ALEX ENGWETE

Congologie : Espace d’analyses et d’opinions sur la culture et la politique du sous-continent de la République Démocratique du Congo. Contact: alexengwete@gmail.com

04 septembre 2011

WikiLeaks : Ambassadeur William Garvelink déconseille des rencontres de haut-niveau de Kengo à Washington (2010)

wikileaksKengo

Sénateur Léon Kengo wa Dondo

Câble du 20 janvier 2010

Titre Original de l’objet du câble : « Les ouvertures du Président du Sénat  Kengo—que mijote maintenant le vieux renard ? »

1. (Confidentiel) RÉSUMÉ : Le Président du Sénat Kengo wa Dondo a contre toute attente approché des diplomates des Etats-Unis, à Kinshasa et l’UA à Addis-Abeba (télégrammes de référence), pour solliciter de l’assistance aux fins de lui faciliter des rencontres avec des officiels de haut rang du gouvernement des Etats-Unis au cours de son prochain voyage à Washington. L’un des politiciens les plus habiles du Congo, Kengo est le seul membre de l’opposition à occuper une fonction de haut rang dans le gouvernement de la République Démocratique du Congo. Je crois qu’il est en train d’évaluer si les Etats-Unis l’appuieront dans l’éventualité d’une candidature à la présidence en 2011. Nous recommandons que le Département [d’Etat] n’arrange point ces rencontres pour Kengo sans en informer au préalable l’Ambassade de la RDC à Washington (ce que Kengo ne veut pas) puisque Kengo pourrait chercher à embarrasser Kabila, et voire les Etats-Unis. Bien que probablement discrédité par sa longue association avec le défunt dictateur Mobutu Sese Seko et handicapé par son origine ethnique (père européen et mère tutsie rwandaise), Kengo pourrait voir se profiler une occasion historique de diriger une opposition démoralisée et à la dérive, à moins de voir Kabila, de plus en plus impopulaire, gagner par défaut l’élection de 2011. Nous sommes sceptiques quant à l’hypothèse selon laquelle Kengo captera l’imagination des électeurs en 2011 mais la politique congolaise n’est rien moins qu’imprévisible. FIN DU RÉSUMÉ.

Au sujet d’une « mission discrète » aux Etats-Unis

2. (Confidentiel) Kengo wa Dondo, président du sénat national et le seul officiel de haut rang du gouvernement de la RDC qui ne soit membre de la coalition de Joseph Kabila au pouvoir, a approché les Etats-Unis par deux fois au courant des récentes semaines, une fois au cours d’une réunion qu’il a sollicitée avec l’ambassadeur (réf a) et, juste deux semaines plus tard, à l’UA à Addis-Abeba avec le Chef de la Mission Diplomatique intérimaire (réf b). Au cours de ces deux occasions, il a sollicité notre assistance pour lui faciliter des rencontres avec des officiels de haut rang du gouvernement des Etats-Unis lors d’une visite prochaine à Washington. Il a souligné au cours de ces deux rencontres que sa mission aux Etats-Unis devrait être menée dans la plus grande discrétion, demandant spécifiquement à l’ambassadeur à Kinshasa qu’aucun des employés locaux n’apprennent que l’ambassade allait délivrer des visas, à lui et à son staff.

3. (Sensible mais non confidentiel) Nommé Léon Lubizc à sa naissance en 1935 dans la Province de l’Equateur, Kengo est le fils d’un père polonais, qui abandonna sa famille quand Kengo était enfant, et d’une mère tutsie d’origine rwandaise. Lubizc changea son nom en celui de Kengo wa Dondo au début des années 1970 suite à la campagne de la dictature de Mobutu pour la « zaïrianisation » des noms. Kengo fut un protégé de Mobutu pendant plusieurs années, servant comme premier ministre à trois reprises : de 1982 à 1986 ; de 1988 à 1990 ; et de 1996 jusqu’au départ de Mobutu du Zaïre en 1997. Bien que Kengo prit ses distances avec Mobutu durant les années du « crépuscule » du dictateur, beaucoup de Congolais le considèrent encore comme « mobutiste ». Un partisan de l’économie libérale, Kengo était un interlocuteur de premier plan entre le Gouvernement du Zaïre et les institutions financières internationales au cours de ses périodes d’activité au gouvernement. La corruption ne lui étant pas étrangère, Kengo fut accusé de blanchiment d’argent par la Belgique en 2003. Les accusations semblent avoir abouti à un non-lieu puisque Kengo voyage fréquemment pour la Belgique où il a une résidence et des intérêts économiques.

4. (Sensible mais non confidentiel) Kengo quitta le Zaïre pour la Belgique quand Laurent Kabila prit le pouvoir en 1997 mais rentra peu après. Il appuya Jean-Pierre Bemba, qui est aussi de l’Equateur, dans sa campagne présidentielle en 2006 contre Kabila mais n’adhéra jamais au mouvement politique de Bemba. En janvier 2007, Kengo fut élu au Sénat à partir de l’Equateur. Il posa peu après sa candidature pour la présidence du sénat en tant qu’indépendant et remporta une victoire surprenante contre Léonard She Okitundu, le candidat de la coalition présidentielle (Alliance de la Majorité Présidentielle ou « AMP »). Beaucoup d’observateurs croient savoir que Kabila voulait d’abord empêcher Kengo d’assumer ses fonctions mais l’accepta à son corps défendant comme président du sénat après que les deux hommes se soient mis d’accord sur les règles du jeu de la coopération. Kengo a été une force de modération et du compromis en tant que président du sénat et l’on rapporte qu’il a de bonnes relations professionnelles—sinon amicales—avec Kabila.

Que mijote Kengo ?

5. (Confidentiel) Nous suspectons que l’objectif principal de Kengo pour se rendre à Washington est de tâter le terrain afin de voir si les Etats-Unis l’appuieraient s’il se décidait à se porter candidat contre le Président Kabila aux élections de 2011. Il comprend sans doute l’occasion qui s’offre à lui comme le mandat de Kabila approche de sa fin : Kabila est de plus en plus impopulaire auprès des masses populaires, à l’exception, peut-être, de son fief du Katanga, tandis que l’opposition démunie de leader est encore officiellement dirigée par Jean-Pierre Bemba, qui est emprisonné à La Haye depuis mai 2008 lorsqu’il fut arrêté et inculpé par la CPI des chefs d’accusation de crimes contre l’humanité.

6. (Confidentiel) En somme, quoique probablement discrédité par ses longues années d’association avec Mobutu, Kengo serait en train de combler le vide que peu d’autres politiciens congolais peuvent combler : il a un nom facilement reconnaissable, il peut compter sur un certain appui des « fils du pays natal » des provinces lingalophones de l’ouest, et il espère bénéficier de l’appui de la communauté internationale, particulièrement l’UE et les Etats-Unis, sur la base de son appui de longue date de l’économie libérale et de ses contacts avec les institutions financières internationales. Il pourrait même réussir à surmonter beaucoup de ses désavantages personnels, y compris son âge avancé (il aura 76 lorsque les élections auront lieu et 81 ans lorsque son mandat de cinq ans prendra fin en 2016) et son héritage ethnique. (NOTE : On nourrit ici généralement de la méfiance à l’égard des personnes d’héritage euro-africain mixte—les métis—et l’héritage rwandais est particulièrement troublant pour beaucoup de Congolais à cause de l’agression rwandaise présumée contre la RDC durant les guerres du Congo. FIN DE LA NOTE). Néanmoins, nous n’anticipons nullement qu’une candidature de Kengo puisse capter l’imagination des masses populaires, quoiqu’une candidature présidentielle couronnée de succès ne soit pas à exclure.

