ALEX ENGWETE

Congologie : Espace d’analyses et d’opinions sur la culture et la politique du sous-continent de la République Démocratique du Congo. Contact: alexengwete@gmail.com

09 juillet 2010

UDPS: Implosion ou coup d’Etat

J’ai récemment rencontré un proche qui est membre du cercle dirigeant de l’UDPS. A ma dernière visite à Kinshasa, l’homme ne jurait que par Etienne Tshisekedi alias Tshitshi. Je le voyais faire des déclarations fracassantes à la télé et aller en mission à l’étranger pour le compte de Tshitshi. Depuis lors, il semble qu’une lame de fond l’ait non seulement secoué personnellement mais ait aussi ébranlé tout le parti de Tshitshi. L’homme est devenu mécontent et maussade. Et pour cause…

Selon lui, Tshitshi serait devenu un vieillard gâteux à la merci des membres de sa famille dans leur exil doré en Europe. Ces membres de la famille de Tshitshi émettent des fatwas au nom du leader de l’UDPS et font flèche de tout bois pour que le prochain chairman du parti soit l’un des fils de Tshitshi, le nommé Félix Tshisekedi, un « analphabète virtuel » (expression de mon proche). Eh bien, cela ne passera pas, me dit mon proche. L’UDPS n’est pas un business familial de la famille de Tshitshi : «  L’UDPS n’est pas un fait privé ou familial ! », martèle-t-il. C’est un parti aux ambitions et aux structures nationales — dont le Congrès. Qui plus est, des 12 parlementaires qui, de concert avec Tshitshi, avaient fait le pied de nez à Mobutu, 5 sont encore vivants et font partie des structures nationales de l’UDPS.

Et si, par aventure, l’ « analphabète-à-la-bouche-pleine-de-français » (encore une fois, les termes de mon proche) qui a nom Félix Tshisekedi veut devenir président de l’UDPS, eh bien, qu’il passe par la voie normale démocratique : introduction de sa candidature au Congrès (et mon proche m’assure que cette candidature sera promptement rejetée pour manque de qualification et parachutage au sommet), débat contradictoire avec des candidats rivaux, élection, etc.

Mon proche enchérit en me disant que n’eut-été le charisme associé au nom de Tshitshi, on aurait déjà bouté ce dernier hors du parti. « Le faire en ce moment serait suicidaire pour le parti », me dit-il.

En attendant, les structures nationales de l’UDPS ont décidé d’ignorer carrément toute fatwa qui serait émise à partir de l’Europe par les membres de la famille de Tshitshi au nom de ce dernier.

On voit ainsi se dessiner, soit l’implosion pure et simple de ce parti pour faits de népotisme et de tribalisme (maladies infantiles des partis congolais), ou soit un coup d’Etat interne par l’aile nationale pour sauver justement le parti de ces démons ! ...

(NOTE AUX BLOGUEURS: J’aime toujours illustrer les billets avec des photos. Mais le téléchargement des fichiers est un sérieux problème pour moi ici, surtout que j’affiche ce post à partir de la maison avec « iBurst », un nouveau service sud-africain de connexion Internet « wireless » (sans fil). Je promets de belles photos de Kin pour bientôt… )

Posté par Alex Engwete à 16:04 - UDPS - Commentaires [215] - Permalien [#]

Commentaires

    Rien de nouveau!

    Il n'ya jamais eu en fait de difference entre l'Udps et le defunt MPR. A force de s'ebattre,les gents finissent par avoir les memes reactions tactiques, les meme reactions.Tshishi est en fait un avatar de Mobutu.

    L'udps au depart semblait une chose nationale mais quand les Liau ont rendu leur tabliers, les analystes ont vite compris que l'Udps ne pouvait survivre en etant dirigee par des Kasaiens qui prenaient deja Tshisekedi en otage. Les Massamba et les autres n'etaient la que pour la galerie.
    Je n'ai jamais cru en l'Udps.

    Posté par ANGE MICHEL SIC, 10 juillet 2010 à 03:09
  • tolekaaa!!!!

    Nous pauvres Con-Golais, nous devons édifier des partis politiques qui prônent la lutte contre le tribalisme, la compétence, la lutte conte les côteries, la lutte acharnée contre la corruption, l'édification de la séparation des pouvoirs: législatif, exécutif et surtout judiciaire.

    Nous avons des gens qui peuvent remplacer notre père tshi tshi, nous ne voulons plus des DALAI LAMA où des ICONES

    noko Prof. tongo etani

    Posté par tongo etani, 10 juillet 2010 à 16:38
  • UDPS: Implosion ou coup d´Etat

    a Prof. tongo etani


    Nous n´avons plus le temps de parler,parler,sans rien faire pour notre pays, nous suivons beaucoup ce que vous commenter sur des nombreux sites internets a quand le passage a l´action comme le fait Honore´Ngbanda et les combattants de Dongo par exemple au lieu de rester dans l´anonymat eternel.
    C´est facile de donner des lecons aux autres et vous meme, qu´avez-vous deja realiser au congo, je ne suis pas la pour defendre qui que se soit mais au moins eux essayent de bouger,tandis que
    vous, vous ne faites que donner des lecons.
    C´est l´art des ceux qui ne foutent rien, ils ne font que parler et critiquer ce que les autres essayent de faire.

    Posté par Molangi ya pembe, 10 juillet 2010 à 18:40
  • Prof tongo à Molangi ya pembe

    @ Molangi ya pembe,

    Je tiens à vous remercier de la reconnaissance de me lire sur plusieurs sites, j'ai conscientise les Congolais, ma lutte corps à corps par rapport au Conglomérat d'aventuriers, ici ce n'est pas l'endroit pour dévoiler ma stratégie et ma résistance face au gouvernement d'usurpation au Congo.

    Nous contactons les organismes internationaux, nous organisons des manifs malheureusement nos compatriotes restent dans l'observation en attendant de voir le pays apaisé pour ramener leurs GRANDES GUEULES.

    Je vais vous faire une CONFIDENCE AMICALE, moi, je suis connu à kin à l'anr, demiap et autres services en tant que Prof. tongo etani!!!! moyen naloba mingi eza tééé.

    Nous ne sommes pas là pour regretter nos vieux, nous sommes dans la lutte pour la libération de notre pays et confier le pays aux CONGOLAIS et surtout reformer notre démocratie en maîtrisant les services secrets et l'armée;

    Je vous laisse mes coordonnées si vous voulez plus d'approfondissement:

    tongoetan@hotmail.fr

    A bientôt

    Muyomba, manseba, nguatshi, kwiya, colonel, noko, Prof. tongo etani

    Posté par tongo etani, 10 juillet 2010 à 19:24
  • UDPS: Implosion ou coup d´Etat

    Cher Colonel, nous avons besoins des colonels en Or, et non en PACOTILLE comme vous,je n´ai vraiment pas l´intention d´etre en contact avec vous, sauf que je voudrais savoir une chose. Vous etes connu par l´ANR,et la DEMIAP c´est bon mais sur quel nom pour venir crier ici? un pseudo ne-ce pas ? auriez-vous le courage un jour comme notre cher Papa Mauris LIKUO qui fait de l´opposition sur terrain ouvertement ? je ne pe pense pas.
    Nous venons de perdre notre chers regretter Floribert chebeya qui a laisser derriere lui une veuve et des orphelins, et vous a quand votre combat corps a corps imaginaire, etes vous capable a renoncer a votre vie en europe afin de laisser une signature du genre Flori Chebeya ? au faite c´est comment encore votre vrai nom? c´est par la qu´il a fallut commencer.

    Posté par Molangi ya pembe, 10 juillet 2010 à 20:40
  • TOLAMUKA, BONI BISO BOLEMBU BOYEEEEE

    Après la comedie GROTESQUE du 30 juin 2010, les congolais applaudissant les sanguinaires kagamé, museveni et kanambé, c'est comme si les juifs applaudissent en liesse HITLER et GOEBELS, RIBBENTROP ou les palestiniens qui applaudissent les juifs à GAZA, en oubliant les sept millions des morts Congolaises et les plus de sept cent mille femmes et hommes violés.

    Nous assistons à la danse du ventre de MENDE et MOVA SAKANYI sur les diamants offerts à DONA PAOLA(belge d'origine Italienne) épouse du saoûlard Albert sans intelligence.

    Nous devons prendre les armes pour bouter dehors les assassins violeurs venus de pweto avec des bottes en caoutchouc, incultes et violeurs qui se pavanent au pays de nos ancêtres (tango faible ntaganda, peter karim, kanambwa, et les autres kudura MASOKO kasongo, mende, olivier kamitare, solution et autres enfants de POTENCE au CPI.

    noko, Colonel, Prof. tongo etani

    Posté par tongo etani, 11 juillet 2010 à 13:02
  • Kanambé comme Bokassa!!!!

    LE DIAMANT DE JOSEPH KABILA
    11 juillet 2010 | Auteur: redaction

    La reine Paola de belgique
    On a pu parler du diamant de Jean Bedel Bokassa remis à l´ancien président français Giscard d´Estaing.Et voilà aujourd´hui on parle des boucles d´oreille,d´un collier, d´un bracelet en diamant dont on ignore la valeur et que Joseph Kabila a remis à la reine Paula de Belgique lors du 50ème anniversaire d´indépendance de la Rdc.Un cadeau un peu particulier qui a scandalisé le palais royal, l´opnion tant nationale qu´internationale en ce moment où le peuple congolais ne bénéficie pas de ressources du pays et vit comme à l´époque médievale.Cette affaire qui donne l´étendue de la corruption touche au coeur du système actuel qui continue à gérer le pays comme à l´époque de Mr Mobutu,un système qui s´enfonce dans le gouffre en obéissant à la logique de prédation et de la corruption.Cette affaire montre à suffisance que le Haut sommet de l´Etat , quel que soit le démenti du pouvoir congolais par l´entremise de son Ambassadeur en Belgique,à contrario de la confirmation du palais royal,donne une piteuse image.A l´instar du régime du défunt Maréchal,le pouvoir de Joseph Kabila s´organise davantage en mettant des alliances et des formes de réseaux dans une logique dominée par l´appropriation des ressources naturelles du pays.Un peu comme la mafia sicilienne qui alloue à ses séides des contrats des marchés ou des ressources acquises frauduleusement en contradiction avec les lois, Joseph Kabila et son clan participent à la mise en place , à travers la criminalisation de l´économie congolaise , d´une topique des marchés de la rente , d´une grande mafia qui plongent ses racines dans l´histoire congolaise et les manières malhonnêtes du Chef de l´Etat et de son entourage de piller la Rdc.

