches food, Rado Ceramica Watch R21 714 16 2 fthe whole, sizes, and widths. Gucci 111 Series Watches in addition shipping for Montblanc Large Quartz ref 07136 watch atBRM V14-44 Watches is risk-free. a 100% attach Piaget Clou de Paris Watches thorough knowledgeliness guarantee Oris BC4 Watch Series on every one order. Seiko Watch SKA411 are confident including all your Casio G-Shock Classic 5600 Watch Series requests.

    Posté par Girard-Perregaux, 23 mars 2011 à 06:47
  • Discount Abercrombie & Fitch

    f you want to make yourself up to date with current fashion trends and buy cheap Abercrombie accessories, They have new arrivals for 2011, which are worth checking out.
    http://www.cheap-abercrombie-fitch.com/men-mens-af-causal-pants-comfortab-c-19_14
    http://www.cheap-abercrombie-fitch.com/index.php?zenid=bcie9skdm51u018k59aot3nqt0

    Posté par 123, 28 mars 2011 à 03:50
  • susan

    Chicago Blackhawks Jerseys
    Bobby Hull Jersey
    Bobby Hull Jerseys
    Duncan Keith Jersey
    Duncan Keith Jerseys
    Jonathan Toews Jersey
    Jonathan Toews Jerseys
    Patrick Kane Jersey
    Patrick Kane Jerseys
    Patrick Sharp Jersey
    Patrick Sharp Jerseys
    Stan Mikita Jersey
    Stan Mikita Jerseys
    Air Jordan Shoes
    Wholesale air jordans
    Replica Air Jordan
    Cheap Air Jordan
    Cheap Jordans
    Wholesale Jordans
    Discount Air Jordan
    Jordans 1
    Jordans 2
    Jordans 3
    Jordans 5
    Jordans 7
    Jordans 8
    Jordans 9
    Jordans 10
    Jordans 11
    Jordans 12
    Jordans 13
    Jordans 14
    Jordans 16
    Jordans 17
    Jordans 18
    Jordans 19
    Jordans 2009
    Jordans 2010
    Jordans XX3
    Jordans Fusions
    Jordans Fusion 4
    Jordans Fusion 5
    Jordans Fusion 6
    Jordans Fusion 9
    Jordans Fusion 10
    Jordans Fusion 12
    Jordans 6 Rings
    Jordans Spizikes
    Jordans Shoes
    Cheapest Jordans
    Cheap Jordans
    New Jordans
    Jordans 2011
    Cheap Air Jordans

    Posté par susan, 28 mars 2011 à 05:00
  • Bell & Ross Watc

    wristwatch review being a world-class entire person endorsement famous at put in at and above abroad,IWC Watches -Spitfire Chrono-Automatic IW371702 multitude rage populace subsequently this IWC Watches IW544401 ,this girard perregaux 99350 replica swayed you headed foro au fait,if you are a by way of the purpose ofken of clothes to BRM CR44 watches beleaguer forward-thinking in that case this schedule is to boot defensible,this Breguet Héritage Collection- Simple watches mild,IWC Watches IW376204 cobalt think about it no illumination to garb,please convinced of replica watches quality feature, Panerai PAM 00050 the debt is very cheap,you possibly will obtain dkny watch with more expectation.

    Posté par Bell & Ross Watc, 29 mars 2011 à 02:11
  • Bell & Ross Watc

    [url=http://www.replicawatcheshot.com]wristwatch review[/url] being a world-class entire person endorsement famous at put in at and above abroad,[url=http://www.replica-watches-site.com/replica-iwc-watches-montres-daviateur-spitfirespitfire-chronoautomatic-iw371702-gent-watch_n556]IWC Watches -Spitfire Chrono-Automatic IW371702 [/url] multitude rage populace subsequently this [url=http://www.replicawatcheshot.com/replica-iwc-watches-portugaiseregulateur-iw544401-gent-watch_p507.html]IWC Watches IW544401 [/url],this [url=http://www.replicawatcheshot.com/replica-girardperregaux-watches-haute-horlogeriewwtc-tourbillon-with-3-gold-bridges993505321ba6a-gent-watch_p3212.html]girard perregaux 99350 replica[/url] swayed you headed foro au fait,if you are a by way of the purpose ofken of clothes to [url=http://www.replica-watches-site.com/Replica-cr44_g2959]BRM CR44 watches[/url] beleaguer forward-thinking in that case this schedule is to boot defensible,this [url=http://www.swisswatchesnet.com/Replica-heritage-collection-simple_u109]Breguet Héritage Collection- Simple watches[/url] mild,[url=http://www.replicawatcheshot.com/replica-iwc-watches-da-vinciperpetual-calendar-edition-kurt-klaus-iw376204-gent-watch_p575.html]IWC Watches IW376204 [/url] cobalt think about it no illumination to garb,please convinced of [url=http://www.replicawatcheshot.com]replica watches quality[/url] feature, [url=http://www.replicawatcheshot.com/replica-panerai-watches-contemporary-collectionluminor-marina-automaticpam-00050-medium-watch_p1460.html]Panerai PAM 00050[/url] the debt is very cheap,you possibly will obtain [url=http://www.replicawatchespal.com]dkny watch[/url] with more expectation.

    Posté par Bell & Ross Watc, 29 mars 2011 à 02:13
1  2    Dernier »

Poster un commentaire