7. (Confidentiel) COMMENTAIRE: Kengo nous a demandé ainsi qu’à la mission diplomatique à l’UA de maintenir une stricte confidentialité en rapport avec sa visite prochaine, actuellement prévue pour la mi-février, pour des raisons non spécifiées. Nous recommandons que le Département [d’Etat] se garde d’arranger ces visites sans en informer au préalable l’ambassade congolaise à Washington. Il se pourrait que Kengo voulût embarrasser Kabila en montrant qu’il a l’ « appui » de Washington. Mais il peut tout aussi bien prétendre que nous avons proposé de l’aider si ça se sait qu’il est en train de manœuvrer pour obtenir l’appui international pour affronter Kabila. FIN DU COMMENTAIRE.

Posté par Alex Engwete à 18:52 - WikiLeaks - Commentaires [32] - Permalien [#]

Commentaires

    Alex tika message eleka, kotumba yango téé eza siège ya udps téééé

    Nous revoyons ébaubis,ébahis, les stygmates mobutistes (lol)
    Les diabolos de l'AMP-MP au siège de l'UDPS, ils tuent la nuit, violent la nuit, saccagent la nuit, comme des enfants de SATAN avec à leur tête l'APHASIQUE, l'APHONE kanambé hypporite, hyppocrite, responsable de la mort de notre M'zee kabila.
    Cédric limbisa nga, je ne suis pas content du saccage de la radio et du quartier général de l'udps.

    Mes doutes sur les éléctions se font jours, je n'étais pas adepte des éléctions, mes soupçons s'avèrent fondés.

    L'homme à la grande capacité de tueries se tait dans toutes les langues, heureusement avec un coefficient intellectuel d'une limace même pas primairien, il va s'exprimer sur quel concept, quelles méthodes(lol): "positiviste ou constructiviste", logique positiviste, paradygme quantitatif ou logique constructiviste, paradygme qualitatif".

    OYO PASI, nOKO tika yéééééééééééééééé (lol)
    Nous faisons confiance à ya tshi-tshi pour la mise en place d'un ETAT de DROIT, loin du tribalisme, corruption et kulunisme, suivait mon régard: yves kirwandais.

    Nous voulons un président qui va oeuvrer pour l'arrestation des rwando-burundo-ungando-congolo etc... responsables de plus de huit millions des morts innocentes et de plus de 900 0000 femmes et hommes violés au kivu.
    TOUS AU CPI avec les mentors occidentaux: Clinton, Blair, sarko etc.. avec leurs laquais: museveni, kagamé, kanambwa, nkunda, ntanganda, tango faible, peter karim, ruberwa, kamherere, kengo etc..........;;;;;;

    ""LIBERTE DE LA PRESSE ET DES OPINIONS": "eswi yooooo NKUANZAAAA (lol)"

    Muyomba, manseba, nguatshi, noko, oncle, COLONEL, Prof.tongo etani

    Posté par tongo etani, 07 septembre 2011 à 12:46
  • Liberté de la presse et des opinions, soki batongi yo bo diéé justice indépendante (lol)

    Roger Lumbala: «On ne peut pas détruire une seul média sur la cinquantaine qui encense le chef de l’Etat»

    publié il y a 25 minutes, sous Actualité, Kinshasa, Régions, Société.




    – Une vue de la chaine de télévision RLTV incendié le 6/9/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo


    Le patron de la Radio Lisanga télévision (RLTV), Roger Lumbala, a estimé, mardi 6 septembre à Kinshasa, que l’incendie de son média est une manière de museler l’opposition en République démocratique du Congo (RDC). Cette station de radiodiffusion et de télévision a été incendiée, mardi 6 septembre vers 3 heures du matin.

    «On ne peut pas détruire une seule chaîne sur une cinquantaine qui encense le chef de l’Etat. C’est pourquoi nous disons que c’est une victoire pour le peuple congolais», a affirmé Roger Lumbala dans une déclaration à Radio Okapi.

    Roger Lumbala promet aussi de saisir la justice et mener des actions de protestation pour obtenir réparation des dégâts.

    «Nous nous préparons déjà pour une marche de protestation pour dire au chef de l’Etat et à la communauté internationale que les médias doivent être libres et qu’on ne peut pas s’attaquer aux journalistes et organes des médias», a-t-il ajouté.

    De son côté, le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC), l’autorité de régulation des médias récemment investie, a condamné cet incendie.

    « Les hommes politiques ne doivent pas considérer les médias comme leurs adversaires », a déclaré, mardi, Primo Mukambilwa l’un de quinze membres du CSAC.

    Il a demandé aussi aux acteurs politiques de discipliner leurs militants et sympathisants, en rappelant les prescrits du code de bonne conduite signé entre les médias et les acteurs politiques.

    Plusieurs ONG ont aussi dénoncé l’incendie de cette chaine de télévision, notamment :
    ■Journaliste en danger (JED)
    ■Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (OLPA)
    ■Freedom For Journalists (FFJ).

    Posté par tongo etani, 07 septembre 2011 à 13:23
  • Ba stratégies ya kagamé et museveni, wapi congolais?

    Accord stratégique» entre Kagame et Museveni consolide des ambitions sur le Kivu

    Par Le Potentiel

    Dans une interview accordée à AFRIKARABIA, Jean-François Dupaquier, journaliste, écrivain et expert auprès du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) interpelle les autorités congolaises sur les enjeux d’organiser des élections qui puissent renforcer la légitimité du futur président au risque conduire à la balkanisation de la RDC et permettre les Rwanda, l’Ouganda et les multinationales de faire main basse sur les richesses minières dans les régions de l’Est.

    Jean-François : ... Même si rien n’a filtré concernant la RDC, il est évident que «l’accord stratégique» conclu le 1er août entre Kagame et Museveni consolide des ambitions communes sur le Kivu.

    AFRIKARABIA : C’est une question très sensible en RDC à la veille de l’élection présidentielle. Avez-vous des informations plus précises sur le jeu que le Rwanda et l’Ouganda entendent mener au Kivu ?

    Jean-François DUPAQUIER : Quel que soit le nationalisme - légitime - des Congolais, ils ne doivent pas s’aveugler : une partie du Kivu appartenait aux franges de la monarchie rwandaise avant que les grandes puissances ne réduisent la surface du Rwanda - d’un bon quart - au profit de l’Ouganda et du Congo belge après 1918. Cette question était flagrante le 30 juillet dernier, lorsque le président Museveni, après avoir participé aux cotés de Kagame à l’Umuganda (les travaux communautaires) à l’école primaire du camp Kanombe à Kigali, s’est adressé aux participants en kinyankole une langue qu’il parle couramment, très proche du kinyarwanda.

    Au delà des discours, quelles conséquences prévisibles pour le Kivu ?

    Depuis toujours, et pour des raisons géographiques évidentes, les échanges extérieurs du Kivu-Nord et du Kivu-Sud passent prioritairement par l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, la Tanzanie. Très dynamique, la communauté d’Afrique de l’Est (East African Community) tire vers elle toute la richesse humaine, minière, économique du Kivu. La bonne gouvernance constatée au Rwanda et en Ouganda est aussi un modèle lorgné au Kivu, deux provinces livrées à la violence des bandes armées et laissées en déshérence par Kinshasa. L’élection présidentielle en RDC, si elle ne fonde pas une légitimité renforcée pour le futur président et une réforme en profondeur des services et équipements publics peut conduire à une balkanisation du Congo, avec, dans le meilleur des cas, un fédéralisme qui donnera aux provinces une quasi autonomie. Dans cette perspective, les régimes rwandais et ougandais jouent aujourd’hui sur un registre infiniment plus subtil que lors de la seconde guerre du Congo. S’ils réussissent à conquérir l’opinion publique au Kivu, cette province basculera vers l’East African Community. Le projet de chemin de fer Kivu-Kigali-Tanzanie y contribue déjà.