    On pourrait aussi affirmer que cette affaire est sans doute aujourd´hui une partie émergée de l´iceberg qui tire ses origines de l´extraction et de la vente des diamants congolais en dehors de circuits officiels.La logique du profit se conjugue aussi à la stratégie politique qui va jusqu´au mécénat.

    Honnêtement , il faut rejeter Mr Joseph Kabila et sa famille politique . Au lieu de s´occuper à combattre la misère frappant plus de 66% des congolais qui n´ont pas de piossibilités d´accéder aux aliments,les dirigeants actuels empruntent aux mafias internationales leurs méthodes et leurs ambitions dans le trafic des gemmes qui peuvent être ceux du sang.Ils participent de la criminalisation de l´économie , définie comme une action illégale et négative à l´égard de la loi et de la collectivité.

    Enfin, avec cette affaire, la gouvernance de Kabila est plus que jamais abîmée entre le pouvoir politique et la corruption dont les effets pervers se font sentir dans le climat d´affaires . D´ailleurs,le constat fait par l´Ambassadrice des Pays-Bas avant le 50ème anniversaire d´indépendance de la Rdc est sans appel.Selon elle, la Rdc est le pire climat d´affaires au monde. Aujourd´hui,la Rdc occupe la 182 ème place sur 183 pays.Il est donc temps que tous ceux qui ont soutenu Joseph Kabila lors des premières élections comprennent qu´avec le même Chef, ça n´ira pas.Il n´y aura pas de changement dans le sens de la dignité du citoyen congolais.On ne peut pas continuellement laisser une minorité des politiciens pilleurs, prédateurs voire insatiables narguer le peuple.Les congolais ont droit à la vie et non rester esclaves des voleurs de la République.Connaissant bien ceux qui dirigent actuellement la Rdc,le changement ne viendra jamais avec eux.Reveillez-vous Peuple congolais.

    Professeur José Fl. Kaniki

    Posté par tongo etani, 11 juillet 2010 à 13:17
  • Après stratégie ya diamant ya paola, batié nini po na SANGE?

    Tragédie de Sange: Si Adolphe Muzito et son gouvernement se foutaient des Congolais ?
    Par Freddy Mulongo, samedi 10 juillet 2010 à 01:51 :: radio :: #959 :: rss

    Adolphe Muzito qui est arrivé sans un clou à la primature de la République Démocratique du Congo et qui en peu de temps est devenu " Crésus" avec une multitude de conseillers de son village, des biens immobiliers, une compagnie d'aviation etc...La tragédie de Sange est un véritable drame. Le camion-citerne rempli d'essence qui s'était renversé le vendredi 2 juillet 2010 a fait 333 personnes brûlées dont 242 décès. A ce jour, 93 brûlés sont dans un état critique. Signalons dans le discours du cinquantenaire pas un mot sur les 7 Millions de Congolais morts à cause de la guerre, de massacre, tuerie et viols. Ces images de Sange parlent-elles à Muzito et son gouvernement !


    Les victimes...



    Encore les victimes...



    Et encore les victimes



    Un rescapé à Sange !



    Le camion-citerne renversé dont l'essence a été siphonné par les victimes

    Le gouvernement au lieu de prendre ses responsabilités (la responsabilité du gouvernement ne doit pas se limiter au decret de 2 jours de deuil national), notre "Crésus national", l'un des hommes les plus riches au Congo, Adolphe Muzito a le toupet de demander une solidarité nationale en ouvrant deux compte à la Banque Congolaise : 201 33865 70 2010 0 (USD) et 201 33865 99 2010 0 (CDF). Sans des mesures préventives pour la protection civile on se demande comment le gouvernement congolais réagit face aux drames et catastrophes ? entre et a entraîné des changements à maints égards dans la marche du pays.

    Les victimes du crash de l’Antonov du 8 janvier 1996 sur le marché Type K n’ont jamais été indemnisées, quatorze ans plus tard. Les victimes du crash de l’Antonov à Kingasani, du 4 octobre 2007, ont -ils été indemnisées ? Où en est l'enquête qui a été déclenchée ?

    Le mardi 16 avril 2008, le crash d'un DC-9 de la compagnie aérienne Hewa Bora Airways à Goma, avait 27 morts avec de dégâts matériels importants, que sont devenues les victimes et leurs familles ?

    Pourquoi doit-on à chaque faire appel aux Congolais paupérisés à outrance qui végètent que les Kuluna au col blanc, cette bourgeoisie compradore issue de nulle part avec ses arrivistes, parvenus, prédateurs, miliciens, seigneurs de guerre... qui se complaisent à martyriser le peuple qui n'a rien.

    C'est au gouvernement de Muzito de prendre ses responsabilité pas au peuple congolais. Les drames congolais sont structurels et conjoncturels, il faut des préventions sur les deux tableaux.

    Après de contrats léonins, de troc minerais contre infrastructures dont on ne voit toujours rien arriver, peut-on avoir le courage de demander à un peuple meurtri de cotiser pour les victimes qui ont été enterré dans des fosses communes ?

    La situation demeure préoccupante à Sange, en territoire d’Uvira, dans la Province du Sud-Kivu où est survenu un accident d’un camion tractant une citerne d’essence, le 2 Juillet dernier.

    Pour rappel, dans la cité de Sange, située à 95 Km de la Ville de BUKAVU, l'incendie grave du camion-citerne a consumé toute la population qui était à proximité, donnant ainsi la mort à des centaines des compatriotes habitant cette partie de la République Démocratique du Congo.

    Posté par tongo etani, 11 juillet 2010 à 14:51
  • @ TONGO ETANI,

    Tu écris ici comme tu veux sur ce que tu veux, TONGO ETANI ! Qui t'impose quoi que ce soit ?

    Assumes la responsabilité de ta liberté : en intervenant dans l'espace d'un sujet de débat déterminé, tu t'engages à faire l'effort de t'exprimer sur ledit sujet !

    Telle est ta responsabilité que personne ne peut et ne veut te contraindre à respecter.

    T'obstinant à bafouer cette responsabilité-là, qui est la tienne, tu décrédibilises tes propos ; et, étant ici avec toi, tu nous associes à ta propre décrédibilisation par toi-même.

    Voudrais-tu, pour toi-même, l'impunité et, pour autrui, l'imputabilité de ton irresponsabilité ?

    Vu le sujet proposé par ALEX, peux-tu écrire davantage que ces mots-ci : « Nous avons des gens qui peuvent remplacer notre père Tshi Tshi ; nous ne voulons plus des Dalaï Lama ou des icônes » ?

    TETANI ne nous prives pas, s'il te plaît, de la richesse de ta capacité de raisonnement car il n’est pas pertinent de lire tes copier/coller sur d’autres sujets… surtout lorsqu’on sait de quoi tu es capable.

    En amitié... et sans flagornerie !

    signé : B.O.H.

    Posté par BOMA OMENA Henri, 11 juillet 2010 à 16:55
  • « Si j'avais su dans ce temps-là, ah, ah, » (Tino Rossi)

    Ainsi donc, selon l’interlocuteur de ALEX, « LES STRUCTURES NATIONALES DE L’UDPS ONT DÉCIDÉ D’IGNORER CARRÉMENT TOUTE FATWA QUI SERAIT EMISE A PARTIR DE L’EUROPE PAR LES MEMBRES DE LA FAMILLE DE Tshi-Tshi AU NOM DE CE DERNIER ».

    N’est-ce pas une preuve supplémentaire qu’il est impossible de respecter l’intérêt général en R.D.C. sans d'abord respecter les personnes impliquées dans les conflits et débats contradictoires propres à une société démocratique ?

    On peut lire sur « congoforum.be » une analyse des faits expliquant l’opinion sur Monsieur TSHISEKEDI dont ALEX nous fait ici message. Ladite analyse par Monsieur NGELEKA ILUNGA Emmanuel est intitulée « ETIENNE TSHISEKEDI EST-IL UN HOMME SEUL ? ».
    Suivre le lien vers
    http://www.congoforum.be/fr/analysedetail.asp?subitem=&id=168121&analyse=selected

    N'oublions pas que nous autres, les Zaïro-Congolais, nous avons réussi, sous la présidence de KABILA père, à ne plus être Zaïrois.

    En redevenant Congolais, nous constatons en quoi notre Etat, la R.D.C., ne peut pas prétendre à l’indépendance ou interdépendance envers d’autres Etats sans le respect de la dimension nécessairement « démocratique » de la société politique que forment nos différentes populations.

    Quand MOBUTU devint l’homme fort, au sein de notre Etat, cet Etat fut incapable de comprendre et d’organiser notre société nécessairement démocratique. Une société est nécessairement démocratique quand personne ne peut y prétendre détenir seul la vérité et y assumer seul l’intérêt général. En démocratie, il ne peut y avoir un homme fort qui s’impose par la terreur, l’impunité, la concussion et la prévarication parce que la démocratie exige la participation libre et volontaire de chacun dans la recherche et le respect de la vérité commune et de l’intérêt général. On voit en quoi certaines personnes, ne supportant pas leur propre liberté impliquant leur propre responsabilité, désirent, comme le titre du film italien "NOUS VOULONS DES COLONELS !", être soumis à un "DICTATEUR" qu’ils agonisent ou qu’ils adulent car ils ne peuvent pas, sans la référence au "DICTATEUR", faire le moindre effort de pensée et d'action politiques. Ces personnes manifestent une incapacité à faire librement l'effort pour comprendre les enjeux et pour agir en conséquence dans le respect de l’intérêt général et des intérêts de chacun. Cette incapacité-là, elle s’avère être celle de Monsieur TSHISEKEDI qui, n'ayant pas su incarner le pouvoir d'Etat au nom du peuple, ne sait pas comment respecter le pouvoir des militants de son parti à se doter d'un programme pour démocratiquement conquérir le pouvoir d'Etat.

    Cet homme semble croire que les gens veulent être "dirigés", comme des enfants, alors que l'expérience incite à SOUHAITER PARTICIPER et à SE MEFIER DU DESIR D’ETRE DIRIGES.
    Rappel de mon propos en suivant le lien vers :
    http://alexengwete.afrikblog.com/archives/2009/10/27/15585971.html

    Aujourd'hui que nous sommes redevenus des Congolais débarrassés de l'interdiction mobutienne d'être nommés et de nous nommer nous-mêmes autrement que par le mot Zaïrois, aujourd'hui il est inutile d'attendre une action de TSHISEKEDI ... et ce, tout simplement, parce que sans MOBUTU, l'intéressé lui-même semble ne pas concevoir ses propres existence et action politiques ; il semble, sans son illustre référent zaïrois, s'être condamné à l'aboulie et à l'inertie. En fait, espérer en TSHISEKEDI, c’est regretter notre infantilisation sous MOBUTU.

    Bref !, pour moi, IL FAUT OUBLIER TSHISEKEDI tant qu'il ne se résout pas à l’explication et à la repentance des mauvais coups auxquels il participa, depuis le Collège des Commissaires Généraux, contre les nécessités démocratiques de nos populations et de notre République. Et je peux accentuer le propos en espérant (vainement, cependant !) des explications de l'intéressé au sujet des circonstances où l'ambassadeur de la République française fut assassiné en 1992 par des militaires zaïrois en mission pour l'assassiner, lui, TSHISEKEDI. Cet homme a des choses à dire ! Et il ne les dit pas !

    Ne perdons pas d'énergie à regretter celui qui, ayant su dire "NON" au MOBUTU qu'il accompagna, s'installa ensuite dans la nostalgie et le refus comme la dame chantée par Tino Rossi :
    • "Pourquoi dire non maintenant ? Ah, ah,
    • Faut profiter quand il est temps, ah, ah,
    • Plus tard quand tu seras vieille, Tshi-Tshi
    • Tu diras, baissant l'oreille, Tshi-Tshi
    • Si j'avais su dans ce temps-là, Ah, ah,"
    Ecouter la chanson en suivant le lien vers :
    http://www.musikiwi.com/paroles/tino-rossi-tchi,tchi,35210.html

    Inutile de me réfuter tel ou tel mérite de l’intéressé si, par exemple, on ne m’explique pas pourquoi et comment, porté par la Conférence Nationale Souveraine (CNS), il ne fit pas usage de ce qu’implique le " S " dans le sigle " CNS " pour œuvrer à la destitution de MOBUTU et pour œuvrer, après la fuite de MOBUTU, au respect des résolutions de la CNS.

    Ce mauvais exemple de Monsieur TSHISEKEDI risque de se reproduire quand on constate que des compatriotes, comme celui qui signe ici TONGO ETANI, se complaisent à enfoncer une porte largement ouverte (à savoir : la décrédibilisation des locataires des institutions de notre République) sans être capables de nous dire de manière pratique et raisonnable ce qu'il faut faire pour remédier à ce qu'ils dénoncent.

    Si notre République subit de nouvelles guerres artificielles, comme celles que l'Occident nous invente pour éliminer nos politiciens qui lui déplaisent, ces imitateurs de TSHISEKEDI risquent d'être alors comme leur exemple : subir en incapacité à protéger notre République et nos populations.

    Posté par BOMA OMENA Henri, 11 juillet 2010 à 17:01
  • UDPS: Implosion ou coup d´Etat

    C´EST AVEC BEAUCOUP DE REGRET QUE J´AI CONSTATER QUE CE Mr TONGO ETANI N´A RIEN A FAIRE; VOUS ALLEZ D´AILLEUR CONSTATER QU´IL A TOUJOURS ETE´OR SUJET, en nous chantant n´importe quoi, ce sont de Mfua ku mputu (les gens qui n´ont jamais songer de rentrer s´installer ou d´investir dans leur pays d´origine)qui se comportent ainsi pour endormir les vrais Congolais.
    Mais bientot nous allons le denichet car il doit etre un agent de KANAMBE pour nous endormir.Nous sommes a la recherche de son identite´ afin de lui faire taire une fois pour toute. VIGILANCE!

    Posté par mulumba, 11 juillet 2010 à 21:25
  • Tshisekedi

    -

    Il ne faut pas oublier que pendant près de 20 ans Tshisekedi a participé au gouvernement du Congo, d'abord comme commissaire général et puis comme ministre de l'intérieur et des affaires coutumières du Président Joseph-Désiré Mobutu en 1965. Il prend part à la rédaction de la Constitution congolaise de 1967. Cette même année, au conclave de Nsele, Tshisekedi rédige, avec Mobutu, Justin Bomboko et Singa Udjuu, le manifeste de la Nsele, créant ainsi le Mouvement populaire de la Révolution.

    -

    Posté par anneet, 11 juillet 2010 à 21:39
  • PAUVRE MULUMBA

    MULUMBA,

    NOUS RECONNAISSONS TOUS LE TALENT DU PROF.TONGO ETANI, IL N'EST PAS TRIBALISTE COMME TOI.

    ESSAYES D'ECRIRE COMME LUI, ON VERRA!!!!

    annie mundi betu a bu

    Posté par annie mundi, 11 juillet 2010 à 21:57
  • UDPS: Implosion ou coup d´Etat

    A ANNIE MUNDI ALIAS.......;

    TU VIENS DE RATER UNE OCCASION DE TE TAIRE; LES PAUVRES CONGOLAIS DE SANGE ET D´AILLEUR ONT FAIM;SON MALADES;MANQUENT D´EAU ETC...ILS N´ONT RIEN A FOUTRE DES ECRIT DE TON TONGO ETANI;MAIS DES ACTIONS CONCRETS.
    VOUS AVEZ TOUJOURS LE COMPLEXE DES LANGUES D´AUTRUIT;MOI JE SUIS FIER D´ETRE CONGOLAIS ET JE PARLES TOUTES LES LANGUES NATIONALS DE MON TRES CHER ET BEAU PAYS LE CONGO.
    C´EST CA LE MAL CONGOLAIS;JOSEPH KABILA N´A PAS UN SEUL DIPLOME MAIS IL DIRIGE UN PAYS DES INTELLECTUELS;ET TOUT CA A CAUSE DE TUBATUBA COMME TONGO ETANI QUI NE Fait QUE PARLER POUR NE RIEN DIRE. C´EST POUR CELA QUE NOUS SOMMES ENTRAIN DE PERDRE NOTRE PAYS LENTEMENT MAIS SUREMENT A CAUSE DES SOMNIFERES DE TON CHER TONGO ETANI.ON NE PEUT PAS VENIR SE DISTRAIRE OU SE DEFOULER SUR LES SITES INTERNETS OU TOUTS LE MONDE NOUS LISENT TOUT CA POUR CONTINUER A HUMILIER ET A SOUILLER L´IMAGE DU PEULPE CONGOLAIS QUE NOUS SOMMES.

    mulumba.

    Posté par mulumba, 11 juillet 2010 à 23:28
  • prof se bat contre Kanambé et toi tu te bats contre Tongo?

    Je reprends l'assertion d'annie mundi: pauvre MULUMBA, mawa!!!
    Le prof se bat depuis des années contre le régime sanguinaire de kinshasa avec kanambé à sa tête.

    Toi, mulumba animé par SATAN, tu viens ici pour le décourager, nous les lisons et l'encourageons à dénoncer le régime de kagamé,museveni et kanambé, il le fait bien, toi pauvre MULUMBA tu dénonces qui? FUA KU MPUTU, les insultes, les Congolais excellent!!!!! mawa trop.

    PROF TONGO, CONTINUE TA CROISADE, NOUS SOMMES DERRIERE TOI, NE T'OCCUPES PAS DES AIGRIS ET DES JALOUX, ILS VONT MAIGRIR BIENTOT.

    princesse B.(GENEVE)

    Posté par princesse, 12 juillet 2010 à 10:55
  • Prof.tongo fais attention aux agents de l'ANR, tu es sur la liste

    Prof Tongo Etani,

    Ici à prétoria(AFRIQUE DU SUD), il se raconte l'envoi de l'escadron de la mort pour toi dans la DIASPORA pour te tuer, jaynet fais lire tous les jours tes diatribes, c'est une de tes fans, elle fais lire tous le matin tes injonctions, ils veulent ta mort comme CHEBEYA.

    En attendant MULUMBA et MOLANGI YA MPEMBE viennent pour voir comment te dénicher et t'étrangler nuitamment.

    FAIS ATTENTION PROF, KALA INGANGU PROF.

    DR. LUBASA (pretoria)

    Posté par DR. LUBASA, 12 juillet 2010 à 13:44
  • Merci na bino nionso, kasi nga naza martyre téé, nakoboma avant baboma nga!!!!

    Nous devons éradiquer le sida mental venu de l'AFDL, cette maladie s'est propagée avec la CORRUPTION à un rythme exponentiel aux kinois affamés qui applaudissent à qui mieux mieux les violeurs de leurs filles et mamans restées au kivu dans l'indifférence à condition que les rwandais extrémistes avancent des billets verts, les pères des familles laisseront leurs enfants violés sous leurs yeux.

    Avec la proximité du swahili, ils iront votés comme un seul homme leurs tortionnaires avec des pourcentages de l'union soviétiques, les assassins de leurs familles, l'impunité sera oubliée à condition d'avancer un polo à l'effigie du violeur, un pagne, un sac de riz de un kilo et 500 francs congolais pour le déplacement.

    Le CONGOLAIS EST FORT POUR CRITIQUER SON FRERE QUI LUTTE DANS LA LUCIDITE MAIS FACE A L'ENNEMI: le Congolais akotaka na nsééé ya mbéto en mettant ses enfants devant comme BOUCLIERS HUMAINS (mawa trop)

    TU PARLES D'une DEMOCRATIE AUX EFFLUVES TRIBALES (lol)

    Muyomba, manseba, nguatshi, ngua ngazi, kwiya, noko, oncle national, COLONEL, Prof.tongo etani, insulté FUA KU MPUTU par l'ANR

    Posté par tongo etani, 12 juillet 2010 à 14:55
  • @ TONGO TETANI,

    O.K., on a lu ce qui te concerne, mais qu'en est-il des tes commentaires sur le thème proposé.

    Vu le thème proposé par ALEX, peux-tu écrire davantage que ces mots-ci : « Nous avons des gens qui peuvent remplacer notre père Tshi Tshi ; nous ne voulons plus des Dalaï Lama ou des icônes » ?

    Si oui, on te lira avec plaisir sur ledit thème.
    Si non, continues à semer ici le désordre.

    En attendant que tu en écrives davantage, ne t'en prends qu'à toi-même, toi qui, contredisant ton propos, te poses ici en « icône » sous protection féminine à la manière de Kadhafi.

    Sans flagornerie :
    "Qui amat bene, castigat !"

    signé B.O.H.

    Posté par BOMA OMENA Henri, 12 juillet 2010 à 18:44
  • B.O.H.: réponse na thème du jour

    @ B.O.H.