    Pourtant les mouvements rebelles, aussi bien les FDLR que la LRA, sont souvent apparus de mèche avec le Rwanda et l’Ouganda pour se partager la rente du pillage des minerais précieux de RDC. Pourquoi cette situation ambigüe changerait-elle ?

    Jean-François DUPAQUIER : En réalité, les mouvements rebelles ont largement joué des dissensions entre Kagame et Museveni pour avancer leurs propres pions et écouler alternativement le produit de leurs pillages via Kigali et Entebbe en y laissant une part du butin. Ils ont toutes les raisons de s’inquiéter de probables volets secrets de l’accord stratégique du 1er août. Car, s’il n’y avait qu’un seul point d’accord entre les deux chefs d’Etat, ce serait leur volonté d’en finir définitivement avec les rébellions. Pour Kagame, depuis l’alliance improbable entre les FDLR et des officiers félons de l’Armée patriotique rwandaise, c’est même une priorité absolue.

    En quoi cette stratégie peut-elle changer le pillage de la RDC ?

    Ne rêvons pas que des Rwandais ou des Ougandais cesseront gentiment se servir dans les richesses minières de RDC. Dernièrement, on a inauguré à Kampala la « Victoria Gold Star ». Une raffinerie à capitaux russes avec une capacité de 60 kilos d’or fin par jour. Et en annonçant aussitôt qu’était lancée une extension des installations, le tout sans rapport avec les capacités d’extraction en Ouganda même. Le pillage des richesses du Congo, que l’on reproche au Rwandais et aux Ougandais en oubliant plus d’un siècle de prédations européennes et aujourd’hui chinoises, n’est pas seulement le fait de la rapacité. Il est aussi induit par la bonne gouvernance, qui garantit la sécurité publique et la bonne fin des investissements. Qui irait construire une usine d’affinage de l’or en RDC !

    A vous entendre, le Rwanda et l’Ouganda seraient, au regard de leurs voisins, un havre pour les investisseurs ?

    Le Rwanda dispose d’un atout : la sécurité publique y est une obsession, pas seulement à cause du génocide. Il n’y a pratiquement aucun risque de se voir voler sa voiture ou d’être agressé dans la rue, ou encore cambriolé, ce qui est un privilège rare en Afrique. On voit des Occidentaux qui font leur footing tard le soir seuls dans la rue. Policiers et militaires sont courtois et «réglos» mais omniprésents et très vigilants.

    Résultat, Kigali accueille toutes sortes de réunions internationales. On y construit nombre d’hôtels de luxe et des palaces. L’argent des colloques et séminaires coule à flot. En contrepartie, le régime doit maintenir cet effort sécuritaire qui mobilise énormément de personnels civils et militaires.

    L’intégralité de l’interview ici Kagame-Sarkozy : la rencontre de deux pragmatismes ? : AFRIKARABIA
    Droits de reproduction et de diffusion réservés © Le Potentiel 2005
    Usage strictement personnel.

    Posté par tongo etani, 09 septembre 2011 à 12:16
  • Mawa trop!!!!!!!!!!!!

    Journée Internationale de l’alphabétisation
    RDC : plus de 7 millions d’analphabètes
    Kinshasa, le 08/09/2011



    A travers le monde, les chiffres récents de l’UNESCO confirment que plus 793 millions d’adultes, dont la majorité de filles et femmes n’ont pas de compétence associée à l’alphabétisation de base. Plus de 67 millions d’enfants en âge scolaire ne vont pas à l’école. Et, pourtant, l’éducation est un droit qu’il faut revendiquer. Dans son message en rapport avec la Journée mondiale de l’alphabétisation, parvenu à La Prospérité, la Directrice Générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova fustige qu’il y a un grand risque de voir grandir une génération constituée d’analphabètes. Une situation, selon elle, qui constitue un frein aux efforts déployés pour la réduction de la pauvreté et la promotion du développement humain. C’est aujourd’hui, le 8 septembre, que le monde entier célèbre cette journée. A en croire la Directrice Générale, l’alphabétisation est un accélérateur de développement, un facteur de paix. Celle-ci autonomise l’individu en lui permettant d’acquérir les compétences et la confiance nécessaires, pour rechercher des informations essentielles et faire le choix éclairé qui auront une incidence directe sur sa famille et toute la communauté. Que dire alors de la République Démocratique du Congo, un pays qui vient à peine de sortir des conflits armés où les enfants sont enrôlés dans des groupes armés ? Que dire de la pauvreté qui touche les bourses congolaises sans merci ? Voilà autant de questions qui ne trouvent pas satisfaction. Pour l’UNICEF, il est essentiel d’intégrer l’alphabétisation dans les processus de renforcement de la paix afin de semer les graines de la tolérance en vue de favoriser le dialogue et la réconciliation. Ainsi, on fournira tant soit peu les compétences nécessaires à la jeunesse en totale perdition et sans emploi.

    La Pros

    Posté par tongo etani, 09 septembre 2011 à 12:21
  • @ Prof
    Sur les 80 partis alliés à Tshisekedi 2 seulement serai crédible, le reste pipi de chat.

    Roger Lumbala (RCDN) un ancien copain des Kagame, Nkunda, Bizima.., viré du gouvernement pour malversations, il passe le ministère à son épouse et deviens son Dircab !!!
    MAWABLE

    Ya Muyomba okomi na Alzheimer ou mémoire sélective.

    @ Henri

    Content de te relire.

    @Bely

    T'es où ?

    Posté par luka mambu, 09 septembre 2011 à 18:25
  • noko yéyooo

    @luka mambu na alex,

    Noko eza nga, depuis dimi muana muké, papa na maman ba pesa nga nkombo ya noko na KISANGANI (noko est moko ouest) bayebisa nga naza CONGOLAIS, na défendre baleki na nga surtout bana basi!!!!! yango na kota bitumba oyo, na inteleneti, heure moko na kotaka français, naza na poto depuis 1982 (lol) nazalaki na 19 ans (oyo pasi mingi!!!!) heure nayaki.
    Roger Lumbala, vital et les autres!!!!, nayebi bango téééééé???

    Muyomba, manseba, nguatshi, noko, kwiya, COLONEL, Prof.tongo etani

    Posté par tongo etani, 10 septembre 2011 à 11:12
  • Salut Luka Mambu,

    Je suis tjrs là mais muet comme une carpe depuis que notre vieux Alex ne râte plus une occasion d'insulter le Vieux Tshitshi sur son blog en anglais à chaque fois que ce dernier ou son parti manifeste dans les lieux publiques. Notre vieux Alex avait même félicité ton ancien prof de Math, Andre Kimbuta, d'interdire toute manifestaion publique dans la ville jusqu'au 11 septembre 2011.
    Chose curieuse, lors du dépôt de candidature du despote Joka ce dimanche 11 Sep, On a pu voir le même Gouve Andre Kimbuta, à la tête d'une dizaine de centaine de personnes payées pour l'occasion
    défilé dans les artères de la ville pour manifester leur soutien au candidat investi par le PPRD et MP mais qui a préféré cracher sur ses mêmes flatteurs et se présenter comme indépendant.
    Bizarre que cette fois-ci Alex est resté muet, no comment. Une chose est certaine dans le camps de la Mangeoire Présidentielle (MP), les textes de lois ne sont respectés que quand ils s'appliquent à l'opposition. la MP est au-dessus des lois ou pour paraphraser le grand-ami de Vieux alex, le Prof Emile Bongeli, la MP est au-dessus de la mélée comme son président.

    Posté par Bely21, 12 septembre 2011 à 17:20
  • Yoka Lokele oyo! Mbote, noko a moi!!! Donc selon toi, il faut encourager la folie meurtrière. Tu as appris ce qui s’est passé à Bruxelles quand ton héros est arrivé samedi dernier? On l’a escorté dans son hôtel pour éviter la casse. Est-ce là notre idée de la démocratie ?