    J'ai de l'affection pour le vieux tshi tshi, c'est un homme courageux quoique fatigué par la maladie, la trahison et l'irrespect et surtout noyauté par ses suiveurs tribalistes qui veulent garder la poule aux oeufs d'or dans la coterie BALUBA avec le petit FELIX sans envergure.

    Notre vieux est dépassé par les trahisons et la wengenisation (sic) de l'UDPS en plusieurs branches et ailes.

    Le vieux est poussé à la surenchère par ses sbires pour se présenter aux élections présidentielles de 2010, il n'a pas son mot à dire, on le trimbale comme une momie (nzélé téé lol)

    Le vieux tshi tshi et kashala sachant que les élections seront truquées et JAMAIS démocratiques s'entêtent et s'embourbent dans un pays instable et en guerre.

    J'ai de l'affection pour ETIENNE TSHISEKEDI, je n'aime pas tirer sur une AMBULANCE, conseillons au vieux de prendre une retraite politique, si on a raté son mariage avec le peuple CONGOLAIS autant réussir son divorce.

    Laisses tomber la politique papa TSHISEKEDI, nous t'aimons.

    Manseba, noko Prof. tongo etani

    Posté par tongo etani, 12 juillet 2010 à 22:35
  • @ TONGO ETANI,

    Batu oyo bakoki kolamukisa UDPS, neti yo moko okomi : « qui peuvent remplacer notre père Tshi Tshi », ba'nani batu wana ? Baz'olala ? Oyebi bango ?

    Posté par BOMA OMENA Henri, 12 juillet 2010 à 22:58
  • UDPS: Implosion ou coup d´Etat

    a tongo etani,

    TROP COMPLEXER CE TONGO ETANI,UN MONSTRE A MULTIPLES TETES,QUI SE DONNE LE CULOT D´INSULTES SES FRERES DE L´UDPS.SI TU AS HONTE D´ETRE MULUBA CELA N´ENGAGE QUE TOI; MAIS CE QUE JE DEPLORES ICI C´EST TA TRAITISE. UN FRERE N´INSULTE PAS L´AUTRE FRERE; CHEZ LES BANTOUS LES LINGES SALES SE LAVENT EN FAMILLE A MOINS QUE TU NE SOIS VENU DE L´AUTRE COTE´DE LA FRONTIERE AVEC BUKAVU JE PARLES DES TUTSIS CAR DE PAR TON COMPORTEMENT IDEM DES CETTE RACE DE VIPERE.

    PEUX-TU NIER ICI QUE TU N´ES PAS UN DECENDANT D´UN DEMOULU-VANTARD?????
    JE TE TIENS A L´OEIL MON PETIT tongo etani alias annie mundi ,alias princesse ya kwanga,alias Dr LUBASU tu ne changeras jamais,petit CAMELEON.

    Ton compatriote demoulu comme toi mulumba.

    Merci et sans rancune.

    Posté par mulumba, 12 juillet 2010 à 23:19
  • Réponse yango oyo B.O.H.

    @ B.O.H.

    L'U.D.P.S. était une bonne idée en associant tous les CONGOLAIS de toutes les ethnies et en ayant une démocratie interne et un respect de la hiérarchie, cette idée a été abandonnée par l'entourage du vieux à commencer par maman MARTHE aléla l'ar makasi(première dame (lol).

    Aujourd'hui, nous assistons éberlués, ébahis à un club de derviches tourneurs et de dupes carriéristes.

    Nous avons de la peine de voir le côté GROTESQUE de l'opposition Congolaise à commencer par l'UDPS.

    UDPS doit mourir de sa belle mort pour resusciter dans une nouvelle ORGANISATION avec les MASSAMBA, KUDIA KUBANZA, BELTSIKA et autres avec une plateforme organisationnelle CONTRE LE TRIBALISME et surtout avec des idées novatrices pour sortir le peuple CONGOLAIS de la corruption, misère, maladie, démagogie, tribalisme.

    noko Prof; tongo etani

    Posté par tongo etani, 12 juillet 2010 à 23:39
  • NAFINGI UDPS TEE, NASALI ANALYSE, NAZA NA RESPECT YA UDPS

    @ MULUMBA

    Je vais essayer d'écrire en lingala pour que les gens comprennent:

    NAZA moitié MULUBA YA KASAI ORIENTAL moitié mulubakat ya Katanga, KOMBO NA NGA PROF. DOCTEUR EN GESTION MUKENDI.

    Soki olingi ndeko na yo, il faut olobela yé VERITE, ko flatter sakayonsa yango ebebisi mboka, bana bua kasaï BETU-A-BU, okobeta maboko na voleur TSHIONGO (ex PDG YA REGIDESO akoma SENATEUR) to BOSHAB (voleur de plus de 300 millions de dollars ya SNEL par Brazza).

    Je suis content d'être ton frère, je ne connais pas princesse, annie na Docta, eza bien soki batu bazotanga biso.

    J'espères que bitumba oyo olingi komema na nga esili awa, naza na match kafu kafu na CONGLOMERAT D'AVENTURIERS BA BEBISA MIBA NA GECAMINES BAWUTA RWANDA

    Manseba Prof. tongo etani

    Posté par tongo etani, 12 juillet 2010 à 23:53
  • WANA NOKO YA MULUMBA, BETU A BU

    NABOSANAKi KOTIA MAMAN LEKI NA NGA EMILIE AZALAKI MINISTRE YA MUYANZI ya MOBUTU, asepelaki téé abengaki nga na butu: "manzili manzili ka mu kua me émema!!!!!!!
    bakare ba mi ekwabola émémaaaa!!!!

    Emé tabe epalekula éméma!!!!!
    OUPEGOL!!! maman!!!!!OUKARAMEEE, OTA MEEE OMAMEEEE!!!!

    Pona petit na nga MULUMBA? noko abetaka 35 dialectes ya congo NA 4 LANGUES YA MBOKa!!!!!

    Muyomba, manseba, kwiya, nguashi, nkanka na béto, noko, oncle national, colonel, noko prof.tongo etani

    Posté par tongo etani, 13 juillet 2010 à 14:15
  • VIRTUELLE, INTERNET NOUS TIENT

    Internet c'est du pain béni pour se faire connaître, rêver et virtuellement permet de se façonner une image.
    Le ou les créateur(s) de cet outil informatique n'avait jamais imaginé et oublié que son oeuvre fera de ses nombreux utilisateurs des paranoïaques.

    Posté par Mundele, 13 juillet 2010 à 14:42
  • WANA NOKO YA MULUMBA, BETU A BU

    NA O BETA BILOKO NAZA N’ANGO NA MBONGO(CERVEAUX)!!!

    Nous devons établir un état où les gens pourront révendiquer leurs droits, ce n’est pas une UTOPIE, mais dans la vie nous avons besoin d’utopie pour avancer dans la recherche d’excellence pour notre pauvre peuple scotché dans la misère sans profiter des lustres des biens des minerais que régorgent le sous sol de nos AIEUX!!!!!!

    NINI TOSALA LELO0 PO TOZALA NA SITUATION YA BABILOKOTA BOYEEE?

    Comme nous étions des jeunes qui tabassaient la nuit la DSP, en relevant nos COLS en mettant nos ZAZOUS, nous étions des BILLS ya MAKOFI!!!(lol)

    Nous avons la chance d’hériter du CONGO RDC, nazotia ZAIRE tééé, MBOKA NA BISO CONGO natié K téééé.

    Pourquoi nous sommes arrivés dans cet état de DELABREMENT (MENTAL, MORAL, CONJONCTUREL etc...)

    Nous sommes là pour DEFENDRE LE PAYS DES NOS AIEUX DANS LES CIMETIERES MÊME PAS NETTOYES!!!!!!!

    COLONEL, noko Prof. tongo etani akomi na terrain

    Posté par tongo etani, 13 juillet 2010 à 14:54
  • qui est ICI cause de « DÉLABREMENT » ?

    @ tongo TETANI,

    Peut-il être question du Congo et non de toi ?

    Peut-on, sans conjectures ni vantardises sur ta personne, considérer le mal que tu causes ?

    J'avoue : cela me semble impossible en débattant avec toi, vu l'abus, que tu commets, de la "virtualité" de l'Internet. On m'a même rapporté que tu aurais posté sur un autre blog des imprécations à mon égard. C'est dommage !

    On en vient, légitimement, à te soupçonner d’être un personnage "virtuel" fabriqué par des comploteurs pour faire croire en une sorte de fragilité mentale et morale des Zaïro-Congolais à débattre raisonnablement et rationnellement au sujet de leur pays ; c'est comme si tu voulais démontrer que nous serions impuissants, autrement que par d'inconsistants propos égocentriques et paranoïaques comme nombreux de tes écrits, à concevoir une alternance raisonnable aux actuelles actions et inerties de certains locataires des institutions de notre République.

    Il en est malheureusement ainsi à cause de la négligence, par toi-même, de ta capacité à œuvrer, en débattant raisonnablement et rationnellement, à l’explication et à la dénonciation des fragilités entretenues au détriment de notre pays.

    Peut-il y avoir, dans ton propos, moins de ton apparence d’égocentrisme paranoïaque et davantage d’explication sur notre pays ? Ce serait un progrès utile pour que cesse le « DÉLABREMENT » que tu entretiens sur ce blog.

    Ecrivant ainsi, j'espère que tu pourras désormais te manifester durablement ici comme autre chose que la néfaste "virtualité" signalée plus haut.

    S'il te plâit, fais l'effort, comme les autres Internautes, de respecter, sur cette page du blog de ALEX, le thème du débat qui n'est pas centré sur un bloggeur particulier mais sur Monsieur TSHISEKEDI wa MULUMBA Etienne et sur le parti politique congolais intitulé : Union pour la Démocratie et le Progrès Social !

    Il y a des sujets sur lesquels je ne rigole pas et ne supporte pas la rigolade. C'est pourquoi je souhaite que, au lieu de te vanter en pleurant sur la R.D.C. et en écrivant des insanités (faussement modérées par le sigle "lol") sur ceux que tu prétends être tes compatriotes, tu te soucies de respecter les Congolais et leur besoin de débattre raisonnablement et rationnellement sur ce qu'ils souhaitent faire de leur pays.

    Posté par BOMA OMENA Henri, 13 juillet 2010 à 17:50
  • UDPS: Implosion ou coup d´Etat

    a tongo etani, je voudrais simplement savoir si tu as de la confiture a la place du cerveau p.c que tu delires de temps en temps. Lorsqu´on a rien a dire on de tais.

    Je finirai par donner raison a mulumba qui a dit que tu parles beaucoup pour ne rien dire,tu vis dans la nostalgie de la music ZAIROISE alors que nos freres meurent du jour au lendemain dans une misere totale.

    Vraiment il y a des gens sans coeur,il suffit d´avoir un plat de frites et steack plus une bouteille de vin pour se croire au jardin d´Eden,tandis qu´on ne sait meme pas ce que nos freres et soeurs ont manger aujourd´hui.
    Continu de t´aventurier ici au nom de congolais en detresse UN JOUR LA MALEDICTION DE DIEU S´ABATTRA SUR TOI.
    Tu as vraiment des reactions de mfwa ku mputu comme disait l´autre.
    Makali.

    Posté par makali, 13 juillet 2010 à 18:00
  • UDPS: Implosion ou coup d´Etat

    a tongo etani, je voudrais simplement savoir si tu as de la confiture a la place du cerveau p.c que tu delires de temps en temps. Lorsqu´on a rien a dire on de tais.

    Je finirai par donner raison a mulumba qui a dit que tu parles beaucoup pour ne rien dire,tu vis dans la nostalgie de la music ZAIROISE alors que nos freres meurent du jour au lendemain dans une misere totale.

    Vraiment il y a des gens sans coeur,il suffit d´avoir un plat de frites et steack plus une bouteille de vin pour se croire au jardin d´Eden,tandis qu´on ne sait meme pas ce que nos freres et soeurs ont manger aujourd´hui.
    Continu de t´aventurier ici au nom de congolais en detresse UN JOUR LA MALEDICTION DE DIEU S´ABATTRA SUR TOI.
    Tu as vraiment des reactions de mfwa ku mputu comme disait l´autre.
    Makali.

    Posté par makali, 13 juillet 2010 à 18:00
  • UDPS: Implosion ou coup d´Etat

    a tongo etani, je voudrais simplement savoir si tu as de la confiture a la place du cerveau p.c que tu delires de temps en temps. Lorsqu´on a rien a dire on de tais.

    Je finirai par donner raison a mulumba qui a dit que tu parles beaucoup pour ne rien dire,tu vis dans la nostalgie de la music ZAIROISE alors que nos freres meurent du jour au lendemain dans une misere totale.

    Vraiment il y a des gens sans coeur,il suffit d´avoir un plat de frites et steack plus une bouteille de vin pour se croire au jardin d´Eden,tandis qu´on ne sait meme pas ce que nos freres et soeurs ont manger aujourd´hui.
    Continu de t´aventurier ici au nom de congolais en detresse UN JOUR LA MALEDICTION DE DIEU S´ABATTRA SUR TOI.
    Tu as vraiment des reactions de mfwa ku mputu comme disait l´autre.
    Makali.

    Posté par makali, 13 juillet 2010 à 18:00
  • noko abendani!!

    MAKALI,
    Ce que tu dis à ton yaya tongo etani , atiki bino, bitumba ya yaya ezana bino tééé, noko abotama na 1962, aya na <<<<<<<<<<<<<<
    muyomba, manseba, nokop tonongo etani

    Posté par tongo etani, 13 juillet 2010 à 18:37
  • qui est ICI cause de « DÉLABREMENT » ?

    @ TOUS,

    Si "tongo TETANI" est la virtualité néfaste, que je signale plus haut, on n'aura plus à le lire, lui qui écrit qu'il se retire. Souhaitant qu'il n'en soit pas ainsi, je m'adresse encore à lui... sans trop d'illusions cependant !


    @ tongo TETANI,

    Peut-il être question du Congo et non de toi ? Peut-on, sans conjectures ni vantardises sur ta personne, considérer le mal que tu causes ?

    Peux-tu faire l'effort, comme les autres Internautes, de respecter, sur cette page du blog de ALEX, le thème du débat qui n'est pas centré sur un bloggeur particulier mais sur Monsieur TSHISEKEDI wa MULUMBA Etienne et sur le parti politique congolais intitulé : Union pour la Démocratie et le Progrès Social ?

    Posté par BOMA OMENA Henri, 13 juillet 2010 à 19:12
  • UDPS: Implosion ou coup d´Etat

    Ce n´est qu´un REPLI STRATEGIQUE qu´il vient d´ effectuer et tres bientot il sera de retour donc ne vous en faites pas. C´est un mr qui confond les sites, telement qu´il passe toutes ces 24 heures dans les postings il ne se rend meme plus compte du titre debattu donc il melanger le tout vous voyez ce que je veux dire.
    Sinon allez y jetter un coup d´oeil sur Kabila Doit Partir vous allez comprendre que les intervenants ne s´adresse plus a lui apres avoir compris qu´il a toujours etait hors sujet et insoucient de ce qui se passe chez nous au pays.
    Et comme le ridicule ne tue pas il revient toujours.
    De toute le facon il doit avoir de la morale pcque ma RDC, je ne joue pas avec, et ne permettra jamais qu´une personne pietine la memoire des nos 7000.000 de compatriotes qui sont tomber et continue de tomber pour le manque du serieux dans nos dires.

    Il est ne´en 1962 c´est donc un grand-pere s´il a des enfants a 48 ans chez nous en AFRIQUE c´est fort possible qu´il soit deja Grand-pere, alors quel raisonnaiment pour un homme de presque 50 ANS? ON DIRAIS UN BEBE? TOKOLA PE TOSALELA AGE.

    Personne ici n´a le monopole de chasser une autre car nous sommes des freres comme il l´a dit lui meme"SOKI OLINGI NDEKO NA YO IL FAUT OLOBELA YE VERITE´, c´est ce que je suis entrain de faire.

    Dans la vie il faut etre sage meme si on n´est pas intellectuel car la sagesse vient de Dieu,qu´il la demande et elle lui sera accorder.
    Car il ne refuse rien a ses enfants, cher tongo etani L´HUMILITE´ PRECEDE LA GLOIRE. soit donc humble devant tes compatriotes.

    Makali.

    Posté par makali, 13 juillet 2010 à 20:25
  • Malgrès tout le respect que l'on doit à Mr.Tshitshi en tant que personne et pour sa petite contribution à nous faire vaincre la peur de Mobutu, je crois que s'accrocher à sa personne ou à son parti "L'Union à Démocratiser pour le Progrès Social" dans sa forme actuelle pour qu'il y ait un changement positif dans la gouvernance du pays RDC, serait comme courrir après le vent.
    Mr.Tshitshi s'est battu corps et âme pour avoir ce titre d'opposant qu'il chérit plus qu'autre chose et il n'aimerait pas que ce mythe d'opposant charismatique soit démoli par un passage infructueux dans l'exercice du pouvoir.
    Raison pour laquelle, je suis persuadé qu'il n'a jamais envisagé un seul moment pouvoir diriger le pays et même si porté de force par la population jusqu'à la magistrature suprême, il trouvera toujours un subterfuge pour se faire evincer du pouvoir.
    Mr. Tshitshi restant conséquent a tout fait pour ne pas démocratiser le parti qui au départ a été formé à plusieurs comme noté par Alex ci-haut, mais a plutôt instauré un regime de terreur au sein de son parti et comme conséquence, les partisans ou membres de l'Udps ont plus passé leur temps à faire le culte de sa personnalité au lieu de reflechir sur la politique à mener non seulement pour renverser Mobutu mais aussi proposer ou établir un programme politique qui lui ou leur permettrait d'être prêt au moment venu de diriger la RDC vers la prospérité.
    Faute de programme et de volonté à gouverner, on a vu Tshitshi se vautrait sur son couch du 15 au 17 Mai 1997 alors que le pouvoir était vacant à Kinshasa.
    Alors que toute la population était prête à se mobiliser en 2006 comme un seul homme pour faire de lui le 1er Président élu démocratiquement depuis l'avenement de Mobutu au pouvoir, celui-ci se portera aux abonnés absents.
    Quelles sont les raisons ou assurances qui ont fait défaut en 2006 mais existent aujourd'hui qui peut justifier maintenant sa participation aux élections de 2011.
    Une chose est certaine est que personne ne peut prétendre démocratiser la RDC si déjà il n'y pas de débat démocratique au sein de sa propre famille et ou au sein de sa propre formation politique. Aussi longtemps nos partis politiques fonctionneront en modèle des chefferies, il ne faudra point s'attendre à des débats démocratiques sur le fonctionnement de leur partis et cela menera à la "wengenisation" comme le dit Tongo Etani.

    P.S: Il se pourrait que je me trompes sur toute la ligne mais tel est mon opinion.

    Posté par Bely21, 13 juillet 2010 à 21:46
  • MONUSCO, une opportunité pour l’UDPS sans Tshi-Tshi ?

    Dissertant au sujet de Monsieur TSHISEKEDI wa MULUMBA Etienne dans un article affiché sur « congoforum.be », NGELEKA ILUNGA écrit ceci :

    « DANS LE MICROCOSME POLITIQUE CONGOLAIS, RARES SONT LES POLITICIENS A MÊME DE LUI DISPUTER L’AURA QU’IL DÉTIENT. N’ÉTAIT-CE PAS DE LUI NOTAMMENT QU’IL S’AGISSAIT DANS UN ÉDITORIAL, PUBLIE AU MILIEU DES ANNEES 90’ par M. Kin-kiey Mulumba - pourtant mobutiste à l’époque - et INTITULÉ " LE ZAÏRE N’A EU QUE DEUX FILS ", dans lequel, après avoir passé au peigne fin tout le personnel politique congolais d’alors, il constatait qu’en dehors de MM. MOBUTU ET TSHISEKEDI, "LES DEUX FILS" QUI ONT DÉMONTRÉ CHACUN A SA MANIÈRE CHARISME ET LEADERSHIP, " tout le reste [étaient] des sous-fifres" » ?
    Suivre le lien vers :
    http://www.congoforum.be/fr/analysedetail.asp?subitem=&id=168121&analyse=selected

    C'était le Zaïre, et ce n'est pas le Congo d’aujourd’hui ! TSHISEKEDI ne fut pas ( - ou ne peut plus être car il est certes vivant mais fort âgé - ) le frère congolais de M'zee KABILA autant qu'il fut le frère zaïrois de MOBUTU. Combattre le régime de MOBUTU en étant soutenu par ceux-là mêmes qui installèrent MOBUTU au pouvoir d’Etat, ce combat-là, comme l’écrit pertinemment BELY21, c’est le passé de l’UDPS et c’est le passé de Tshi-Tshi : leur légitimité historique !

    Ce parti peut-t-il, sans son leader historique, s’appuyer sur ladite légitimité historique ? A lire BELY21, la réponse est : non !