    Posté par Alex Engwete, 13 septembre 2011 à 11:48
  • @ Bely,

    Tshitshi n'est pas apte physiquement pour diriger le pays, on l'aide pour se lever et marcher.

    J'ai appris par des "songi-songi" d’anciens collabos de l'UDPS qu'il carburait à la cortisone et que son fils Félix serait le vrai décideur cf. la défénestration de Tshimpampa Puila et Beltchika ainsi que la tentative de Tshisekedi de placer son fils sur le quota de l'opposition pour la CENI et le tollé suscité au sein de l'UDPS et de l'opposition (Lumbala, Olengha... en tête, bizarre les mêmes sont aujourd'hui derrière lui)

    Cet homme est mal entouré, les daltons virés du gouvernement 1+4 pour malversations sont derrière lui LUMBALA, OLENGHA, DIOMI …..

    Quand on se veut le chantre du MANI PULITE, on ne se sali pas avec la merde.

    Tshitshi n’a pas les mains propres, grand artisan du MPR, la pendaison de Kimba, Hanani, Mahamba et Bamba étouffé pendant la période du CNS par ses alliés.

    Posté par luka mambu, 13 septembre 2011 à 13:08
  • Ah, Luka Mambu! Les Daltons? Kosekisa nga boye te, leki. Au fait, tu as entendu les nouvelles d'Adam Bombole? Kafu-kafu, eloba Tongo Etani... MLC ekufa, mawa!

    Posté par Alex Engwete, 13 septembre 2011 à 13:17
  • @ Noko Alex,

    J'ai toujours su comment te faire sortir de ton trou où tu te caches.
    La politique belge par rapport à Tshisekedi, comme pour tout autre opposant à Joka ou pion de la Troica est connue de tous.
    Qui a arrèté J.P. Bemba pour ne pas contrecarrer les plans de la Troica? La Belgique.
    Qui a fait zigouiller P.E. Lumumba pour ne pas contrecarrer le plan de la Troica? Encore la Belgique.
    Le point 7 de ton exposé ci-dessus de Wikileaks resume bien le choix de la Troica, éviter tout qui puisse contrarier leur poulain Joka et être interprété par ce dernier comme un appui quelconque des américains aux opposants, même à un quidam de Kengo qui n'avait même pas pu se faire élire comme député en 2006 mais qui a du recourrir à l'argent pour avoir une place au sénat.
    La petite Belgique ne fait qu'implémenter les ordres venus des US.
    Pauvre peuple congolais, quand est-ce qu'il arrivera à se choisir seul sa destiné sans ingérence étrangère.
    @ Luka Mambu,
    Si ce que tu racontes est vrai alors cela renforce mon soutien à Tshisekedi pour la présidence car je suis certain que l'UDPS seule ne pourra pas avoir la majorité parlémentaire faute des candidats valables et reconnues sur la place politique et donc devra composer avec les autres forces acquises aux changements. Par contre Tshisekedi gagnera facilement Kabila à la présidence à moins que la trichérie telle que préparée par Ngoy Mulunda ne soit pas mise en branle.
    Une fois Tshitshi élu et le Congo débarassée à jamais des Kabila, le président du Sénat prochain qui ne sera pas un udpsiens, je présumes, pourra remplacer E. Tshisekedi, s'il s'avère qu'il est dans l'incapacité de diriger le pays selon les termes de la loi au pays. Cela permettra aux congolais comme toi qui ont une aversion de Tshitshi de pouvoir dormir tranquile pour le restant du prochain mandat présidentiel et nous autres congolais qu'avons mare d'un rwandais à la tête du pays, nous pourrons aussi dormir tranquile en sachant que nos frères et soeurs de l'est du pays seront défendus par un fils du pays et non plus être entubé par un rwandais.

    Posté par Bely21, 13 septembre 2011 à 16:20
  • @Bely21

    Avant que je ne reponde, va sur le site de Cedric (Bana Congo Baleki) et lis un post qu'on vient de publier aujourd'hui...

    Posté par Alex Engwete, 13 septembre 2011 à 17:55
  • Noko Alex,

    A la lecture de ce post que j'avais déjà lu la version en anglaise sur ton blog, faudrait-il croire qu'à défaut d'avoir convaincu les congolais de la réalisation de ses fumeux, pardon fameux 5 chantiers, Joka veut maintenant convaincre la communauté international à travers ce publi-reportage pour forcer cette dernière à venir l'aider à s'imposer par la force sur les congolais.
    C'est à croire que les véritables électeurs des présidentielles en RDC se retrouvent en dehors de nos frontières et cela justifierait donc le début de campagne sur ce terrain car je ne pense pas que plus de 0.05% de la population congolaise aura accès à ce fameux torchon.
    Comme on dit à Kin:"Mayi Ekufela Mbwa, kaka mopaya nde amelaka yango"
    Pauvre Congo, quand va-tu te debarrasser de cette racaille!!!!

    Posté par Bely21, 13 septembre 2011 à 19:00
  • @ Bely

    Salut mon frère, je te renvoi à ce lien concernant la filiation de Joseph Kabila, va directement à 7'30''

    http://www.youtube.com/watch?v=YftGB0PVQhE

    La diaspora ne vote pas, le Stade des martyrs n'est pas Kinshasa et Kinshasa n'est pas le Congo, je te donne rendez-vous le 6 novembre.

    @ Alex
    Kulutu ces Daltons sont de la pire espèce, ils sont dépourvus de toute moralité, ils sont amoraux.

    On donnerait Diomi Dongala pour un enfant de chœur avec ses yeux de chien battu mais grand Kuluna

    Roger Lumbala ancien de l’UDPS France avait déjà trahi le vieux pour s’allier aux rwandais, grand Kuluna

    Olengha Nkoy grande gueule sorti des méandres de la CNS aujourd’hui multi millionnaire, grand Kuluna

    SESANGA grand kuluneur

    Crois-moi Majorité égale Opposition, tous des WHITE COLLAR

    Posté par luka mambu, 13 septembre 2011 à 19:53
  • Bato ya ba publicite oyo, babebiseli biso likita vraiment. Il faut a chaque fois moderer les commentaires? Si on ne le fait, ils nous bombardent avec leur publicite. Il faut voir la quantite que j'efface quotidiennement. Il y a meme un de ces connards qui s'est plaint de la moderation alors qu'il voulait nous proposer ses articles...

    @ Luka Mambu:
    Oza na Kin to na mikili?

    @ Bely21:
    Tu es incorrigible. C'est genetique, chez les Lokele!

    Posté par Alex Engwete, 13 septembre 2011 à 21:16
  • @Noko Alex,
    J'ai eu un appel d'un pure jus pour ne pas dire "pire jis" du PPRD à BXL, qui m'a fait les confidences que Match ebaluki. Les services de sécurités belges ont escorté le Vieux Tshitshi, non pas pour éviter la casse, mais ne veulent pas qu'un ennuie qui surviendrait au Vieux soit mis sur le dos des "nokos" et donc embraser les relations entre le peuple congolais et le peuple belge. Tjrs selon les radio trottoires, le PPRD avait détruit ses propres locaux pour justifier une descente punitive à l'UDPS avec les nouveaux judoka kuluna qu'ils ont recrutés. Ils auraient en même temps saboté l'ambassade de France pour "diaboliser", la diaspora acquise à la cause du Vieux Tshitshi (coincidence du timming des attaques). Cela explique les précautions prises par la sécurité belge qui ne veut pas être mélée dans la folie meutrière de Joka.
    Au fait comment expliquer que l'UFC et le PPRD ont pu défiler malgrè l'interdiction de manifester à Kin sans que les robocops viennent rétablir l'ordre publique.
    Je dirais que "Ba bangaka libanga nse na manga eteli et non pas na manga ya ko pola". Go figure!

    @Luka, toute personne à autorité qui ne prend pas la défense des congolais et congolaises agressés à l'est du pays par les rwandais est assimilée au rwandais. Dixit Bely21.

    Posté par Bely21, 13 septembre 2011 à 22:52
  • @ Bely
    Pour ton info, le Vieux Tshitshi est actuellement hospitalisé, nous n'avons pas besoin de Gizenga bis ou Tchernenko.

    je ne pense qu'il soit bon pour notre pays d'avoir un pouvoir parallèle familiale comme à l'époque Gizenga (par son épouse et Mayobo)

    Le pays à beaucoup des défis à relever, il nous faut des institutions fortes et des hommes forts.


    @ Alex
    Je rentre fin du mois à Kin.

    Posté par luka mambu, 14 septembre 2011 à 10:30
  • quousque tandem, iuvenis Kabila, abutere patientia notra ?

    @ TOUS, salut !

    Paraphrasant LUKA MAMBU : "je suis content de relire vos amicales taquineries !"

    A propos de votre débat, où vous négligez à bon escient les fantaisistes candidatures de KENGO & C° à la présidentielle, je constate à regret que les discours à la candidature présidentielle du vieux TSHISEKEDI n'incitent en rien le jeune KABILA à crédibiliser sa compassion, à lui KABANGE, envers nos populations meurtries : QUI POURRA NOUS DIRE, au sujet du jeune président, SI CETTE COMPASSION EXISTE EN SON AME !? En effet, non seulement celui-là est malhonnête en faisant croire comme un arracheur de dent à sa capacité physique à présider la R.D.C. et, quant à celui-ci, il semble n'avoir pas encore compris qu'un des rares espaces de crédibilité, qui lui reste encore à tenter, est celui de la COMPASSION SYMBOLIQUE ET EFFECTIVE ENVERS NOS POPULATIONS MEURTRIES. Moi qui espérais, à l'occasion d'un duel KABILA - TSHISEKEDI, une clarification des enjeux auxquels est confrontée notre République, je m'avoue déçu !

    J'avoue avoir naïvement espéré ladite clarification tout en désapprouvant tant l'illégitimité que l'irrationalité d'élections financées par des Etats étrangers, surtout en cette année de guerres néocoloniales en Afrique et de déconfiture financière en Occident. On va à des élections périlleuses car propices à toutes sortes d’ingérences malsaines. On y va au lieu de concevoir, de manière préventive, une sorte d’assemblée (dans le genre C.N.S.) où seules seraient admises les forces vives de la nation pour une œuvre de clarification en commun d’un projet de société tenant compte de nos ambitions personnelles et communes pour notre pays et tenant compte du besoin que Justice soit rendue à nos populations. On ne se soucie pas de concevoir ou d’organiser une telle assemblée pour prévenir les troubles que provoqueront inévitablement les résultats d’élections illégitimes et irrationnelles sous influences étrangères car, à moins que je ne me trompe, le pays est encore militairement désorganisé ! On ne conçoit pas et on n’organise pas une telle assemblée mais on se prépare bêtement à redistribuer électoralement des places à la mangeoire de l'Etat.

    Pourquoi donc le vieux TSHISEKEDI ne nous dit-il pas, enfin, ce qu’il adviendrait du pays si, élu président, il doit s’en retourner pour longtemps auprès de ses médecins belges ? Pourquoi donc le jeune KABILA, à la mesure de qui est confectionné le processus électoral pour garantir sa réélection, ne se soucie-t-il pas de légitimer sa très probable victoire par des gestes de compassion et de justice envers nos populations ?

    Alors que nos populations attendent que Justice leur soit rendue, faut-il persévérer à espérer, de la part du vieux politicien qu’il contraigne son jeune concurrent à des gestes concrets de COMPASSION SYMBOLIQUE ET EFFECTIVE ENVERS NOS POPULATIONS MEURTRIES ? On peut craindre que la réponse à cette question soit raisonnablement contrastée et négative, surtout lorsqu'on se retourne vers le passé récent dont voici des liens vers deux commentaires d'alors :

    http://www.berger-media.info/articleView.php?category_id=25&article_id=85
    SAMEDI 13 DÉCEMBRE 2008, DISCOURS SUR L’ÉTAT DE LA NATION :
    « Le Chef de l’Etat s’est aussi exprimé au sujet de la guerre à l’Est de la R.D.C., en manifestant SA COMPASSION VIS-À-VIS DES POPULATIONS DU KIVU ET DE LA PROVINCE ORIENTALE, FORCÉES D’ABANDONNER LEURS MAISONS ET VILLAGES À CAUSE DE CETTE " GUERRE INJUSTE " IMPOSÉE À LA R.D.C. : " Je tiens à vous rassurer que la nation congolaise ne faillira jamais à son devoir de se battre pour que justice soit faite", a-t-il promis, en relevant que cette guerre ne peut en aucune manière éloigner la R.D.C de sa marche vers la réalisation de ses objectifs prioritaires».

    http://www.berger-media.info/articleView.php?category_id=25&article_id=85
    Message du 06 décembre 2008 intitulé « DÉTRESSE AU NORD-KIVU—VOL.12 » par ALEX :
    « JEUDI 11 DÉCEMBRE ET VENDREDI 12 DÉCEMBRE […] journées relativement bénéfiques pour le Congo sur le plan diplomatique […] confirmation par le New York Times des massacres de Kiwanja par les Rwandais […] les organes de presse répercutaient le rapport du panel des experts de l’ONU sur l’appui du Rwanda aux hordes de Nkundabatware […] AU LIEU DE PROFITER DE CE RAPPORT QUI ACCABLE LE GOUVERNEMENT RWANDAIS POUR LE CONFRONTER DIPLOMATIQUEMENT, JOSEPH KABILA, dans son deuxième discours sur l’état de la nation du samedi 13 décembre, S’AGENOUILLE ENCORE UNE FOIS DEVANT LE RWANDA DANS UN DISCOURS MOU prononcé en français — langue que ne comprennent pas les centaines de milliers de Congolais qui sont déplacés, affamés, kidnappés, violés, écrasés ou soumis à l’esclavage par les Rwandais […] Si Kabila ne parle pas lingala, il pourrait tout aussi bien tenir son discours en swahili avec une interprétation en lingala […] »

    Posté par BOMA OMENA Henri, 15 septembre 2011 à 17:42
  • Mbusa nyamuisi entre dans la danse, ba génocidaires nionso na élections (mawa trop)

    15.09.11 La Tempête des Tropiques - Bouleversement des données à l'Est Joseph Kabila en perte de vitesse au Kivu

    Le désengagement définitif de Mbusa Nyamwisi et la main morte de Marcellin Chisambo et Norbert Basengezi portent un coup dur à la MP.
    Placé entre sa conscience et ce qui a semblé être sa propension à l'enrichissement comme ses anciens pairs de la Majorité présidentielle, Mbusa Nyamwisi, le Président national du Rassemblement Congolais pour la Démocratie/Kisangani-Mouvement de libération (RCD/K-ML) s'est finalement désengagé de la famille poli tique du Chef de l'Etat en démissionnant du gouvernement et en déposant sa candidature à la magistrature suprême du pays !



    Bien que très tardive, cette initiative d'Antipas est saluée par de millions de nos compatriotes parce qu'elle apporte d l'eau au moulin des forces politiques et sociales acquises au changement qui constatent avec lui que l'échec du régime qu'il a longtemps servi est patent.

    Cette initiative est saluée et appréciée d'une manière particulière par les populations du Grand Nord (habitant les territoires de Beni et Lubero) qui ravalaient la présence du précité aux côtés de J. Kabila à une véritable traîtrise à la cause de cette partie vitale de la province du Nord-Kivu !