    Nuançons cependant : alors que BELY21 est sceptique en considérant l’UDPS sous le prisme de son leader historique, le message de ALEX contient l’information suivante de la part d’un cadre de l’UDPS : « N’EUT-ÉTÉ LE CHARISME ASSOCIÉ AU NOM DE TSHITSHI, ON AURAIT DÉJA BOUTÉ CE DERNIER HORS DU PARTI. " LE FAIRE EN CE MOMENT SERAIT SUICIDAIRE POUR LE PARTI " ». L’après Tshi-Tshi est déjà dans les agendas des membres de l’UDPS. Espérons que la légitimité historique de l’UDPS survivra à son actuel président sans sombrer dans la nostalgie folklorique et familiale à la façon du MNC-L.

    Personnellement, je suis tenté, par un optimisme contraire à mon tempérament, de souhaiter que l’UDPS réinvente et régénère de manière démocratique la culture des partis politiques en R.D.C. en faisant écho à ce que BELY21 écrit par ces mots-ci : « UNE CHOSE EST CERTAINE EST QUE PERSONNE NE PEUT PRÉTENDRE DÉMOCRATISER LA R.D.C. SI DÉJÀ IL N'Y PAS DE DÉBAT DÉMOCRATIQUE AU SEIN DE SA PROPRE FAMILLE ET OU AU SEIN DE SA PROPRE FORMATION POLITIQUE. AUSSI LONGTEMPS NOS PARTIS POLITIQUES FONCTIONNERONT EN MODÈLE DES CHEFFERIES, IL NE FAUDRA POINT S'ATTENDRE A DES DÉBATS DÉMOCRATIQUES SUR LE FONCTIONNEMENT DE LEUR PARTIS ET CELA MÈNERA A LA "WENGENISATION" COMME LE DIT TONGO ETANI ».

    Il serait utile que, au lieu de se laisser déclasser en légitimité par les organisations de défense des droits de l’Homme, tous les partis politiques, et parmi eux l’UDPS, réinventent et régénèrent de manière démocratique leurs pratiques internes afin d’être en phase avec le pays réel. Ladite utilité est une urgence parce que, malgré son infernal désastre actuel, la R.D.C. est le pays où seul le peuple est fort, si fort que, malgré la faiblesse de son armée et de ses institutions étatiques, notre peuple a déjà gagné les précédentes batailles d'une guerre mondiale dont l'enjeu est notre disparition en tant que peuple et le redécoupage de nos frontières.

    Ladite guerre n’est pas finie ! Bien au contraire ! L’UDPS doit assumer, dans cette guerre, sa place en se mettant en ordre de marche et en ordre de combat car, n’étant pas représentée dans les institutions, tant législatives et exécutives issues des mascarades référendaire et électorales en 2005-2006, l’UDPS dispose, par cette absence au sein desdites institutions, d’une opportunité pour se distinguer comme une référence dans l’opinion congolaise.

    Il s’agit, pour ce parti, de se poser en référence incontournable pour expliquer et faire comprendre aux Congolaises et aux Congolais, même les moins scolarisés, l’enjeu que représente la MONUSCO dans ladite guerre, qui n’est pas finie et qui est faite à notre peuple.

    Lire l’article « DE LA MONUC A LA MONUSCO : LES ENJEUX CACHÉS D’UNE MUTATION » en suivant le lien vers :
    http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=98229&id_edition=5030

    Posté par BOMA OMENA Henri, 13 juillet 2010 à 23:34
  • J'ai vécu avant la site d'ALEX, naya na poto na 1982, na ko vivre ata ba bengani ngaaaa na site na bango (lol)

    J'ai vécu avant la site d'ALEX, naya na poto na 1982.

    Etant un vrai CONGOLAIS, maman na nga MUJINGA bakunda ye na lubumbashi papa na nga bakunda ye na kasai oriental. bazalaki ba docteurs en MEDECINE, nga naza na DOCTA MISATU: GESTION, ECONOMIE, FINANCE.

    Donki, bayaka na poto tééé po kotala ba IMMEUBLES, il faut bo tambusa MBONGO (lol)

    En tant que muana kin, nabiotama namaman YEMO na 1962, nayaki na poto avec diplôme d'ETAT na 85%, nazalaki na bourse d'études ya FRANCE, tozalaki 200 na ambassade ya FRANCE po na ko passer concours, nga nabimaki moto ya yambo na camaladi na nga richard (paix en son âme) akufaaa.

    nabeta match ngayi moko tééé nazoi représenter pe richard azalaki véritable masta na nga.

    SOKI NASALI BINO MUA PASI NA SITE YA ALEX QUE JE RESPECTE YE MOKO AYEBI, NABENDANI NA MALEMBE, NAKOMI MINORITAIRE NA SITE ATA SOUTIEN A PART BELY21 (merci noko na nga).

    NATIKI BINO BO CONTINUER, NA DIE ESIKA YA BATU OYO BAYOKAKA NGA NA KDP PE EPAYI YA CEDRIC (cédric nasololaka na yé souvent na phone)

    Muyomba, manseba, noko, nguatshi, ngua kazi, kwiya, oncle national, COLONEL, Prof.tongo etani

    Posté par tongo etani, 14 juillet 2010 à 11:30
  • nakomaki mua rapide, eza le site d'alex

    NAZA DEMOULOU VANTARD pe GRAND PERE, naza na bana nkazi na london na amsterdam (azia, na milo, lily bolimbisa noko)(lol)

    TOZONGELA BAKOKO LOKOLA LUMUMBA, maman na nga KAMUANIA mboka ebéba, soki olobi vérité kaka ba ndeko na yo bazo ya na ba CALLEs.

    Richard esika oza kuna na malita na ba boti na nga yebisa mbango muana na bango tongo azo kanisa bango fort, mboka esi é diaaaaaa.ekenda, maman tokima tokima téééé, tofanda niééé, mboka ekendéé na ba RWANDAIS na COMPLICITE ya ba ZAIROIS CORROMPUS, IMBECILES

    wana noko Prof, COLONEL tongo etani na NKOOOOO

    Posté par tongo etani, 14 juillet 2010 à 13:41
  • Quel C...

    Quelle bêtise ce Tongo Etani, et dire que le Congo va changer dans le bon sens avec des raisonnements à la con que suscite ce pauvre grand-père très compléxé.
    Les études façonnent l'être par son comportement vis-à-vis de son entourage, on a beau crier sur tous les toits du monde qu'on a des doctorats, les écrits de la personne mettra toujours en doute, tes formulations laisse à désirer? On avait attendu les preuves ici même comme il nous l'avaient demandé il y a quelques semaines, on avait eu droit aux esquives bidonnées.

    Posté par Manseba Ngwatshi, 14 juillet 2010 à 16:33
  • Laissons le Noko en paix, j'admets que les coupe-colles sont un peu excessifs a la longue et le narcissisme aussi, mais j'assumais que nous avions tous depuis longtemps reussit a faire la difference entre les fanfaronnades humoristiques de Noko et ses opinions anti-gouvernementales
    dont, soit dit en passant, je partage pour la plupart, sans me perdre comme lui dans un "Gwandisme" douteux.
    Nous avons sur ce site d'Alex des energumenes bien plus nuisibles.
    Evitons aussi la paranoia, le virtuel n'a rien d'anonyme, il n'est pas tres complique pour des demi-espions experts en informatique de savoir nos veritables identites si neccessaire et plus facile encore s'ils obtiennent la cooperation de notre cher Alex...(sourire)

    Et pour le sujet du jour, Tongo a raison de recommender la retraite pour Tshi-Tshi. L'homme represente les vestiges d'un passe de "chefferies" ,incompatible avec le Congo aux institutions modernes que nous revons de finalement instaurer au pays de nos ancetres. Les individus doivent etre subordonnes aux institutions et non le contraire.L'UDPS a ete pour trop longtemps, un parti ou l'on ne venerait qu'un seul homme.Tshi-Tshi etait le Mobutu de l'UDPS et j'ai toujours eu mes doutes sur la veracite de sa capacite d'opposant en chef au temps de Mobutu.

    @ Noko

    Avoir ete en Europe depuis longtemps n'est pas neccessairemnt positif.L'acculturation qui s'ensuit souvent, nous enleve la capacite de nous tenir debout et de nous trouver une philosophie de developpement originale. Communiquer dans des langues qui ne sont pas les notres, adorer un Dieu qui ressemble aux gens qui nous dominent,( les negres adorent la bible!)participer a un systeme qui ne nous valorise pas,une dependance totale aux experts etrangers, notre future se decide sans nous et dans les capitales etrangeres. ect...
    Ce n'est pas etonnant que nous les africains sommes au bas de l'echelle de developpement.
    J'ai vu une photo de magistrats de l'Ouganda et du Ghana dans leurs robes noires et leurs perruques blondes!!Et fiers en plus...Mawa. Et pour la petite histoire,Noko, ngai nakomaka na mpoto na 1962, soki pere na ngai azalaka nationaliste te mbele nakoma lokola NIANGALAKATA(energumene) moko boye na tanga kombo te. Biso batu ya diaspora to respecter ba mistas batikala na mboka, baleki biso na courage malgre que mingi bazosurvivre mpo na ba lar tozo tinda. L'union fait la force ndeko,suka suka toko recuperer Pays.

    De coeur avec tous

    Posté par wavre, 16 juillet 2010 à 07:39
  • Soki olobi vérité bakolanda yo na ba KIBOTA, mbeli ya mfumbwa to ya malemba (lol)

    @ WAVRE,

    Merci pour ta contribution, notre problème pour la perception et la sortie de nos carcans misereux réside en nous.

    Nous devons dépoussiérer le rôle du CHEF et surtout mettre en avant la compétence pour l'intérêt de tous et dire à nos petits qui nous insultent de fua ku mputu que la politique n'est pas un métier, on doit accepter sa mise en disgrâce une fois la population a voté contre vous et peaufiner ses idées pour revenir et surtout retrouver son travail d'antan: cordonnier, maçon, électricioen, prof, medecin etc... sans organiser une guerre civile!!!!

    Il y a un proverbe AFGHAN, qui dit donner un CHEVAL rapide à celui qui dit la vérité à la population, il porra en profiter pour s'enfuir (lol)

    Nako continuer sima, kisasa ba bengi, kaka l'ar ebima (lol)

    noko tongo etani

    Posté par tongo etani, 16 juillet 2010 à 20:32
  • autre opportunitéé pour l’UDPS sans Tshi-Tshi ?

    @ Prof. TONGO ETANI,

    Voilà ! C'est ça le Prof. qui nous est utile.