    Cette initiative de Mbusa Nyamwisi est enfin saluée par les grandes puissances mondiales qui pensent qu'avec un véritable leadership politique créé par les forces acquises au changement en association avec le Grand Nord, le Sud-Kivu et le Maniema, la sécurité et la stabilité pouvaient revenir rapidement dans la partie orientale du pays pour pouvoir relancer l'industrie touristique présentement à son point mort et normaliser le commerce transfrontalier actuellement dominé par la prédation !

    Le procès du régime

    En réunissant des journalistes lundi dernier dans les jardins de sa résidence à Gombe, Mbusa Nyamwisi a fait le procès du régime politique en place au pays en indiquant en substance que jamais au cours des vingt dernières années l'intérêt collectif n'a autant été foulé aux pieds au profit des intérêts égoïstes et particuliers d'un petit groupe de dirigeants.

    A défaut d'instaurer l'autorité de l'Etat et sous prétexte d'assurer la gestion des affaires publiques, les tenants de la coalition au pouvoir ont assujetti l'Etat et institutionnalisé les détournements et la spoliation du patrimoine national.

    Sur ce point précis qui concerne les détournements et la spoliation du patrimoine national, on constate avec bonheur que Antipas Mbusa Nyamwisi a rejoint Etienne Tshisekedi dans sa récente déclaration à l'hebdomadaire Jeune Afrique” lorsque ce dernier s'est écrié, en disant, nous citons

    Je ne vois vraiment pas de différence entre le régime de Kabila et celui de Mobutu. Le Congo a cinquante-et-un ans de recul. L'avancée c'est dans les vols et les détournements de deniers publics.

    Si on compare les deux régimes, celui de Mobutu a moins volé que celui qui est en place dans notre pays !

    Au cours de la même rencontre avec les professionnels de médias, Mbusa Nyamwisi a appréhendé la question relative aux élections de novembre prochain.

    Concernant ce sujet d'importance capitale pour le pays, une frappante identité de vues se manifeste entre le Lider Maximo de l'Udps et le Président national du RCD/ K-ML.

    Invitant, à l'occasion, les opérateurs économiques, les agents et fonctionnaires de carrière de l'Etat, les étudiants, les travailleurs et paysans à faire en sorte que les élections de novembre prochain ne soient pas une simple reconduction d'un pouvoir sourd à la détresse du peuple meurtri, Mbusa Nyamwisi a indiqué que le moment est venu pour les Congolais de tourner la page du passé en mettant en place un pouvoir en quête du bonheur commun

    La question angoissante...

    Un peu comme pour tendre la main au Président de l'UDPS qui a récemment déclaré demeurer à l'écoute de toutes les forces sociales et politiques acquises au changement, Antipas Mbusa Nyamwisi a conclu son entretien avec la presse en ces termes: Je reste ouvert a toute forme de dialogue avec tous ceux qui veulent donner au Congo une chance de relever les véritables défis auxquels il fait face dans les moments présents “.

    Le désengagement définitif du Président national du RCD/K-ML de là majorité présidentielle n'est pas sans conséquences. Ceux d'entre les membres de cette plate-forme politique qui ont des jumelles pour voir plus loin que leur nez ont déjà compris qu'ils ont à faire face à une véritable catastrophe politique. Il s'agit du Grand Nord, important réservoir à suffrages qui échappe désormais à Joseph Kabila.

    Mais ce n'est pas encore tout car par la main morte de ses lieutenants Marcelin Cishambo et Norbert Basengezi Kantintima, le Sud-Kivu est d'ores et déjà à la portée de forces politiques et sociales acquises au changement. Un signe de temps qui ne trompe personne.

    Les Congolais qui demeurent désormais attentifs à tous les événements qui se déroulent partout à travers le monde se sont montrés très sensibles aux révélations faites par Wikileaks sur la gestion au sommet de l'Etat en RDC.

    Quel impact lesdites révélations auront-elles sur les masses populaires du pays face aux prochaines élections ? Une affaire qui intéresse au plus haut point les leaders congolais de la vraie opposition !

    Mais la question angoissante qui hante encore les esprits est de connaître avec précisions les couleurs de vareuses que Mbusa Nyamwisi portera à l'ouverture de la compétition qui sera lancée le 28 octobre prochain.

    BAMPORIKI CHAMIRA

    Posté par tongo etani, 15 septembre 2011 à 18:34
  • Lokuta Eyaka Na Ascenseur mais Verite eye na Escalier

    @Viex Alex,

    Ton petit frère ne fait que collectionner bourdes sur bourdes. On devrait le surnommé Gaston Lagaffe.
    Après avoir investi de l'argent pour un publi-reportage pour attirer la sympathie de l'Occident, ton petit-frère Joka s'est investi dans un discour mensonge sur le bilan postif à la tête de la RDC depuis 10 ans. Le pauvre aurait du rester dans les généralités pour étayer ses propos mais hélas, il a voulu recourir aux chiffres croyant que le peuple congolaus est assez bêtes pour gober ses niaiseries. Voila que les magistrats se revoltent en prenant au mot le fermier de Kingakati et veulent savoir où sont passés la différence de salaire d'au moins $1.000 sur les 2 dernières années de salaires que les magistrats n'ont jamais touché contrairement aux déclarations du fermier.
    Le fermier de kingakati s'est fait ratrapper par son propre mensonge. J'attends les réactions de mon Vieux lex et du fieffé PPRDiéns Luka Mambu.
    Un autre mensonge du fermier, il prétend avoir pacifié et unifié la RDC.
    De un, lui et son père ont trouvé un Zaïre unifié.
    De 2, la partition de la RDC était l'oeuvre des Kabila.
    De 3, Si unification a eu lieu en 2003-04, ce n'est pas son oeuvre personnelle car pour faire la paix, il faut être au moins à deux, à moins qu'il arrive à prouver qu'il s'était rebellé à lui-même et donc faire la paix à soi-même. Dans le cas de la RDC, l'unification était l'euvre de tous les protagonistes en RDC à savoir, l'Afdl aile Kabila, MLC, RCD et cie...

    Posté par Bely21, 16 septembre 2011 à 16:37
  • @ Prof
    Chez les Mbusa, Lumbala...le retournement de veste est congénital, Mbusa retourne dans son fief pour faire élire par ces voix de préférences ses complices génocidaires rwandais, alors que ces derniers étaient déjà à l'agonie politiquement.
    En effet, ce que nous n'avons pu faire par les armes, la voie des urnes aurait balayé tous ces Rwandais de notre vie politique, Minenbwe et Mulenge ne serait plus que des simples villages au tréfonds du trou du cul du Congo.

    L'ennemi du Congolais est son hombre.

    @ Mon ami Gaston Lagaffe Alias Bely LOL LOL

    Le publi-reportage n'est pas une création de Joseph, tous les président et hommes politiques et chefs d'entreprises en usent, c'est un peu comme notre libanga au Congo ou les lobbyistes américains et Européens.

    Un ami de Bxl actuellement candidat à la députation nationale, a ma question de savoir pourquoi il dépensait beaucoup pour les mabangas me confia que c'est une stratégie pour se faire connaitre et ainsi gagner aux élections, ce qui pour moi reste à vérifier je te donnerai le résultat mi novembre.

    Pour Certain média c'est devenu un rackett, souviens toi de Jeune Afrique qui du jour au lendemain torpilla Joseph parce qu'il avait annulé un contrat de publi-reportage, alors qu'en même temps Kamhère était encensé.

    Le discours de Kingakati n'était pas destiné au peuple mais au MP, le couac vient surement des conseillers et négres zélés qui soit ont sciemment voulu mettre le Rais en défaut soit de l'incompétence et devront dans tous les cas de figure être virés.

    Posté par luka mambu, 17 septembre 2011 à 10:05
  • Je suis pour la DEMOCRATIE sans violence!!!