    Et c'est toi, toi qui, après m'avoir fait découvrir le concept (que j'ignorais)dit : "WENGENISATION DES POLITICIENS EN RDC", tu donnes, en quelques mots, une formule pratique: "DEPOUSSIERER LE ROLE DU CHEF", une formule qui disqualifie tous ces guignols qui, en costume cravate, affectent une mine de componction pour faire croire en leur crédibilité de "CHEF" ou "CANDIDAT CHEF" de la République, "CHEF" ou "CANDIDAT CHEF" de l'Opposition, ... de la Société Civile, ... de la Diaspora en France ou au Canada ou ailleurs, etc.

    C'est très fécond. Merci !

    Envisager une UDPS sans Tshi-Tshi, comme le suggère TONGO ETANI, ce serait, en exploitant la formule de BELY21, souhaiter, au vu de ses sévères appréciations et de celles non moins sévères de WAVRE, que ce parti, UDPS, se considére non seulement comme ayant déjà réussi (contre MOBUTU) une relative "Union POUR la Démocratie" mais comme ayant encore à tenter en son propre sein une "Union A SE Démocratiser SOI-MEME"... en mettant en avant, non plus un leader mais les militants mêmes de l'UDPS.

    Ne lisait-on pas sur ce blog que OURAGAN aurait eu un engagement militant à l'UDPS ? Il serait intéressant de savoir, de sa part ou de la part d'une autre personne tout autant autorisée que lui, si les militants de l'UDPS se considéraient comme la source de la légitimité de l'UDPS ou s'ils considéraient que seul TSHISEKEDI était, à l'instar de son "frère zaïrois" (chef du MPR), source et expression (par ses discours et ses actes) de la volonté politique de l'UDPS ?

    Et, qu'est-il advenu de cette légitimité en 2010 à leurs yeux à eux, eux les militants de l'UDPS ?

    Autrement dit : quel peut être leur rôle dans une Troisième République née à coups de référendum et élections instrumentées par qui on sait, à savoir nos amis Occidentaux tirant les ficelles de leurs poupées qui, comme l'écrivait ALEX, se pavanent aujourd'hui à Kinshasa en dignitaires républicains après s'être comportés en seigneurs de la guerre contre leurs propres compatriotes alors que les militants de l'UDPS, eux, ne se sont pas mis en ordre de marche et de combat pour commettre des violences armées ?

    Il s'agit-là d'une indéniable source de légitimité actuelle, et non seulement historique, en ce moment où une juridiction internationale instruit, à l'instigation desdits marrionettistes occidentaux, des plaintes et des instances pénales contre certains seigneurs de guerre. On voit ainsi un aspect de la ridicule volonté de dessiner une république bananiere de poupées.

    Les militants de l'UDPS, en tout cas ceux qui le restent et le revendiquent encore en 2010, seraient impardonnables s'ils se comportaient comme des poupées.

    Peut-on penser que c'est TSHISEKEDI qui enjoignit aux militants de l'UDPS de ne pas recourir aux violences armées ou bien ne doit-on pas constater que ce sont ces militants eux-mêmes qui ne pouvaient pas et ne voulaient pas que la violence armée soit une modalité d'accès au pouvoir d'Etat ?

    Tant pour n'avoir pas joué aux pistoleros que par leurs absences aux mascadrades électorales de 2006, ils montrent, en contraste, l'illégitimité des anciens pistoleros et actuellement locataires des institutions de notre République.

    On aura compris que je ne me soucie pas trop de savoir qui remplacera Tshi-Tshi car ce qui m'importe c'est comment les militants de l'UDPS peuvent être en ordre de marche et de combat...
    ... si et seulement si ils se soucient de tels ordonnancements sans attendre qu'un 'CHEF" leur soit offert mais en le faisant surgir parmi eux.

    On a trop souvent rendu hommage à Tshi-Tshi et aux huiles de l'UDPS et pas suffisamment aux militants de l'UDPS ... alors qu'ils sont eux, comme je souhaite l'avoir esquissé ici, la source de la légitimité démocratique actuelle (et non passée !) de l'UDPS.

    Monsieur The COOL PRESIDENT & NOBEL PRIZE s'est contenté de dire à Accra que les Africains n'ont pas besoin d'un "homme fort" ; les militants de l'UDPS pourront-ils montrer que, ensemble, ils font la force de l'UDPS et, ce faisant, pourront-ils démontrer à toute la R.D.C. que la lettre "D" des sigles "R.D.C." et "UDPS" implique l'action de "SE DEMOCRATISER EN ETANT UNIS " ?

    Posté par BOMA OMENA Henri, 17 juillet 2010 à 01:45
  • Ma notion au concept "CHEF"

    Un chef c'est celui qui s'illustre à un moment de l'histoire du parti par sa maîtrise des idées et des dossiers de conduire les idées du parti en les fusionnant avec les aspirations du peuple d'un pays et qui est capable d'abandonner son poste en cas des désaccords avec l'exécutif du parti.

    En sachant que ses idées seront ou pas contestées par les membres de son parti ou par les autres partis opposés à ses idées d'où cette idée de DEMOCRATIE INTERNE au parti et la sollicitation des membres du parti à jour des cotisations dans toutes les régions pour des élections transparentes au sein du parti.

    La personne qui aura les suffrages des militants pourra se présenter sans opposition interne au suffrage universel au nom du parti réuni autour de lui sans contestation.

    Le parti doit avoir des représentants dans toutes les provinces et contenir au moins soixante pourcent des ethnies du pays sans la préeminence d'un groupe des gens d'une même ethnie sur les autres membres du groupe (lutte contre le tribalisme et autre côterie).

    Les partis politiques doivent être démocratiques et non à l'mage du parti communiste chinois avec les quatres principes immondes qui perdurent jusqu'au aujourd'hui:
    "kuai pu, zhua kuai, kuai shen, kuai sha" (en chinois)
    qui veut dire:"des décisions rapides, des arrestations rapides, des procès rapides, des exécutions rapides".

    Ceux qui résistent à l'idéologie du parti communiste chinois sont envoyés au LAO-GAI (Le GOULAG CHINOIS) pour la rééducation idéologique.

    Après le choix du représentant du parti, l'exécutif du parti doit édifier un programme commun en insérant les remarques et propositions des compétiteurs au sein du parti lors de l'élection interne.

    Après ces préripéties les membres du parti pourront se mobiliser partout pour vulgariser le programme unique du parti au sein de la population sans couacs et autres désagrèments.

    Au nous n'avons pas besoin d'une multitude partis politiques, une petite dizaine suffit pour apaiser le DEBAT POLITIQUE.

    noko Prof.tongo etani

    Posté par tongo etani, 17 juillet 2010 à 13:22
  • "CHEF" ... de qui .. et pour quoi ?

    Pour des motifs, que j’avais évoqués dans un plaidoyer pour ALEX à la suite de désinformations commises par LE SOFT au sujet des circonstances de la mort de CHEBEYA Floribert, je ne connais pas de possibilité sur l’Internet d’un débat loyal et constructif entre Congolais autrement que sur le modèle de ce blog-ci … à condition, comme je le disais dans une autre polémique, que les intervenants fassent preuve, les uns envers les autres, et de patience et de bienveillance et de respect. J’écris ainsi pour réitérer mes remerciements à tous les Internautes qui interviennent ici car, en les lisant, je me remets en cause moi-même.

    Le débat sur le leadership et la succession de Monsieur TSHISEKEDI à la tête de l’UDPS interpelle, s’agissant de la R.D.C., au-delà de ce parti politique comme l’écrit TONGO ETANI.

    Le besoin d’organisation démocratique, telle que BELY21 le souligne par les mots « UNION A DÉMOCRATISER POUR LE PROGRÈS SOCIAL», n’implique pas, dans un premier temps, un "CHEF" mais surtout des "COMBATTANTS" : des gens qui veulent combattre et qui luttent. Ces gens-là existent au pays, ils veulent combattre et ils luttent pour préserver notre pays, son intégrité et sa souveraineté. Mais comment pouvons écrire ici pour contribuer, sur l’Internet, à davantage de visibilité et de légitimité pour leurs luttes ?

    Posant la question, j’essaie d'y répondre : en parlant des militants et non des leaders parce que, pour exister souverainement en tant que collectivité, les hommes et les femmes concernés se doivent d’être capables de S’OCTROYER INDIVIDUELLEMENT et de SE PARTAGER COLLECTIVEMENT leurs RESSOURCES MATÉRIELLES (nourritures, armement, finances, etc.) et leurs RESSOURCES INTELLECTUELLES (idéologie politique, identité commune, délibérations publiques, etc.). Ces ressources intellectuelles et matérielles sont des ARMES DE COMBAT. A quoi sert-il d’avoir un chef ou de se définir un leadership si on est incapables ou si on refuse de s’octroyer, individuellement, et de partager, collectivement, lesdits armes de combat ?

    Etre militant d’un parti politique, c’est consacrer une partie de ses ressources matérielles et intellectuelles à faire fonctionner ce parti en interaction et en complémentarité avec les autres militants. Il ne suffit pas de s’y faire enregistrer et d’y briguer des fonctions de "CHEF". Il en est de même pour organiser démocratiquement des hommes et des femmes qui veulent vivre dans le respect mutuel de leurs libertés individuelles et publiques.

    Extrait du livre de Canfora Luciano aux Éditions du Seuil (Paris, 2006) :
    « LA DÉMOCRATIE, HISTOIRE D’UNE IDÉOLOGIE » :

    « INDÉPENDANCE (souveraineté nationale) et DÉMOCRATIE vont de pair et ce […] pour un motif essentiel qui renvoie aux racines mêmes des notions […] de citoyenneté et de démocratie en tant que COMMUNAUTÉ D’HOMMES EN ARMES ».

    La question du choix et du rôle du "CHEF" se posera nécessairement et recevra naturellement réponse si et si seulement si on a d’abord posé et répondu aux question suivantes :

    1. Qui sont ces gens et de quelles ressources matérielles et intellectuelles disposent-ils depour exercer leur liberté politique ?

    2. Comment les plus faibles, parmi ces gens, exercent, eux aussi, leur liberté politique ?

    Autant ce sont les militants de l’UDPS qui m’intéressent, mais pas un éventuel "CHEF" ou "CANDIDAT CHEF" de ce parti, autant ce sont les citoyens et les natifs de la R.D.C. qui m’intéressent et non les locataires des institutions de notre République qui, bien qu’elle se dise démocratique, ne l’est pas autant que les populations qui forment le peuple de la R.D.C.