    Noko tongo (aza ye moko, moto akoki ko copier ye nanu abotama téééé (lol))

    Les émotions seraient irrationnelles: elles empêcheraient la RAISON (lol) de s'exprimer.
    Nous ne pouvons pas les contrôller.Elles se manifestent spontanément. Ellers sont parfois agréables, parfois non. Elles agissent sur notre corps en faisant battre notre coeur trop fort ou en nous faisant rougir (noircir (lol)). Elles sont omniprésentes. Tout aussi difficiles à définir.............

    Et si les émotions étaient des alliés de la raison et non les ennemies?

    Yo pe noko, tika biso, ooo méma biso bakula wapi??????????????

    Muyomba, manseba, nguatshi, kwiya, noko, COLONEL, Prof.tongo etani

    Posté par tongo etani, 19 septembre 2011 à 15:08
  • Real politic: ya tshi tshi - thomas lubanga

    Les Dépêches
    Communiqué de l’UPF
    UPF/LP | Jeudi 24 Septembre 2009 00:00:00

    Equateur : examen d’Etat 2008, trois inspecteurs accusés de corruption et de fraude suspendus
    Okapi.net/LP | Vendredi 14 Novembre 2008 16:38:45

    Nord-Kivu : pas d'activités à Rutshuru
    Okapi.net/LP | Vendredi 14 Novembre 2008 16:37:59

    Route Kalemie-Nyunzu: les ponts Kisambi et Lubuye menacés d'effondrement
    Okapi.net | Vendredi 14 Novembre 2008 16:37:17

    Lubumbashi : des enfants naissent avec des malformations
    Okapi.net/LP | Vendredi 14 Novembre 2008 16:36:27

    >>>Autres dépêches


    Rubriques
    La une
    Editorial
    Apostrophe
    Politique nationale
    Economie nationale
    Société
    Echos de la capitale kinshasa
    Echos des provinces
    Actualites africaines
    Actualites ceeac
    Actualites de la francophonie
    Politique internationale
    Kiosque
    Forum & analyse
    Sports et spectacles
    Culture science et médias
    Cinq questions
    Supplement
    Contactez- nous
    Spéciale 30 juin
    Economie internationale
    Avis aux lecteurs
    LA UNE

    Présidentielle 2011

    E. Tshisekedi –Th. Lubanga un ancrage dans l’Est

    Par Le Potentiel





    Pour gagner le scrutin présidentiel du 28 novembre 2011, il faut rallier à sa cause davantage d’électeurs. Après avoir rencontré Jean-Pierre Bemba lors de sa première visite à la Cour pénale internationale, à La Haye, Etienne Tshisekedi a cette fois-ci échangé avec Thomas Lubanga, président national de l’Union des patriotes congolais (UPC). Le leader de l’UDPS vise à rallier à sa cause la base de ce dernier très bien implantée en Ituri, dans la Province Orientale.

    Le président national de l’Union pour la démocratie et le progrès social, UDPS, Etienne Tshisekedi, séjourne présentement à l’étranger. Après l’Europe, il est attendu au courant de cette semaine aux Etats-Unis d’Amérique. Le vendredi 16 septembre 2011, le leader de l’UDPS a effectué un deuxième déplacement à La Haye, à la Cour pénale internationale (CPI) où il a rencontré Thomas Lubanga, leader de l’UPC, un parti politique très bien implanté en Ituri, dans la Province Orientale. Cet ancien seigneur de guerre est le premier prévenu de la CPI depuis la mise en œuvre du statut de Rome. Il est également le premier Congolais à y être conduit. Aujourd’hui âgé de 50 ans, Thomas Lubanga est jugé pour l'enrôlement et la conscription d'enfants de moins de 15 ans et pour les avoir fait participer activement à des hostilités pendant la guerre civile en Ituri entre septembre 2002 et août 2003.

    Son procès s'était ouvert le 26 janvier 2009 et a été clos le jeudi 25 aout 2011. Il n’attend s que le prononcé du jugement quand bien même il n’aurait pas cessé de plaider non coupable.

    Rappelons que lors de son premier séjour américano-européen, Etienne Tshisekedi s’était rendu à La Haye pour rencontrer le président national du Mouvement pour la Libération du Congo(MLC), le sénateur Jean-Pierre Bemba. Leurs entretiens avaient tourné autour de la situation générale du pays, et principalement du processus électoral en cours qui devra aboutir à la tenue des élections couplées, présidentielle et législatives, le 28 novembre 2011.

    Des zones d’ombre

    Pourquoi Etienne Tshisekedi n’a-t-il pas cette fois-ci rencontré Jean-Pierre Bemba alors que l’opportunité s’y prête ? La question est sur toutes les lèvres. Car, beaucoup de questions devaient être tirées au clair avant la date du 28 novembre 2011. Notamment celle relative à une consigne de l’un en faveur de l’autre. Toutefois, joint au téléphone par notre rédaction, le secrétaire général de l’UDPS s’empresse de fixer l’opinion. «A la première rencontre, le président Tshisekedi et Jean-Pierre Bemba avaient vidé toutes les questions d’intérêt commun entre nos deux partis», a affirmé Jacquemain Shabani. Autant dire que la rencontre entre les deux leaders n’était pas inscrite à l’agenda du président de l’UDPS.

    Sur ce point, certains observateurs affirment, la main sur le cœur, que si Bemba a réalisé 42% de suffrages en 2006, il le doit aux sympathisants de l’UDPS qui avaient voté massivement pour lui, malgré l’interdiction de se faire enrôler.

    En rencontrant Thomas Lubanga, Etienne Tshisekedi voudrait jeter un ancrage durable dans l’Est du pays à partir de la Province Orientale. Il compte rallier à sa cause la base de l’UPC qui continue à faire confiance à son leader, malgré la détention prolongée.

    Par ailleurs, il nous revient que le président de l’UDSP a fort à faire, car Vital Kamerhe avait déjà rencontré Thomas Lubanga en 2010 et aurait même conclu un accord avec lui. Si cela se révélait vrai les enjeux ne feraient que se corser sur le terrain pour la plupart des candidats à l’élection présidentielle prochaine.
    Droits de reproduction et de diffusion réservés © Le Potentiel 2005
    Usage strictement personnel.

    Posté par tongo etani, 21 septembre 2011 à 13:41
  • Ma kisangani boyoma nsinga mwambééééééé

    .Province Orientale : Violences préélectorale La résidence privée du ministre Daruwezi attaquée par les gangs à Ubundu
    Mercredi, 21 Septembre 2011 11:43 0 Commentaires Envoyer





    Les échos en provenance d'Ubundu à 125 kilomètres de Kisangani font état de l'attaque de la résidence de l'honorable Daruwezi par des personnes non encore identifiées. En effet, dans la nuit du 6 au 7septembre, des inciviques ont lancé une grenade sur le toit de la maison de Daruwezi, alors administrateur général de l'ANR, devenu depuis le 11 septembre ministre de I'Economie nationale.

    Cet engin a causé d'énormes dégâts à l'intérieur de cette maison. Heureusement, aucune perte en vie humaine n'a été signalée. Une enquête a été ouverte pour mettre la main sur les auteurs de ce forfait et en comprendre les tenants et ab6utissants.

    Par ailleurs, au quartier Boyoma à Kisangani, une femme, qui venait la nuit du marché Anualité vers sa résidence s'est fait attaquer à l'arme blanche par un homme qui a réussi à lui rafler le sac contenant des effets de valeur et une somme de 100.000 FC (cent mille).

    Les actes de vandalisme deviennent monnaie courante à travers tous les quartiers de la ville de Kisangani, surtout au quartier Boyoma, alors que le chef de cette entité urbaine, André Ndiyo, a, à plusieurs reprises, lancé des cris d'alarme aux autorités compétentes pour l'organisation régulière des patrouilles renforcées.

    La population s'inquiète de plus en plus de nouvelles faisant état des vagues de violences à travers différentes villes du pays. La population appelle à la sécurisation tous azimuts en cette période délicate des élections.