    Posté par BOMA OMENA Henri, 17 juillet 2010 à 18:44
  • @ BOH

    Malheureusement je ne vois pas dans notre paysage politique, un parti veritable capable de refleter les criteres que tu viens de formuler ici.

    Notre democratie serait-elle a batir a partir de zero? En commencant par la creation de partis politiques dignes de ce nom, avec les moyens de leur politique?

    Pourquoi et comment en sommes-nous encore la apres cinquante ans d'independance???!!! C'est plutot cinquante ans de DEPENDANCE et d'abrutissement!

    La seule reussite congolaise en ce domaine, fut La MNC de Lumumba, une esquisse en tout cas, bien que de courte duree. Et le MPR aussi dans une moindre mesure, bien que ce parti se revelera une funeste caricature, comme le plethore des partis actuels.

    Et je pense aussi que tant que l'armee ne sera pas nettoyee, modernisee et sous tutelle d'un gouvernement democratique civil, nos espoirs pour un Congo decent seront toujours elimines a coups de machettes, fusils et baillonettes.

    L' ANC de Mandela avait aussi une branche de patriotes en armes...Il est temps que des partis vraiment serieux et patriotes se donnent les moyens totals de leurs politiques.Je ne prone pas la violence, mais l'acquisition de moyens de dissuasion contre ces chefs de guerre et ces brutes que les interets d'argent venus d'ailleurs continuent a nous imposer malgre cinquante de pseudo independance.

    de coeur avec tous

    Posté par wavre, 18 juillet 2010 à 08:55
  • L’ART POLITIQUE NE S’IMPROVISE PAS !

    @ WAVRE

    Tu écris bien : « JE NE PRÔNE PAS LA VIOLENCE, MAIS L'ACQUISITION DE MOYENS DE DISSUASION CONTRE CES CHEFS DE GUERRE ET CES BRUTES QUE LES INTÉRÊTS D'ARGENT VENUS D'AILLEURS CONTINUENT A NOUS IMPOSER MALGRÉ CINQUANTE ANS DE PSEUDO INDÉPENDANCE ».

    Parce que TU NE PRÔNES PAS LA VIOLENCE et parce que TU PRÔNES LA DISSUASION DE LA VIOLENCE, tu nous incites à nous poser les questions suivantes :

    •••• Pourquoi et comment les militants et anciens militants de l’UDPS furent et sont (notamment financièrement) outillés pour prétendre agir en politique sans armes militaires alors que la R.D.C. passe pour être une sorte de « FAR-WEST » où règne la violence policière et militaire au détriment de ceux qui sont sans armes meurtrières et sans argent pour corrompre ?

    •••• Comment éviter d’être politiquement inexistant en R.D.C. quand on ne peut pas ou quand on se refuse à user de l’argent de la corruption ou des violences policières et militaires ?

    Un de mes proches s’était, jadis, présenté à une élection au sein de la JMPR. Il gagna ladite élection. Aujourd’hui, quand, rétrospectivement, je lui demande pourquoi il ne m’informa pas de sa candidature, il me répond qu’il préféra, en ne m’informant pas, s’éviter de se disputer avec moi, vu mes manières hautaines et agressives de revendiquer et exagérer les valeurs et considérations familiales au sujet du régime de MOBUTU ; et ce, alors même qu’il fut éduqué, autant que moi-même, dans lesdites valeurs et considérations familiales. Rétrospectivement, je dois admettre que, par ses responsabilités au sein de la JMPR, il avait acquis une chose qui, selon moi, me manque : la capacité à s’adresser et à se mettre au diapason de nos compatriotes. Expliquant à un autre proche de la famille, un prêtre catholique, cette comparaison entre ce proche (ancien dirigeant de la JMPR) et moi-même, ce prêtre me répond que, malgré les critiques généralisées envers le régime de MOBUTU, très peu d’entre nous avait réfléchi à ce qu’il fallait faire pour se préparer soi-même et préparer le pays à l’après-MOBUTU en dissuadant ceux qui seraient tentés de commettre des violences (pillages, crimes contre l’Humanité, etc.) comme celles que nous avons connues et que nous connaissons.

    •••• POURQUOI DONC LES ZAÏRO-CONGOLAIS DONNENT-ILS L’APPARENCE DE N’ETRE PAS PRETS A ASSUMER D’INEVITABLES ALTERNANCES POLITIQUES MEURTRIERES ?

    Parce que, selon moi, ceux qui, depuis la période coloniale, ont l’aptitude à éduquer les nouvelles générations sont physiquement éliminés ou socialement déclassés par les « aventuriers » ou « conglomérats d’aventures » [sic] empressés à ravir, avec le soutien finacier et militaire de qui on sait, les apparences du pouvoir d’Etat ; et ce, au mépris des responsabilités éthiques qu’implique la détention dudit pouvoir. Résultat : les nouvelles générations, celles qu’on peut appeler nouveaux « ENTREPRENEURS POLITIQUES », se modèlent sur le mauvais exemple de ces « aventuriers » ou « conglomérats d’aventures » dépourvus de vision d’avenir et dépourvus du respect envers nos populations.

    •••• Comment s’étonner, dans ces conditions, que des gens comme l’Internaute, qui signe ici ANGE MICHEL, se vantent en ironisant sur les perspectives, pour les bandits qui font allégeance au Rwanda de KAGAME, de percevoir les bénéfices pécuniaires et politiques des violences au Kivu ?

    •••• Comment s’étonner qu'un aventurier de la trempe de Monsieur NGBANDA-NZAMBO ko ATUMBA Honoré puisse, au profit de ses correspondants et anciens collègues au sein des services de renseignements occidentaux, instrumentaliser, grâce à un argent mal acquis, différents sites sur l'Internet organisant la désinformation de notre opinion publique ?

    •••• Comment s'étonner que, sur le modèle de MOBUTU et de KABILA père, les deux principales figures politiques de notre génération, à savoir BEMBA GOMBO et KABILA KABANGE, aient pris des postures de « seigneurs de guerre » jouant au « garde-chasse des intérêts occidentaux » afin d‘obtenir les ressources militaires et pécuniaires leur permettant d’accéder au pouvoir d’Etat et de tenter de le conserver ?

    •••• Comment s’étonner de cela tandis qu’on semble oublier les milliers et milliers d’inconnus qui, par une action politique et pacifique sur le terrain, s'étaient éduqués eux-mêmes aux réalités politiques de notre pays ?

    Ce qu’il reste de l'expérience et de l'éducation politiques des militants de l’UDPS, ce reste-là est, me semble-t-il, l’héritage de ces milliers et milliers d’inconnus transmis aux militants des droits de l'Homme agissant dans cette pléthorique galaxie d’organisations « droit-de-l’hommistes » financièrement soutenues ou instrumentalisées par des donateurs occidentaux qui s'asbtiennent de réclamer à leurs propres gouvernements, en Occident, des poursuites pénales effectives contre leurs propres entreprises provoquant ou bénéficiant des vioneces en R.D.C.

    Parce que cet héritage-là est un ESPOIR et parce que ledit soutien financier est un PIEGE, en cas de nouvelle alternance politique humainement meutrière et politiquement destructrice de notre République, il importe que nous autres, qui ne risquons notre vie sur le terrain, nous développions, par nos débats sur l’Internet, des tentatives d'explication dudit héritage et de démystification dudit piège qui, comme WAVRE écrit avec pertinence, sont, depuis bien avant le 30 juin 1960, ces « INTÉRÊTS D'ARGENT VENUS D'AILLEURS ».

    •••• Voilà pourquoi je souhaite être informé pour savoir, par exemple, en quoi et comment tant les militants et anciens militants de l’UDPS que les actuels activistes des droits de l’Homme furent et sont financièrement soutenus pour lutter, sans armes militaires, contre les violences qui ont, par exemple aujourd’hui, tué CHEBEYA Floribert et, jadis, contraint à la mort, au silence et à l’exil des anciens militants de l’UDPS et de autres partis politiques qui n'ont pas fait usage de la violence armée.

    L’ART POLITIQUE NE S’IMPROVISE PAS !
    IL N'Y A PAS DE GÉNÉRATION POLITIQUE SPONTANÉE.

    Cela exige, à chaque génération, un certain temps pour faire une éducation et des expériences dans un contexte historique, socio-culturel et socio-économique déterminé !

    A défaut de lutter sur le terrain, nous pouvons, au moins, tenter d’expliquer ici ledit contexte.

    Posté par BOMA OMENA Henri, 18 juillet 2010 à 17:33
  • La connaissance, le savoir-faire, le leadership ne s'achètent pas.

    au diable , la pensée magique !

    Posté par Emile Zoba, 18 juillet 2010 à 22:19
  • HISTOIRE D'UNE RENCONTRE

    En 2007, Je devais rencontrer Alex à Washington DC, pour des raisons d'agenda j'avais annulé mon voyage Chicago-Washngton. Lundi passé nous avons siroté une bonne bière dans un Nganda pres de Socimat. Je pense amener notre hôte ce weekend à Maluku au petit paradis cigare et Bana Sima Ekolià gogo (LOL à Prof tongo)

    Posté par luka mambu, 19 juillet 2010 à 16:14
  • @ Luka Mambu,

    Vieux Alex abelaka maladie ya Ndeke, alors assures-toi d'avoir un morceau de Makala dans tes poches au cas où il piquerait une crise d'épilepsie à Maluku à la vue des "Bana Sima Ekoli".
    On a encore besoin de lui sur ce blog!!!!

    Posté par Bely21, 19 juillet 2010 à 22:35
  • @ BOH

    Tes reflexions et tes constats nous mettent au pied du mur.

    de coeur avec toi

    Posté par wavre, 20 juillet 2010 à 06:07
  • Yuma na luka buzoba na kin : sima ekoliiii

    @ Luka mambu et Alex,

    kuluneurs en costume cravattes na ba FRANçais ya milayi milayi, conglomérat d'aventuriers tribalistes, violeurs, corrompus et voleurs.

    Nous allons bientôt assister à votre fuite du pays de nos ancêtres, des aventuriers (na motoki na solo ya nzoto lokola baniama ya zamba) venus avec des bottes en caoutchouc sans slips.

    BA NGOTOBOBO, BA SWAPENTES, BA YUMAS MOKO BOYEEE, baniangalakata, BAWUTA BAKOMI KOTOMBOLA MAPEKA NA KISASA ESIKA BISO TOBOTAMA (lol)

    noko Prof.tongo etani

    Posté par tongo etani, 20 juillet 2010 à 07:10
1  2  3  4  5    Dernier »

Poster un commentaire