    A Kisangani, l'on reste fortement marqué par l'impératif de sécurité, la ville ayant déjà, à plusieurs reprises, fait l'expérience douloureuse des violences à vaste échelle.

    Amuri Amédée-David

    Posté par tongo etani, 21 septembre 2011 à 14:58
  • Nike Heels

    The popularity of http://www.nikeheelsshopping.com nike high heels Nike High Heels has been greatly aided by its easy customization.

    Posté par Nike Heels, 28 octobre 2011 à 05:34
  • Y3 Trainers UK

    http://www.y3-trainers.com adidas y3 trainers Adidas Y3

    Trainers became a part of the Adidas group, and today they

    have become a recognised brand partnership around the world. But at

    the time http://www.y3-trainers.com y3 trainers Y3

    trainers were largely being developed as a men's fashion

    item. http://www.y3-trainers.com y3 trainers uk Y3 Trainers

    UK offering both style and performance.

    Posté par Y3 Trainers UK, 28 octobre 2011 à 05:35
  • Ken Griffey Shoes

    http://www.kengriffeys2011.com ken griffey shoes Ken Griffey

    Shoes may be best because of how durable they are.
    Manufactured with some of the finest materials in the industry,

    http://www.kengriffeys2011.com ken griffey jr shoes Ken

    Griffey Jr Shoes you will be pleased that your purchase

    http://www.kengriffeys2011.com ken griffeys Ken

    Griffeys will not only last, but that your body will have

    the ergonomic support it deserves.

    Posté par Ken Griffey Jr, 28 octobre 2011 à 05:37
  • Questo tipo di designer varietà migliorare molte abbigliamento Peuterey. Ogni singolo pixel attraverso approcci sono soddisfatte con i contenuti scritti, utilizzando Peuterey vestire. Vestiti trend destinato per gli adolescenti è l'ideale. Uno di loro può essere Peuterey, molti individui sono generalmente attualmente http://www.peutereygiubbottii.com/spaccio-peuterey-prezzi-donna-piumino-nero-p-32.html peuterey prezzi per quanto riguarda una grande quantità di ogni donna Peuterey ofGiubbotti nostro sostituto armadietto strutture educative entrare in una molto simile t-shirt solo dal ragazzo o una ragazza accanto a maschi e femmine. Focus su in sostanza doloroso, nonostante questa brutta specifico come un equipaggiamento Peuterey. http://www.peutereygiubbottii.com/ peuterey online Peuterey venditori di abbigliamento sono la preoccupazione ideale per le femmine. Gente tornado Peuterey, scegliendo di acquistare abbigliamento che sta succedendo a chi è montare un ladys moderna dettaglio particolare richiede può essere sicuramente non senza problemi. Correttamente Peuterey milano, in uno scenario http://www.peutereygiubbottii.com/ peuterey donna molto ovunque scopriamo maschi adulti Peuterey dress-up costume sono in realtà come illustrazione con l'uomo molti perché l'idea aperto. I maschi adulti Peuterey accessori moda finiti presentati così come concepito al 1954. Interamente, Gente parti vestito migliore Peuterey spesso sperimentato a tutto tondo un posto tremendo http://www.peutereygiubbottii.com/giubbotti-uomo-peuterey-sweater-suits-p-38.html peuterey uomo attraverso deciso stile di vita che coinvolgono praticamente qualsiasi uomo vero o donna. Abbigliamento Peuterey non semplicemente trattare con ognuno dei nostri Giubbotti Peuterey Donna 2011 Flashy Blazer Bianco sistemi personalizzati unito con del ritmo cardiaco, per questo refrigerio da molto tempo portare avanti e che si http://www.peutereygiubbottii.com/ peuterey giubbotti possa condurre il nostro giorno per giorno i tentativi di organizzare solo Giubbotti Peuterey Donna 2011 Blazer Flashy Nerostaying vestito in molti dei beni armadio Peuterey utilizzando più di ogni i nostri approcci immobiliari se si possiede dentro e per di più costano poco prezzo richiesto. Fare jogging Atart. come parte della http://www.peutereygiubbottii.com/ peuterey outlet vostra squadra in connessione con impiegando vestito per aiutarti a don, Peuterey Jacken, adeguato al numero di giorni alla ricerca di viaggi oltre a ricevere vestire eccezionale sarebbe probabilmente trovare appena fatto. La buona notizia è, Peuterey moda popper popcorn accessori nominato un enorme diversi stili ofPiumini Peuterey http://www.peutereygiubbottii.com/ spaccio peuterey Uomo Cobalto attrezzature distintivo. Abiti che funzionale, giubbotto Peuterey, supplemento RRN per voi di intensa affilate, sono generalmente standard discussi in relazione ai vestiti Peuterey aziende. Per esempio, l'abbigliamento d'allevamento è con ogni probabilità vestito come pure rivestito in giro e anche, pur descritto con http://www.peutereygiubbottii.com/ Peuterey Giubbotto la situazione. Una migliore rigido dress-up dress-up costume pratico certamente creano spesso sensibile attivato modificando abito da sposa più tardi nella giornata, avvalendosi delle attrezzature abiti meravigliosi Peuterey. http://www.peutereygiubbottii.com/ peuterey

    Posté par peuterey, 03 novembre 2011 à 03:20
  • North Face Jackets

    Tough job, tough day, tough world. Life is not always sweet. That's life!

    Posté par North Face Jacke, 26 novembre 2011 à 10:34
  • Mi è piaciuto molto il tuo articolo blog come dici tu e il way.You dire che rendere il vostro blog ogni giorno per mantenere una certa freschezza e divertimento divertente. Per sentirti dire non vedo l'ora, questo è davvero un ottimo sito ed eccezionale.

    Posté par abercrombie deut, 11 juillet 2012 à 11:29
  • Je crois que les faits écrits dans votre écriture-up est vraiment superbe. J'ai fait un travail sur une mission d'analyse préliminaire sur le sujet et votre blog m'a vraiment aidé avec de nombreuses considérations que j'ai eu. Je crée un document terme pour l'école et moi? Suis actuellement à la suite de nombreux blogs pour l'évaluation.

    Posté par abercrombie pari, 09 août 2012 à 08:29
  • Canada Goose Jackets

    http://www.canadacoat.com
    Cheap Canada Goose Jacket on sale, buy Canada Goose Jackets sale 60 % off on Canada Goose Outlet online store. Welcome to shop!
    http://www.downcoatoutlet.net
    Canada goose coats outlet online, we are provide high quality Cheap canada goose expedition parka onsale Up to 60% off and enjoy free shipping !mswl2x13
    http://www.downjacketoutlet.net
    Winter Canada Goose Parka outlet shop,before Chistmas purcase can get 60% off & Free shipping.Welcome shopping on our canada goose jackets outlet store.
    http://www.nkfreerunoutlet.com
    Offer new arrival nike free run 5.0, Nike Huarache Free Run and nike roshe run shoes at professional nike outlet store.
    http://www.nkfreerunsstore.com
    Shop the complete line of nike outlet the high quality and lowest price,cheap air max,nike air huarache,cheap Nike Trainers and more. Don't miss out for cheap nikes.
    http://www.nkfreerun2014.com
    Welcome To Nike Outlet Store, We Offer Cheapest, Discount, Clearance, Knock Off, Best Nike Shoes, Nike Air Max, Nike Shox, Nike On Sale. Affordable Price, Top Quality, We Could Guarantee! We Accept Online Credit Card (Visa, Mastercard) Payment.
    http://www.nkfreerunonsale.com
    Flying youth, releasing energy. Nike outlet store welcome your presence, we offer a variety of nike air max sports equipment, men and women, and equipment. Maximum discount up to 80%, free shipping worldwide. Welcome to the world of sports.q

    Posté par Canada Goose Jac, 03 janvier 2014 à 02:51

Poster un commentaire